STEF (STF) - Pépites PEA

Anciennes actions du portefeuille Pépites PEA
Répondre
Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19256
Messages : 3928
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 26 octobre 2023, 18:36

Après la Belgique, Stef poursuit l'élargissement de son maillage territorial en Europe. Direction les Pays-bas avec l'annonce ce jour de la signature d'un accord pour acquérir la société BAKKER Logistiek.

BAKKER Logistiek compte 1 400 collaborateurs et une flotte de 325 véhicules. Avec 6 sites répartis dans 3 villes, cette société réalise un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros.

Présent aux Pays-bas depuis 2014, Stef y comptait déjà 400 collaborateurs et plus de 100 véhicules. Cette acquisition va considérablement renforcer la position de notre logisticien dans ce pays. Elle devrait être finalisée au 1er trimestre 2024.

---
Le Groupe STEF se renforce aux Pays-Bas avec la signature d’un protocole d’acquisition de BAKKER Logistiek
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19256
Messages : 3928
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 23 novembre 2023, 08:42

Scania France a livré un camion 100% électrique au groupe Stef. Une première pour notre logisticien qui va mettre ce véhicule en test.
Cette livraison s'inscrit dans la démarche de développement durable du groupe qui vise à réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre de ses véhicules d’ici 2030 et d’alimenter ses bâtiments avec des énergies 100 % bas carbone d’ici 2025.
Il s’agit du premier porteur 100 % électrique pour notre Groupe. Avec les équipes du site de Metz qui ont réceptionné le véhicule, nous souhaitons le tester dans deux de nos cas d’usage, la ramasse et la distribution, indique Jean-Marc Platero. Nous allons mettre l’autonomie de ce véhicule à l’épreuve de nos contraintes d’exploitation. L’autonomie est un enjeu d’autant plus important que le froid est généré à partir des batteries du camion. En fonction des résultats, le Groupe définira ensuite les développements qu’il pourra donner à cette technologie.
---
Scania livre un véhicule 100 % électrique au Groupe STEF
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Tombouba
582
Messages : 86
Inscription : 10/11/2019

Message par Tombouba » 30 novembre 2023, 00:03

Stef étend son maillage en France en rachetant un entrepôt de Transport Jammet à la barre du tribunal de commerce. Une belle opération: peu de salariés repris sur site, un bel emplacement et un prix réduit…

Article :
Stef reprend le site de Fleuré (86), siège social de l’entreprise. Le groupe reprend également sa plateforme de 2 418 m2 et s’engage à intégrer prioritairement 143 salariés de Jammet au sein de son réseau dont 29 immédiatement.

Le repreneur prévoit de créer une filiale sous le nom de SAS Stef Transport Fleuré. « L’objet de cette reprise, s’inscrit dans un projet à long terme visant à accompagner le développement des activités agroalimentaires au cœur de la Nouvelle-Aquitaine. Elle permettra de densifier notre réseau transport sur ce territoire et de renforcer notre implantation locale », commente Stef.
Source: https://www.transportinfo.fr/acquisitio ... ts-jammet/

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19256
Messages : 3928
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 12 décembre 2023, 10:00

STEF a confirmé la commande de dix Vector eCool : le premier système de transport réfrigéré sans moteur, tout électrique et entièrement autonome pour semi-remorques du fabricant américain Carrier.
Lancé en 2020, le Vector eCool est l’expression de la volonté de Carrier d’accompagner les transporteurs dans la réduction de leurs émissions de CO2 en leur proposant des solutions de réfrigération toujours plus innovantes. Le Vector eCool est le premier système de transport réfrigéré sans moteur, 100% électrique et entièrement autonome pour semi-remorques, du marché. Certifié PIEK, il combine la technologie tout électrique E-DriveTM de Carrier avec un nouveau système de pointe pour la récupération et le stockage d’énergie. Ce système permet de convertir en électricité l’énergie cinétique générée par la semi-remorque, qui est ensuite stockée dans un pack batterie pour alimenter le groupe frigorifique. Cette boucle crée un système entièrement autonome qui ne produit pas d’émissions directes de dioxyde de carbone (CO2) ou de particules.


---
STEF commande dix Vector eCool à Carrier Transicold
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Vestrit
286
Messages : 71
Inscription : 25/04/2022

Message par Vestrit » 05 janvier 2024, 09:14

Notre transporteur national poursuit ses emplettes en Europe avec l'acquisition de Bakker Logistiek et consolide doucement mais surement le secteur:
Suite à l'avis favorable des autorités néerlandaises de la concurrence et à la finalisation des processus de consultation réglementaire, le groupe Stef annonce l'acquisition, à compter de ce jour, des activités de Bakker Logistiek aux Pays-Bas.
Comptant parmi les plus grandes entreprises de transport sous température dirigée des Pays-Bas, Bakker Logistiek emploie 1.400 personnes et dispose d'une flotte de 325 véhicules, pour un chiffre d'affaires global de 150 millions d'euros.
Ce groupe exploite six sites répartis sur trois localités (Zeewolde, Tilburg et Heerenveen), couvrant 170.000 m² avec 205.000 emplacements de palettes, ainsi que deux activités de distribution, basées à Deventer et Gieten. Source Zonebourse
-> lien vers le communiqué

---
[nb : il s'agit de la finalisation de l'accord annoncé en octobre]

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19256
Messages : 3928
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 25 janvier 2024, 18:19

Cours : 118,00 EUR

Stef publie ce soir son chiffre d'affaires du 4ème trimestre.
Stef T4 2023.png
Il s'établit à 1 156,4 M EUR, en hausse de +4,1% et de +1,3% à périmètre constant. Les activités internationales se portent bien, notamment grâce aux opérations de croissance externe (+12,8% et +3,5% à périmètre constant). En France, la baisse de la consommation alimentaire pèse sur le niveau d'activité (-2,1%), mais le contexte inflationniste marque le pas.

Sur l'ensemble de l'exercice, le chiffre d'affaire se monte à 4 442,1 M EUR, en hausse de +6,8% (+0,7% à périmètre constant et hors ventes de marchandises pour la restauration hors domicile).

Les résultats annuels seront publiés le 7 mars après bourse.
STEF__Communiqu_CA_T4_2023.pdf
(546.22 Kio) Téléchargé 24 fois
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Viga
2301
Messages : 484
Inscription : 16/08/2020

Message par Viga » 16 février 2024, 21:04

Stef annule 150.000 actions, soit 1,15% du capital social.

Source: https://www.boursorama.com/bourse/actua ... b409f5621d

Avatar de l’utilisateur
4b3l
272
Messages : 40
Inscription : 23/02/2024

Message par 4b3l » 23 février 2024, 11:45

Hello,

J’ai fait une tentative de valorisation du foncier+bâti en simulant un proxy sur 24 ans du rapport (réel/amorti): 27.42%.
Détail du calcul du proxy ici: https://1drv.ms/x/s!AnmuvGV6FKUuhdZyUBn ... w?e=TUFxCS

Hypothèses:
  • on démarre avec 20% de foncier, 80% de bâti
  • le foncier s'apprécie (j'ai pris l'ICC comme marqueur, même si non-applicable au pur foncier)
      • le bâti s'amorti de 1/27 par an (je compte 25-30 ans d'amortissement) et s'apprécie également avec l'ICC (c'est plus logique)
      • STEF augmente son actif de 5%/an (on peut mettre 5%*0.2 pour le foncier, 5%*0.8 pour le bâti sur hypothèse que STEF construit 100% des terrains acquis, ce qui est faux. Il y a des acquisitions tout court
      En ôtant la dette nette aux immos corporelles 2022 réévaluées de 27.42%: 137.2 €/action à fin 2022. En jouant avec les hypothèses, on peut trouver 130, ou 145. Mais ça donne un ordre de grandeur.
      A 120, on est au dessous. à 150, on serait peut-être un peu au dessus.

      Limites du raisonnement: le prix du foncier et du bâti dépend aussi de l'évolution des taux d'intérêts: s'ils baissent, les actifs vont revaloriser mécaniquement.
      Cet outil n'est qu'une approximation pour aller plus vite, et à utiliser sur la longue route, pas sur 1 an ou 2.

      A mettre à jour d'ici peu avec le prochain DEU!
      Je reste convaincu que STEF, ça s'achète pas cher (même au prix actuel, c'est pas très cher), mais ça ne se vend pas :-)

    Avatar de l’utilisateur
    les daubasses
    Administrateur
    19256
    Messages : 3928
    Inscription : 26/10/2019

    Message par les daubasses » 26 février 2024, 11:37

    Message issu du Portefeuille de 4b3l qui a sa place ici :
    Une dernière chose que vous pouvez trouver intéressante. Je crée toujours une thèse d’investissement par valeur: une synthèse de ce que je dois attendre de cette valeur.
    Je la teste à chaque publication ou prise de parole, et si elle est invalidée… je devrais peut-être sortir, mon idée de base n’étant plus valable. Ça m’est arrivé sur Nexity quand ils ont vendu leur division service en 2023.
    Exemple ci-dessous avec STEF
    Thèse investissement 4b3l - STEF.jpeg
    -- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

    Avatar de l’utilisateur
    Snowball
    7703
    Messages : 609
    Inscription : 21/11/2019

    Message par Snowball » 27 février 2024, 20:33

    Selon une dépêche de Reuters ce soir, STEF va vendre sa branche logistique de la santé à Bolloré.

    Vérifications faites sur Pappers, STEF LOGISTIQUE SANTE, a un total bilan de 5 M€ pour des capitaux propres de 2,7 M€ et un RNC de 150 K€ à fin 2021. Le communiqué évoque 85 salariés.

    Pas une transaction de grande envergure donc.

    Comme Bolloré est en train de céder sa logistique à CMA CGM, c'est en fait ce dernier groupe qui sera l'acquéreur effectif. Après La Méridionale, ce sera donc le deuxième rachat de CMA CGM auprès de STEF en quelques mois.

    Snowball

    Benjamin
    223
    Messages : 71
    Inscription : 10/11/2019

    Message par Benjamin » 02 mars 2024, 10:29

    https://www.bfmtv.com/economie/replay-e ... 10380.html

    Petite vidéo récente sur Stef.

    Rien de bien nouveau mais toujours agréable de voir des fonds à l'achat :)

    cednewein
    115
    Messages : 13
    Inscription : 04/10/2020

    Message par cednewein » 07 mars 2024, 22:30

    Stef annonce ses résultats pour l'année 2023.

    Globalement le CA augmente de 6.8%, mais cela est principalement tiré par l'international, en progression de 11% avec des marges en nette hausse. Sur la France le CA est constant et les marges sont en baisse.

    Image

    Image

    Un dividende à hauteur de 5,1€ sera soumis au vote de l'AG du 25 avril.

    Avatar de l’utilisateur
    les daubasses
    Administrateur
    19256
    Messages : 3928
    Inscription : 26/10/2019

    Message par les daubasses » 11 mars 2024, 10:51

    Cours : 134,60 EUR

    Le marché a bien accueilli la publication des résultats 2023 avec un gain du titre de +10,1% vendredi dernier.

    Quelques commentaires sur cette publication :

    - le taux de marge opérationnelle du groupe ressort à 5,7% contre 5,6% en 2022 (retraité de la cession de la Méridionale). Cette évolution à la marge reflète deux tendances opposées pour la France et l'International :
    • International : hausse du taux de marge de 1,7 point à 6,2%
    • France : baisse du taux de marge de 0,6 point à 6,8% pénalisé par une baisse des volumes

    - dans la continuité de ce que l'on observait au S1, les frais financiers s'envolent. Ils ressortent à 25,2 M EUR (x3,1)
    - le résultat des activités poursuivies se dégrade de -1,7% à 174,6 M EUR (13,43 EUR par titre). Le gain d'EBIT est presque totalement annulé par la hausse des charges financières :
    Stef_1.png
    - le résultat net part du groupe bénéficie de la cession de la Méridionale (+16,9 M EUR contre -31,7 M EUR en 2022), d'où un bénéfice en hausse de +45,2 M EUR (+30,1%) à 191,6 M EUR
    - le dividende augmente de +27,5% à 5,10 EUR (distribution d'un tiers du résultat net) et procure un rendement de 3,8% au cours actuel

    - les capitaux propres progressent de +13,9% à 1 185 M EUR (91,15 EUR par titre)
    - l'endettement net recule de -27,2 M EUR à 1 045 M EUR
    - le gearing (dette nette / fonds propres) ressort à 88% contre 103% au 31.12.2022

    Notre dernier objectif de cours de 127,20 EUR est dépassé.
    Pour rappel, celui-ci est calculé sur la base d'une estimation de la valeur du patrimoine immobilier uniquement (= business valorisé 0). Nous attendons le rapport annuel pour le mettre à jour et pour décider du sort de l'action dans les Pépites PEA.

    Pour finir, quelques ratios de valorisation :
    PER = 10,0
    VE/EBIT = 2 795 / 247 = 11,3
    P/B = 1,48

    Et la présentation des résultats annuels 2023 :

    Résultat annuels 2023 (8 mars 2024)
    -- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

    Avatar de l’utilisateur
    Snowball
    7703
    Messages : 609
    Inscription : 21/11/2019

    Message par Snowball » 11 mars 2024, 11:47

    Encore une très belle publication de STEF. La société est magnifiquement managée, avec un alignement remarquable des majoritaires et des minoritaires. Le business de STEF est protégé par une barrière à l'entrée infranchissable : un réseau national d'entrepôts avec un maillage géographique unique. Le portefeuille d'activité est géré avec beaucoup d'intelligence et de souplesse entre le cession de La Méridionale à CME CGM et les acquisitions en Europe.

    La principale question pour moi ici est de savoir s'il reste du potentiel de hausse. Nous avons tous en tête l'objectif de cours des Daubasses. Plus haut dans la file (il faut remonter à 2021 !), j'avais proposé un objectif de cours de 130 € sur la base de la transaction XPO Logistic. Sur la base de la dernière publication, on a un ratio VE / EBIT autour de 11.

    A mes yeux, il n'y a plus ni décote, ni potentiel de hausse significatif. J'ai donc cédé mes titres vendredi à 136 €. J'avais constitué ma ligne en suivant les Daubasses à l'automne 2020. Net de frais, j'ai réalisé une performance de +75% en 3 ans et 6 mois. En incluant les dividendes, mon rendement est de +89%.

    Un immense merci à l'équipe de m'avoir fait découvrir STEF.

    J'espère que le marché, dans un saute d'humeur prochaine, me proposera les titres à un niveau plus abordable. Je redeviendrais actionnaire ici sans aucune hésitation.

    Snowball

    bibike
    5958
    Messages : 1177
    Inscription : 10/11/2019

    Message par bibike » 14 mars 2024, 09:41

    les daubasses a écrit :
    11 mars 2024, 10:51
    Cours : 134,60 EUR

    Notre dernier objectif de cours de 127,20 EUR est dépassé.
    Pour rappel, celui-ci est calculé sur la base d'une estimation de la valeur du patrimoine immobilier uniquement (= business valorisé 0). Nous attendons le rapport annuel pour le mettre à jour et pour décider du sort de l'action dans les Pépites PEA.

    134.6 - 127.2 = 7.40 € x 13 mio d'actions = 96.2 millions. Est-ce que la valeur de l'immo peut avoir bougé d'autant depuis le dernier rapport ?

    Bravo aux daubasses et à Snowball, moi je n'ai pas su attendre et j'ai vendu aux semestriels quand les frais financiers ont explosé.
    IB https://ibkr.com/referral/etienne815
    Saxo https://urlz.fr/l9Hh
    Bourso ETPL4810
    Fortuneo 12470190

    Avatar de l’utilisateur
    les daubasses
    Administrateur
    19256
    Messages : 3928
    Inscription : 26/10/2019

    Message par les daubasses » 14 mars 2024, 11:49

    Notre objectif tient compte de l'endettement. Celui-ci recule de -27 M EUR, mais nous n'avons pas les chiffres hors obligations locatives. Cela dit, on est d'accord bibike, il n'y a plus grand chose à aller chercher sur la valeur de l'immobilier.

    On ne se presse pas pour sortir l'action du portefeuille car cette vente ferait monter les liquidités à 15% et nous n'avons pas encore de remplaçant, mais quelques pistes sont à l'étude...
    -- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

    Avatar de l’utilisateur
    4b3l
    272
    Messages : 40
    Inscription : 23/02/2024

    Message par 4b3l » 14 mars 2024, 20:29

    Pour un chasseur de décote comme les daubasses, la différence entre le prix et la valeur s’est sacrément réduite.

    Après…si la stratégie de STEF reste la même, on peut s’asseoir dans le siège du passager, attendre sagement et prendre 10-13%/an sans rien faire.

    Je dis ça, je suis amoureux de cette valeur.

    Avatar de l’utilisateur
    4b3l
    272
    Messages : 40
    Inscription : 23/02/2024

    Message par 4b3l » 04 avril 2024, 15:01

    Bonjour les daubasses!

    Le rapport 2023 de STEF est sorti: https://www.stef.com/corporate/sites/st ... 0VDEF_.pdf

    Annexe 13 sur les immos corporelles:
    STEF Y23.JPG
    Je suis preneur d'une mise à jour de votre estimation, que je vais refaire de mon côté, avec ma méthode du proxy.
    => Done, je trouve 134€. J'ai réévalué ma méthode: je ne compte plus la différence entre l'amortissement et la dépréciation, et j'applique la formule sur la valeur brute (sur hypothèses).

    A bientôt!
    Anthony.

    Avatar de l’utilisateur
    les daubasses
    Administrateur
    19256
    Messages : 3928
    Inscription : 26/10/2019

    Message par les daubasses » 15 avril 2024, 14:04

    Cours : 133,00 EUR

    Suite à la publication du rapport financier, nous mettons à jour notre objectif de cours.

    Pour rappel, nous valorisons le groupe sur la base de son seul patrimoine immobilier net de ses dettes financières (= business "offert").

    Nous disposons dans le rapport des informations suivantes :
    - volume d'entreposage de 11,6 millions de m3 à fin 2023 (+7,4% sur 1 an)
    - dette financière nette hors dettes locatives de 823 millions EUR (-104 millions EUR par rapport à fin 2022)
    - nombre d'actions au 31.12.2023 : 13 000 000

    Nous conservons par ailleurs nos hypothèses de départ d'une détention en propre à 85%, d'une hauteur utile de stockage de 6 m et d'un prix/m2 de 1 639 EUR (cf. analyse initiale). Notre nouvel objectif de cours ressort ainsi à 143,80 EUR, en hausse de +13,0% par rapport à notre objectif précédent. Cette hausse résulte de l'augmentation des volumes de stockage conjuguée à une baisse de l'endettement financier.

    Contrairement aux années précédentes, nous n'avons pas tenu compte de l'auto contrôle (choix plus prudent) car une part significative des titres auto détenus est destinée au plan d'actions de performance (208 032 actions en 2023). On rappellera néanmoins l'annulation de 150 000 titres auto détenus (1,15% du capital) le 16 février 2024.

    Pour finir, notons l'augmentation des réserves foncières (+2,7% à 148 ha) et des surfaces de quai (+6,7% à 608 000 m2). Nous n'en tenons toujours pas compte dans notre valorisation.
    Stef valo 31.12.2023.png

    Perspectives

    L'inflation alimentaire (+11,8% en Zone Euro et +12,4% en France en 2023) a pesé sur les volumes au cours de l'exercice écoulé, mais elle commence à marquer le pas :
    Inflation 2023.png
    rapport financier, p. 8

    Le groupe prévient néanmoins que la baisse de la consommation alimentaire se poursuit dans la plupart des pays européens et que des tensions inflationnistes perdurent. Dans ce contexte, Stef entend "stabiliser sa performance économique" en 2024.
    En 2024, la fin progressive d’un cycle d’inflation démarré en 2022 aura pour effet de maintenir sous pression les marges du Groupe. Des tensions inflationnistes devraient persister sur les principaux postes de charges, alors que la capacité à répercuter ces hausses sur le marché restera complexe. Dans ce contexte, le Groupe devrait stabiliser sa performance économique.
    -- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

    Avatar de l’utilisateur
    SylvainMP
    81
    Messages : 21
    Inscription : 12/11/2019

    Message par SylvainMP » 23 avril 2024, 12:31

    Hello,

    "Article vu sur une revue métier : https://www.faq-logistique.com/CP202404 ... ergies.htm
    Blue EnerFreeze, filiale énergie du Groupe STEF, choisit VMH Energies, pionnier des solutions énergétiques durables, pour la réalisation de dix centrales photovoltaïques au sol, sur l’ensemble du territoire français."

    Je ne comprenais pas l'intérêt de ce genre de système, jusqu'à tomber sur le paragraphe suivant :
    "La tenue mécanique du système, auto-lesté dès sa sortie d’usine, se conforme aux Eurocodes pour toutes les zones neige et vent du territoire. Il ne nécessite pas d’enterrer les fondations et les fixations. Il est conçu pour être repliable et déplaçable vers un autre lieu. Cette souplesse s’avère très importante pour le Groupe STEF, propriétaire de son immobilier à plus de 90%. Il peut ainsi libérer rapidement le foncier occupé par la centrale photovoltaïque afin d’y réaliser une extension de site ou transférer aisément l’installation vers un autre site."

    En gros, le système permet de produire de l'électricité auto-consommée, tout en laissant à STEF la possibilité de faire varier sa surface selon ses besoins en foncier pour l'extension ou la réduction des surfaces occupées par ses centres logistiques. Intéressant quand on sait qu'une installation a une durée de vie moyenne de 30 ans actuellement.
    Malin ! Mais à quel prix ? Il faudra faire confiance au management...
    Sylvain
    1713283566647.jpg

    Répondre

    Connexion

    Statistiques

    ____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

    22983 messages • 981 sujets