Softimat (SOFT) - ex Pépites PEA

Sociétés dévoilées une fois vendues ou avec un potentiel réduit, suite à la forte hausse du cours par exemple

Les 320 autres sujets du forum sont réservés aux abonnés !
Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
671
Messages : 1156
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 25 mars 2020, 10:40

Junior a écrit :
25 mars 2020, 09:31

Comment peut on être sur que les actions rachetées sont bien annulées ?
On ne peut jamais en être sûrs...
Mais cela fait au moins 3 fois par communiqué que la société a dit que c'est ce qu'elle souhaitait faire et elle le fait effectivement depuis des années !

Vous pensez qu'ils vont en faire quoi sinon de ces actions rachetées Junior ?
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Kaijo
7
Messages : 18
Inscription : 19/11/2019

Message par Kaijo » 25 mars 2020, 13:39

les daubasses a écrit :
25 mars 2020, 08:27
Après 12 semaines de pause (3 mois !), les rachats d'actions repartent. Et c'est une bonne nouvelle pour les actionnaires restants !


Softimat_rachat semaine 12 - 2020.png
C'est bizarre ... j'ai posé la question il y a deux jours sur l'absence de publications :)

Une coincidence ... probablement :D

Kaijo
7
Messages : 18
Inscription : 19/11/2019

Message par Kaijo » 25 mars 2020, 14:01

Stephane a écrit :
25 mars 2020, 10:37
Junior a écrit :
25 mars 2020, 09:31
Bonjour,

Comment peut on être sur que les actions rachetées sont bien annulées ?

Merci d'avance !
Que les actions soient annulées ou bien restent en autocontrôle, il me semble que cela revient exactement au même du point de vue de l'actionnaire individuel.
Sur l'effet relutif c'est assez certain ! Par contre en droit belge, lorsque la société ne détruit pas ses actions et est une société à capital (comme la société anonyme Softimat) elle doit créer une reserve - indisponible - équivalente dans les capitaux propres .. ce qui signifie que pour les besoins d'une valorisation "patrimoniale" comme réalisée la plupart du temps par les Daubasses, il faut retrancher cette "reserve" fictive des capitaux propres.

Si cela vous intéresse, voici les articles du Code des sociétés et associations (http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_lo ... 2019032309) qui traitent du sujet :

Sous-section 2. Sort des actions et des certificats acquis.

Art. 5:148. § 1er. Les actions ou certificats acquis peuvent être annulés ou détenus en portefeuille. Une annulation requiert une modification des statuts.
§ 2. Aussi longtemps que les actions sont comptabilisées à l'actif du bilan, une réserve indisponible, égale à la valeur à laquelle les actions sont portées à l'inventaire, doit être constituée.
En cas de nullité ou d'annulation des actions, cette réserve indisponible est supprimée. Si, par infraction à l'alinéa 1er, la réserve indisponible n'avait pas été constituée, les réserves disponibles ou, à défaut, d'autres éléments des capitaux propres, doivent être diminuées à due concurrence.
§ 3. Les droits afférents aux actions acquises sont suspendus jusqu'à ce qu'elles aient été aliénées ou annulées.
Aussi longtemps que les actions acquises demeurent dans le patrimoine de la société, le droit aux dividendes qui y est attaché est frappé de caducité.
§ 4. Le droit aux dividendes attaché aux certificats acquis est également frappé de caducité. Le droit de vote attaché aux actions auxquelles se rapportent les certificats acquis est suspendu dans la mesure où ces certificats ont été émis avec la collaboration de la société.

Art. 5:149. La société ne peut aliéner les actions et les certificats acquis conformément aux articles 5:142 et 5:143 qu'en vertu d'une décision prise dans le respect, le cas échéant dans chaque classe, des conditions de quorum et de majorité requises pour la modification des statuts, qui détermine les conditions d'aliénation, le cas échéant, par classe ou par catégorie de titres.
Les actions ou certificats sont offerts par préférence aux actionnaires existants proportionnellement au nombre d'actions qu'ils détiennent. S'il existe plusieurs classes d'actions et que l'aliénation ne se fait pas dans chaque classe proportionnellement au nombre d'actions que les actionnaires de chaque classe détiennent, l'aliénation ne peut alors avoir lieu que moyennant l'autorisation de l'assemblée générale prise dans chaque classe, dans le respect des conditions de quorum et de majorité requises pour la modification des statuts.
Une telle autorisation n'est pas requise pour l'aliénation au personnel d'actions et de certificats acquis à ces fins.

Art. 5:150. Lorsqu'une société devient propriétaire de ses propres actions et certificats à titre gratuit, ces titres sont nuls de plein droit. L'article 5:146 est applicable par analogie.

Godverdomme
32
Messages : 110
Inscription : 28/02/2020

Message par Godverdomme » 25 mars 2020, 14:27

Je ne suis pas Softimat mais, à priori, elle doit publier ses comptes aux normes IFRS comme toute société cotée. La comptabilité belge ne s'applique que pour les comptes sociaux publiés à la BNB.

Kaijo
7
Messages : 18
Inscription : 19/11/2019

Message par Kaijo » 25 mars 2020, 14:34

Godverdomme a écrit :
25 mars 2020, 14:27
Je ne suis pas Softimat mais, à priori, elle doit publier ses comptes aux normes IFRS comme toute société cotée. La comptabilité belge ne s'applique que pour les comptes sociaux publiés à la BNB.
Oui les "treasury shares" sont déduits des capitux propres dans les normes IFRS (auxquelles Softimat se plie évidemment), ce qui est économiquement plus logique, mais c'était pour pointer du doigt que, dans certaines réglementations locales, des dispositions particulières peuvent être applicables et d'une importance certaine !

Kaijo
7
Messages : 18
Inscription : 19/11/2019

Message par Kaijo » 26 mars 2020, 09:19

Voic l'email reçu ce jour du service investissements de Softimat, il n'y avait donc bien pas eu de rachats depuis la 1ère semaine de l'année 2020 :
Cher Monsieur,
Merci pour votre mail qui a retenu toute notre attention.
Il n’y avait en effet plus eu de rachat d’actions propres depuis la semaine 51 en 2019. Une publication a toutefois été mise en ligne cette semaine pour un rachat d’actions propres effectué la semaine dernière. Cette publication est, comme d’habitude, disponible sur notre site Internet.
Nous espérons avoir répondu à votre question.

Pierral
4
Messages : 8
Inscription : 28/11/2019

Message par Pierral » 30 mars 2020, 21:35

Joli volume ce jour sur les 4 euros...
Ce ne sont pas des PP qui ont vendu (et acheté) autant de titres... A suivre.

Kaijo
7
Messages : 18
Inscription : 19/11/2019

Message par Kaijo » 30 mars 2020, 22:40

Pierral a écrit :
30 mars 2020, 21:35
Joli volume ce jour sur les 4 euros...
Ce ne sont pas des PP qui ont vendu (et acheté) autant de titres... A suivre.
A peu de choses près on est dans le niveau des titres que détenait Pierre Herpain (ancien membre du CA) à la dernière AG ... mais difficile à dire ...

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
671
Messages : 1156
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 31 mars 2020, 09:39

Bien vu !

La société communique peu... joue les discrètes pendant cette crise sanitaires qui ne la touche que très peu et qui fondamentalement ne modifie en rien la qualité de ses actifs sur le long terme.

Surtout que la plupart du patrimoine a été contractuellement vendu avant la crise !
Bon timing pour faire une offre au rabais. Il est probable que les actionnaires ne seraient aps trop regardant sur le prix de l'offre en ces temps difficiles... Nous serions prêts à faire un effort en apportant à 6 EUR par action, alors que notre objectif de cours est de 7 EUR. ;)
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
671
Messages : 1156
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 01 avril 2020, 18:11

Les rachats ont continué la semaine dernière :
rachat semaine 13 - 2020 - 3,67e.png
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Kaijo
7
Messages : 18
Inscription : 19/11/2019

Message par Kaijo » 06 avril 2020, 21:00

Un peu avant l'heure mais en regardant sur le site de la FSMA qui publie les transactions des dirigeants et personnes liées (equivalent de l'AMF en France), il semblerait donc que ce soit la société Softimat SA qui ait vendu des actions sur le marché (EDIT, j'avais mal lu) : mais à qui ?

https://www.fsma.be/fr/softimat-sa

Ce qui m'étonne c'est que, sur la base du dernier PV d'AG c'est exactement le nombre de titres détenus par Pierre Herpain (ancient President du CA). Si l'on utilise le nombre d'actions figurant sur le site (en date du 30/06/2019) de 4.954.515, c'est approximativement 3.6% du capital échangé en fois à un prix défiant toute concurrence

NB : Via l'historique de recherche on peut également voir que N.Logé avait acheté +/- 69.000 titres fin novembre 2018 à 3.12 EUR

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
671
Messages : 1156
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 06 avril 2020, 21:21

Si la société commence à vendre ses propres actions achetées au rabais à ses propres dirigeants... bonjour le conflit d'intérêt ! :oops:
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Répondre

Connexion

Statistiques

1389 membres • 3995 messages • 342 sujets