Mirasol Resources (MRZ) - Ex Pirogue Okavongo

Sociétés dévoilées une fois vendues ou avec un potentiel réduit, suite à la forte hausse du cours par exemple

Les 500 autres sujets du forum sont réservés aux abonnés !
Avatar de l’utilisateur
okavongo
1481
Messages : 420
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 26 juin 2020, 18:21

Mirasol1.jpg
Nb actions : 54 216 131
Pas d'options exerçables vu les cours actuels

Cash et placement court terme net de dette : 17,4 mCAD (au 31/03/2020)

Analyse au 26/06/2020
Cours à cette date : 0,37 CAD (au moment où l 'analyse a été publiée)
Capitalisation : 20 mCAD

Mirasol est un générateur de projets or, argent et cuivre qui concentre son activité sur le Chili et l'Argentine. D'un point de vue quantitatif, Mirasol a les poches pleines, ce qui est assez rare dans le monde des explorateurs, spécialistes des augmentations de capital en série. Le cash et les placements court terme représente 87% de la capitalisation boursière. Pour une entreprise de cette qualité, active dans les métaux précieux cela me semble une bonne affaire. Attendre que la capitalisation rejoigne le cash est une stratégie qui peut conduire à ne jamais avoir d'actions Mirasol dans la pirogue. Je préfère embarquer Mirasol sans prendre ce risque et tant pis si on revient au prix du cash (niveau de cours où Mirasol devient à mes yeux un « no brainer »).

Car coté qualitatif, j'apprécie le discours « cash » du management. Petit rappel sur le modèle d'un générateur de projets. Il développe un projet à un stade précoce en faisant de l’échantillonnage voire quelques forages. Puis l'objectif est qu'une autre société prenne le projet à son compte. Généralement dans une première étape le partenaire dépense des millions en forages et obtient en contrepartie une part du projet. Puis peut s'engager une 2ème phase, soit avec de nouvelles dépenses contre %, soit un paiement contre %. L'éventuelle 3ème phase peut-être la sortie complète du générateur de projets, parfois à sa seule initiative contre un paiement et un royalty. Évidemment de nombreuses variantes sont possibles. Mais si le générateur de projet ne profite que partiellement des fruits du développement d'un projet, il ne supporte le plus souvent aucun coût en dehors de l'investissement initial. Un classique de ce métier est le communiqué de presse lorsque un partenaire abandonne un projet suite à des forages décevants. Dans ce cas, la quasi-totalité des générateurs de projets se réjouit (mon œil !) de récupérer 100% du projet. Pas Mirasol, qui est bien plus honnête dans sa communication. Un bon point.

Autres bons points, les principaux partenaires sont de grandes entreprises comme Newcrest, First Quantum et pour un projet moins avancé Newmont.

Pour nos critères « secondaires », le Chili est un pays minier mais l'Argentine est une juridiction un peu moins favorable. Les « insiders » possède 28% de l'entreprise (si avec ça nos intérêts ne sont pas alignés...)

En résumé, à l'heure où les cours des producteurs d'or flambent, s'intéresser au « coup d'après » peut être malin. Avec presque 90% de sa capitalisation en cash au chaud dans les caisses, Mirasol permet de s'exposer à l'or avec des partenaires fiables qui financent les forages. Leur slogan est « exploring for the next discovery ». Chercher c'est bien, trouver c'est mieux ;) Mais qui ne « tente rien n'a rien » et les projets me semblent plutôt bon marché.
Mirasol2.jpg

cedru
90
Messages : 90
Inscription : 23/02/2020

Message par cedru » 26 juin 2020, 19:06

Ma maigre contribution. :lol:
Capture d’écran 2020-06-26 à 19.04.39.png

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
4805
Messages : 2263
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 26 juin 2020, 20:29

Pour ceux qui souhaitent approfondir, vous pouvez feuilletez le dernière présentation de la société et des projets :

Lien :
Présentation de juin 2020 | Mirasol Resources
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

cedru
90
Messages : 90
Inscription : 23/02/2020

Message par cedru » 28 juin 2020, 07:16

Je spam, elle m'intéresse la petite. ( pas que moi lol )
Capture d’écran 2020-06-28 à 07.15.08.png
Capture d’écran 2020-06-28 à 07.15.18.png

zugluk
74
Messages : 47
Inscription : 20/01/2020

Message par zugluk » 29 juin 2020, 20:30

Savez vous pourquoi toutes les entreprises, en tout cas toutes celles recherchées et Mirasol en fait partie, sur morningstar ou saxobank d'ailleurs reliées au nom de marché "xtsx" ("xtsxv" sur tradindview") indiquent des chiffres d'affaires brut de zero et des pertes en bénéfices :(

En gros si je dois me fier aux comptes de résultat, ils n'ont jamais fait de profit des 5 dernières années, et ont un CA nul... bizarre, ou comment dois-je l'interpréter ?
Dernière modification par zugluk le 29 juin 2020, 21:05, modifié 1 fois.

banane
58
Messages : 52
Inscription : 06/11/2019

Message par banane » 29 juin 2020, 20:41

Relisez l'analyse...

La société ne fait ni CA ni bénéfices. Mirasol est un générateur de projets comme l'a bien expliqué Okavongo. Le potentiel réside dans ses potentiels actifs souterrains et non dans son compte de résultat actuel...
Toujours garder la pêche !

zugluk
74
Messages : 47
Inscription : 20/01/2020

Message par zugluk » 29 juin 2020, 21:09

bien désolé ça ne m'a pas sauté aux yeux en lisant :(
Avec vos explications je comprends mieux. C'est donc, j'imagine, le cas de toutes les sociétés d'exploration.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
1481
Messages : 420
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 29 juin 2020, 23:18

Oui, c'est le cas des sociétés d'exploration sauf si elles ont quelques royalties actives sur d'anciens projets (c'est un cas très rare). Un explorateur (/développeur) a des revenus lorsqu'il construit une mine et produit enfin ou lorsqu'il vend son projet (cas le plus fréquent). Un générateur de projets vend partiellement le projet très tôt dans le cycle (petit prix mais après avoir fait peu de dépenses) puis vend le solde lorsque le projet a toute sa valeur (ou pas) révélé (ou pas) par les forages du partenaire. Un explorateur ou développeur "classique" le vend plus tard dans le cycle (parfois juste avant la mise en production) mais après avoir dépensé des fortunes (et fait des augmentations de capital à répétition) pour augmenter les réserves, obtenir les permis, apaiser les relations avec les populations locales, etc. Ou alors l'explorateur/développeur va jusqu'au bout et construit la mine.

Pour simplifier, une entreprise comme Mirasol est très en amont du cycle et prélève des échantillons, fait des tranchées en surface comme dans la photo du premier message, essaye de comprendre la géologie du terrain. Une fois qu'ils ont montré la présence d'or (par exemple), ils passent en général le relais au service exploration d'une major ou à un explorateur. L'explorateur en l’occurrence ne découvre pas vraiment le gisement mais il le délimite, le mesure (les fameuses réserves) en réalisant des forages.

Chaque type de société du secteur peut être un investissement profitable si le cours du sous-jacent a un beau parcours et si le gisement se développe bien (sur tous les aspects pas seulement la géologie). Attention toutefois aux promesses des explorateurs qui ne peuvent vivre que grâce aux augmentations de capital et sur-vendent leurs projets...

Pas toujours évident de tout bien expliquer à ceux qui débarquent dans ce secteur particulier (surtout sur les métaux précieux). C'est plus facile pour les lecteurs assidus de la pirogue depuis plus de 2 ans. Il faut dire aussi que j'essaye d'aller à l'essentiel et de ne pas noyer le lecteur dans les détails. Je n'aime pas les analyses de plusieurs pages où le rédacteur étale ses connaissances (pour montrer qu'il a bien bossé ?). Mais c'est peut-être plus difficile à suivre si j'oublie des informations qui aide à comprendre.

zugluk
74
Messages : 47
Inscription : 20/01/2020

Message par zugluk » 30 juin 2020, 14:37

Pas de soucis, merci pour les explications.
Je demandais car en regardant les chiffres de Mirasol, j'avais des ratios vant et vannn (pour rester dans le langage "daubassien") somme toute très intéressants comme vous l'énonciez mais avec des chiffres exécrables pour les résultats. Comme je ne suis pas habitué à ça. Je profitais de de votre expertise.

Merci.

Csylvain
56
Messages : 77
Inscription : 06/06/2020

Message par Csylvain » 01 octobre 2020, 21:00

Bonsoir Okavongo,
J’ai embarqué dans ma 1ère pirogue : Mirasol :D
Je crois, j’espère que cela sera intéressant et vu comme cela se profile, ça va faire mal 😈
Si on finit au-dessus de 0,456cad, puis 0,52cad, se sera tout bon :geek:

Cdt

Csylvain
56
Messages : 77
Inscription : 06/06/2020

Message par Csylvain » 01 octobre 2020, 21:05

Changement du CEO, il quitte son poste pour d’autres aventures...

https://www.marketscreener.com/quote/st ... -31378297/

Csylvain
56
Messages : 77
Inscription : 06/06/2020

Message par Csylvain » 02 octobre 2020, 17:59

Bonjour,
Je ne crois pas que cela été relevé mais MRZ côte en euro sur le marché allemand sous M8R.
Cdt

Répondre

Connexion

Statistiques

2308 membres dont ____ membres actifs

9595 messages • 562 sujets