Graines Voltz (GRVO) - ex Pépites PEA

Anciennes actions du portefeuille Pépites PEA
gdauph1
1
Messages : 6
Inscription : 13/11/2019

Message par gdauph1 » 10 décembre 2019, 08:50

Pour ma part ce BFR n'est pas non plus un sujet majeur
La saisonnalité explique disons 18M€ (moyenne BFR S1 2016-2018)
La hausse d'activité explique disons 1 à 2M€
Et l'effet reprise de provision comme expliqué par bibike fait bien 6-7M€ (j'ai mis un peu de temps à le comprendre lors de la parution des semestriels, le FCF hors BFR explosant du fait des reprises de provisions alors que cet indicateur est censé les neutraliser... c'est la distinction en provision d'exploitation et dotation aux provisions pour risque)
Si je cumule les poste BFR activités et autres flux générés par l'activités du S1 2019 j'arrive à 28M€
Bref, c'est fort mais cela s'explique

ps à Snowball : je dis 6-7M€ de prov car le S1 2018 était impacté inversement par1.9M€ de prise de provision

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
9746
Messages : 2928
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 06 janvier 2020, 18:14

Cession de la moitié de la position ce jour.

Copie du mail envoyé ce soir :
les daubasses a écrit :Nous cédons la moitié de nos actions Graines Voltz, soit 18 actions. Comme convenu dans le process des Pépites PEA, nous prenons le cours de clôture de ce jour : 70,00 EUR.


Cet allégement nous permet d'acter un gain de +150% en l'espace de 2 ans et 6 mois (+185,6% en incluant les dividendes perçus de 4 EUR et 6 EUR) et de rééquilibrer le portefeuille, car à force de progresser la ligne Graines Voltz représentait plus de 20% du total du portefeuille Pépites PEA.

En tenant compte de frais de courtage (2 EUR), notre nouvelle trésorerie est en hausse à 2 969 EUR et représente désormais 22% du portefeuille.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Le Mexicain
3
Messages : 4
Inscription : 19/11/2019

Message par Le Mexicain » 06 janvier 2020, 19:14

Quel est donc le rationnel derriere la vente de ce jour? Ne faudrait il pas laisser courrir la position?
L'objectif de cours est autour de 80E.

Bien cordialement

jsbx911
7
Messages : 11
Inscription : 20/11/2019

Message par jsbx911 » 06 janvier 2020, 19:58

Bonjour Les Daubasses,

Je profite de cette vente partielle pour vous faire part d'une réflexion que j'ai eue lors de votre vente de "encres dubuit" en octobre dernier (pas trouvé de file sur l'action sur ce forum, donc pas encore pu vous en faire part).
Je m'interroge (au sens positif du terme) en effet sur votre influence sur les cours des actions peu liquides lors de vos annonces d'achat / vente.

Au cas présent, nous ne savons pas encore quel sera le cours de "graines voltz" demain à l'ouverture mais, si je prends l'exemple "encres dubuit", votre annonce sur ce titre très peu liquide a fait chuter le titre de près de 30% en séance, probablement en raison de la vente d'actions par vos lecteurs (de plus en plus nombreux, j'imagine) et des déclenchements induits de stops chez les autres actionnaires. Si vos raisons de lâcher le titre semblent justifiées, j'ai tout de même trouvé que la sanction sur le titre était excessive au vu d'une publication pas si catastrophique que ça, et, plutôt que de vendre à prix bradé (je ne suis pas rapide à lire vos mails, encore moins à passer des ordres), il pouvait être intéressant de prendre le contre-pied et d'en reprendre une louche, ce que j'ai fait à 3,78€ (pour mémoire, vous avez indiqué avoir vendu ce même jour à 4,5€, si ma mémoire est bonne).

La problématique me semble intéressante car je me rends compte que, sur les titres très peu liquides du moins et en raison de ma réactivité incertaine, je serai incapable de reproduire votre performance quand bien même je suivrais vos actions. Je tente donc une nouvelle stratégie: si les daubasses vendent (pour des raisons que j'estime justifiées) ET si je peux vendre à bon prix -> je vends. Si les daubasses vendent ET que la chute induite est vertigineuse et me parait excessive -> je prends le risque de renforcer (risque non pas sur l'action elle-même, mais sur l'absence de suivi ultérieur par les daubasses ; c'est dorénavant à moi de me débrouiller tout seul, sur "encres dubuit" par exemple, et je n'ai pas vos compétences...).

Pour en revenir à Graines Voltz, sujet de cette file, j'ai donc, suite à votre annonce, placé un ordre d'achat à un cours bien plus bas, en espérant que les stops fassent le job. Si ça se déclenche, j'estime que ce sera un achat à bon compte, d'autant que vous n'avez "vendu" que la moitié donc que vous continuerez à suivre le titre. Et si ça ne se déclenche pas, les résultats sont pour très bientôt : peut-être également un espoir de baisse injustifiée (la publication du S1 me parait trop enjolivée pour être honnête...) ? Nous verrons bien demain.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
9746
Messages : 2928
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 06 janvier 2020, 20:19

Bonne remarque.

A chaque investisseur de faire comme il veut. Vous considérez qu'une éventuelle baisse sur Graines Voltz est une opportunité. Vous avez sans doute raison, si votre process vous dicte d'agir ainsi.

La volatilité induite par une vente ou un achat des daubasses, nous en sommes spectateurs. C'est un problème qu'il est difficile de contrer, car notre univers d'investissement est celui des petites sociétés cotées. Une possibilité est de limiter le nombre d'abonnés (200 par exemple ?) et d'augmenter fortement les tarifs. Ce n'est pas ce que nous voulons faire, puisque le fait de proposer un tarif imbattable permet de toucher un grand nombre d'investisseurs particuliers.

Également, nous ne nous faisons pas trop d'illusions (malheureusement...) sur le fait que des abonnés font suivre l'idée à droite, à gauche à des non-abonnés... ce qui augmente l'effet boule de neige. A tort ou à raison. Nous n'allons tout de même pas garder des titres à vie pour éviter ces malheureux collatéraux !

A chacun de faire ses devoirs, nous ne détenons aucune vérité en matière d'investissement : ce n'est pas parce que nous vendons que les abonnés doivent vendre. Parfois, les actions vont encore continuer à grimper. Il est arrivé très rarement que nous vendions au plus haut !
Idem lors d'un achat, il est presque toujours possible d'acheter plus bas que nous et parfois avec un rabais conséquent !

Pour limiter ces inconvénients collatéraux, l'idée est d'essayer d'éviter tant que possible - lors de nos prochains opérations d'achats et de ventes - les titres les moins liquides, puisque nous avons en effet conscience d'être très suivies, notamment sur les titres cotés à Paris.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

jsbx911
7
Messages : 11
Inscription : 20/11/2019

Message par jsbx911 » 06 janvier 2020, 21:50

Merci pour votre réponse, toujours très instructive.
Je vais essayer de faire des quote partielles sur les rares points sur lesquels je souhaite rebondir :
A chaque investisseur de faire comme il veut. Vous considérez qu'une éventuelle baisse sur Graines Voltz est une opportunité. Vous avez sans doute raison, si votre process vous dicte d'agir ainsi.
Pour être très honnête, mon ordre est très, très en dessous du cours actuel, moins de 50 euros. Il a très, très peu de chances d'être exécuté, à moins que ce que j'estime être une anomalie de marché consécutive à des stops qui sautent ne se produise. J'estime que c'est un bon prix d'achat actuel, au vu de la situation de la boîte, même si mon PRU est de près de la moitié de ce chiffre. Et cet ordre ne représente que 25% (en nombre de titres) des titres graines voltz que j'ai actuellement en portefeuille. Pour info, je vise 80 à 90 euros, donc vendre à 70 ne me gênerais pas dans l'absolu mais acheter à 45 ou 50 encore moins.
Également, nous ne nous faisons pas trop d'illusions (malheureusement...) sur le fait que des abonnés font suivre l'idée à droite, à gauche à des non-abonnés... ce qui augmente l'effet boule de neige. A tort ou à raison. Nous n'allons tout de même par garder des titres à vie pour éviter ces malheureux collatéraux !
Et vous avez totalement raison ! Vous dites ce que vous faites, et pourquoi vous le faites. C'est pour cela que l'on vous suit. Si vous commencez à prendre en compte les collatéraux, vous allez perdre ce qui fait ce qui fait ce que vous êtes, et risquer de devenir des "conseillers en gestion de patrimoine" comme les autres... Aucun intérêt.
Pour limiter ces inconvénients collatéraux, l'idée est d'essayer d'éviter tant que possible, lors de nos prochains opérations d'achats et de ventes, les titres les moins liquides, puisque nous avons en effet conscience d'être très suivies, notamment sur les titres cotés à Paris.
Comme diraient Chevallier et Laspalès (je ne sais pas si vous connaissez en Belgique ?), "c'est vous qui voyez". A titre perso, et comme indiqué au-dessus, je préférerais que vous ignoriez ces collatéraux et que vous fassiez comme si vos abonnés n'existaient pas. Le biais induit par une restriction sur la liquidité des titres que vous proposez me parait trop important par rapport à l'intérêt que je porte aux titres que vous nous soumettez à ce jour, indépendamment de leur liquidité. C'est à nous, abonnés, de nous adapter (c'est en tout cas comme ça que je le conçois).
Je suis abonné depuis 5 ans maintenant, grâce à vous j'ai ouvert autre chose qu'un PEA (démarche pas naturelle pour un Français, vous avez dû vous en rendre compte) et je vous suis sur votre aventure japonaise, merci pour ce que vous faites et « Pourvou qu'ça doure ! », comme disait la mère de Napoléon !

Bn
322
Messages : 147
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 06 janvier 2020, 23:04

Pas d'accord avec vous jsbx sur la liquidité. Le but n'est pas de trouvé une daubasse si peu liquide que le simple fait d'en parler à une audience attentive en fasse progresser le cours drastiquement. Certains n'hésiterai pas à le faire mais c'est bien loin de l'effort intellectuel et des valeurs que je perçois de l'équipe de daubasses (et accessoirement, ça fini par s'appeler un pump & dump).
Donc oui il faut un peu de liquidité quand même (d'ou l'indice dans les dernières newsletters depuis quelques temps maintenant), mais pas trop, comme ça les très gros fonds ne suivront pas, seul les plus "petits" viendront (e t un I&E/Moneta/HMG peuvent largement faire bouger le cours.

jsbx911
7
Messages : 11
Inscription : 20/11/2019

Message par jsbx911 » 07 janvier 2020, 00:48

Pas d'accord avec vous jsbx sur la liquidité. Le but n'est pas de trouvé une daubasse si peu liquide que le simple fait d'en parler à une audience attentive en fasse progresser le cours drastiquement. Certains n'hésiterai pas à le faire mais c'est bien loin de l'effort intellectuel et des valeurs que je perçois de l'équipe de daubasses (et accessoirement, ça fini par s'appeler un pump & dump).
Ça n'est pas du tout ce que j'ai dit, j'ai dû mal m'exprimer. Je résume donc ma pensée, en espérant être plus clair :

- je trouverais dommage que les daubasses limitent le partage de leurs analyses sur les titres "suffisamment liquides" (quels critères ?), car j'ai appris beaucoup grâce à eux (l'effort intellectuel dont vous parlez, et plus encore l'honnêteté intellectuelle sont d'ailleurs les principales raisons de ma fidélité depuis 5 ans) et découvert (et acheté) des actions peu liquides que je n'aurais pas connues autrement (je prends l'exemple de "encres dubuit", mais aussi passat, clairefontaine, signaux girod, etc... que j'ai encore en portefeuille) ; il n'a jamais été question pour moi d'espérer que les daubasses ne suivent que les micro-caps pour faire des bénefs sur leurs mouvements, je pense d'ailleurs que c'est peine (et argent) perdu en tant que stratégie. Bien au contraire, je les ai notamment suivis, à hauteur d'une 15aine de pourcents de mon épargne de long terme, sur les actions japonaises, non par mimétisme mais parce qu'ils m'ont mis sous les yeux ce que j'aurais été incapable de trouver par moi-même : la sous-valorisation et le potentiel de ce marché. Et, sur le Japon, je suis à peu près convaincu que leurs mouvements n'auront aucun impact significatif sur les cours.

- et en même temps (sans vouloir être macronien), je ne me contente pas d'acheter quand ils achètent et vendre quand ils vendent, d'autant plus que mes prix d'achat et vente ne seront pas les leurs. Pour les titres accessibles en PEA (beaucoup d'abonnés daubasses français ne possèdent que cette enveloppe fiscale très favorable et n'investissent donc que dans les titres *français* éligibles (petite info pour nos amis non français qui nous conseilleraient des actions européennes 'non françaises' en PEA, la fiscalité est encore plus démoniaque qu'en compte titre ordinaire donc nous n'y mettons que des titres français)), j'ai juste indiqué m'être posé la question et avoir agi sur "encres dubuit". Si je refais le film : j'ai acheté du "encre dubuit" (très faible position, <3% de mon portefeuille) vers 5,5€ il y a un an ou deux. En septembre, j'ai doublé ma position vers 5€. En octobre, les daubasses annoncent vendre à 4,5€. Le même jour, le temps que j'aille sur mon site boursier, le titre est à 3,5€ ! Je fais quoi ? Dans un raisonnement que j'estime dans l'"esprit daubasses", je regarde (ou plutôt estime) ce que vaut l'action par rapport à ce qu'elle cote. Vendre à 4,5€ pourquoi pas, mais à 3,5€ ??? Non, ça me parait trop faible, l'action vaut bien plus selon moi (rappel : achat en septembre à 5€) et j'en profite pour renforcer. Mais c'est une circonstance, pas une stratégie, qui sera gagnante ou perdante, nous verrons bien.

- pour en revenir à Graines Voltz, j'estime (et je peux, bien sûr, me tromper) que ça vaut 80 à 90 euros. J'estime aussi que le cours actuel a été gonflé par les dividendes "indécents" (=intenables dans la durée) qui ont été versés ces deux dernières années pour renflouer Albatros, qui ont attiré et (et permis de booster l'action) des investisseurs sur le seul rendement sans qu'ils sachent de quoi il en retourne. Je suis également très sceptique sur la teneur du communiqué S1 (quand je suis entré, la boîte venait de solder ses créances fournisseurs pour faire croire à une chute de trésorerie, et expliquait que l'hiver, il fait plus froid que l'été, et que donc la faillite était pas loin ; aujourd'hui, c'est l'exact contraire, déclarations dithyrambiques alors que 0 effet cash, juste des artefacts comptables). Donc j'avais déjà mis en place mon épuisette pour les résultats annuels (déception des pp potentielle sur baisse du dividende, notamment). Mais quand je vois que les daubasse vendent en partie, ça conforte juste mon épuisette : à 70 euros, je ne vends pas (et encore... c'est à, à peine, 15% en dessous de mon objectif de cours alors que j'ai fait plus de 150% de PV sur l'action), à 50 (raisonnement type "daubasses"), c'est pas cher par rapport à ce que j'estime que ça vaut donc j'achète.

Bref, j'espère avoir été un peu plus clair, et je renouvelle mon amitié et mon soutien l'équipe des daubasses, surtout, changez rien ;)

Avatar de l’utilisateur
Stephane
1499
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par Stephane » 07 janvier 2020, 11:42

Mon opinion concernant l'allègement :
L'allégement des Daubasses à 70 EUR est tout à fait normal, tout simplement puisque s'ils n'avaient pas été sur le titre, il ne leur viendrait jamais à l'idée de se positionner à 70 EUR pour 20% de leur portefeuille tout en ayant un objectif de vente très proche à 81 EUR.

Plus généralement, si on suit un process strict et logique, on est sensé vendre le jour même ce que l'on n’achèterait pas le jour même, tout simplement car la "non vente" est aussi une décision en soit, et comme le dit la Reine des Neiges dans sa chanson "le passé, c'est du passé", la plus-value GRVO était acquise ce jour là, et la décision de vente ne doit pas dépendre du PRU ou de n'importe quel autre élément du passé, cette décision doit uniquement se baser sur la situation présente, un allégement était ici plus que sensé.
Cela est respecté par le process Daubasses dans un sens (achat) mais pas toujours dans l'autre (vente).

Et de manière plus globale, chaque investisseur dans la décote est sensé avoir pour chaque action une courbe de référence : "position_en_eur = f(decote)".
Plus la décote est grande, plus la position permise en EUR est grande.
Si la décote est nulle, la position doit être de 0 EUR.
Ma stratégie d'investissement : Acheter bas et vendre haut.
(2nd actionnaire du TSE derrière la BoJ)

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
9746
Messages : 2928
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 07 janvier 2020, 11:51

Merci pour vos interventions de qualité qui font sens.

C'est une chance d'avoir des abonnés de cette trempe !
Pour nous et pour toute la communauté.

In fine, petite baisse sur le cours avec peu de volumes.
Donc RAS.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Stephane
1499
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par Stephane » 07 janvier 2020, 11:56

Anecdote statistique pour les abonnés suiveurs qui tentent de répliquer en direct les achats/ventes des Daubasses et qui provoquent des variations inhabituelles sur les prix (phénomène observé à de nombreuses reprises) :

Si un abonné avait suivi dans l'urgence les mouvements des Daubasses de 2010 à 2018 en achetant régulièrement à 5% au dessus du PRU des Daubasses et en vendant à 5% en dessous du prix de vente des Daubasses, sa performance aurait été quasi nulle sur la période.
Ma stratégie d'investissement : Acheter bas et vendre haut.
(2nd actionnaire du TSE derrière la BoJ)

R2D2
10
Messages : 35
Inscription : 11/11/2019

Message par R2D2 » 07 janvier 2020, 15:25

les daubasses a écrit :
07 janvier 2020, 11:51
Merci pour vos interventions de qualité qui font sens.

C'est une chance d'avoir des abonnés de cette trempe !
Pour nous et pour toute la communauté.

In fine, petite baisse sur le cours avec peu de volumes.
Donc RAS.
Merci à vous pour la création de ce forum! Je crois qu'il n'est plus nécessaire de s'interroger désormais sur sa valeur ajoutée. ;-)
Je suis également resté sur des valeurs qui ne sont plus suivies et, outre la qualité des échanges sur les titres toujours en portefeuille, pouvoir poursuivre une réflexion partagée sur les titres revendus me semble très intéressant pour les petits investisseurs que nous sommes.

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

13963 messages • 718 sujets