Vicat (VCT) - Idée abonné

Sociétés dévoilées une fois vendues ou avec un potentiel réduit, suite à la forte hausse du cours par exemple

Les 600 autres sujets du forum sont réservés aux abonnés !
Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
8727
Messages : 2809
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 26 juin 2020, 08:43

Nouvel achat de Guy Sidos :

- le 24 juin 2020 : 1 000 actions à 25,90 EUR - notification officielle AMF n°2020DD689286
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
8727
Messages : 2809
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 30 juin 2020, 14:17

Une nouvelle opération d'achat pour Jacques Merceron-Vicat :

- le 25 juin : 500 actions à 25,00 EUR - notification officielle AMF n°2020DD689695
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Tutur
164
Messages : 87
Inscription : 24/03/2020

Message par Tutur » 31 juillet 2020, 13:58

Publication de Vicat :
Vicat a publié un résultat net par du groupe de 27 millions d'euros lors du premier semestre 2020, en baisse de 36,4% sur un an, à périmètre et change contants (PCC). L'EBITDA s'établit à 213 millions d'euros (-5,8% à PCC), avec une marge de 16,3%, contre 17% un an plus tôt. Le chiffre d'affaires du spécialiste des matériaux de construction atteint 1 304 millions d'euros sur le semestre, en baisse 3,2% à PCC, l'activité ayant été perturbée par le covid-19 dans les douze pays où le groupe opère, avec toutefois des conséquences différentes en fonction des régions.

Ainsi, l'Inde (-24%), la France (-12,5%) et l'Italie (-23,2%) ont enregistré dès la fin du premier trimestre un fort recul de leurs chiffres d'affaires avant de connaitre un rebond en fin de semestre, notamment en France.

Le chiffre d'affaires opérationnel de l'activité Ciment est en hausse de 1,9% à PCC. L'activité Béton et Granulats affiche un chiffre d'affaires opérationnel en baisse de 7,1%. Enfin, le chiffre d'affaires opérationnel de l'activité Autres Produits et Services est en baisse de 8,9% à périmètre et taux de change constants.

Vicat s'attend à une baisse modérée de son EBITDA sur l'ensemble de l'exercice.
Notamment grâce à son programme de restructuration et la baisse du coût de l'énergie.

La société généré également 100 millions de free cashflow et diminue sa dette nette de 13% !

Le cimentier a donc plutôt bien résisté à la crise Covid et le retour à la normal devrait être rapide. Le cours reprend un peu plus de 6% en séance actuellement.

Avatar de l’utilisateur
Snowball
3253
Messages : 385
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 03 septembre 2020, 14:33

Petit point d’étape sur les achats de VICAT depuis le mois de mars :

De mars à juin, les dirigeants ont racheté 43 000 titres à un prix moyen de 25,26 € pour un investissement total de 1,1 M€.

C’est un peu plus que le nombre de titres achetés de janvier 2017 à mars 2020 : 40 280 pour cette période de plus de 3 ans. Ces titres avaient alors été rachetés à un prix moyen de 49,52 €. Le décrochage des marchés post-COVID a donc permis à la direction d’acheter à moitié prix par rapport à la période 2017 – 2019.

Depuis début juillet : aucun achat des dirigeants, et notamment de Jacques Merceron Vicat ne sont pas intervenus sur le marché.

L’achat sur le marché de 1,1 M€ entre mars et juin 2020 est assez timoré au regard des dividendes perçus pas La famille Merceron Vicat. Celle-ci détient 60,7 % de la société, soit un peu plus de 27 millions d’actions. Vicat a maintenu cette année son dividende de 1,5 € par titre, inchangé depuis des années. La famille a donc reçu près de 41 M€ de dividendes au printemps 2020. Elle a choisi de réinvestir moins de 3 % de cette somme en nouveaux achats de titres VICAT. On ne peut pas dire que ce soit un signe de confiance très fort !

On ne voit donc pas de signal d’achat dans les achats effectués par les dirigeants de VICAT post COVID.

Mais, puisque j’ai réouvert le dossier, autant aller jusqu’au bout et regarder si le titre constitue aujourd’hui une opportunité d’investissement ou non.

Au moment au j’écris ce post, Vicat cote 29 €. Une baisse de 23 % par rapport aux 37,5 € à la date de mon post initial de février. Est-on arrivé dans une zone d’achat ?

Tutur a partagé sur le forum un extrait des résultats du S1. Un grand merci à lui.

L’analyse des semestriels montre une performance très robuste au vu du contexte :

• Baisse du CA de 2,7 % seulement. La baisse de l’activité en France (-12,5 %) est compensée en grande partie par une progression de l’activité sur la zone amérique (+ 9%)
• Recul de l’EBIT de 22 % avec un taux de marge qui passe de 7,2 à 5,8 %
• Baisse du RNCPG de 41 % à 27 M€.

Le groupe a décidé de maintenir un dividende en dépit du contexte. Il est vrai que la situation bilancielle reste solide. L’endettement net, IFRS 16 compris, recule de 177 M€ en 12 mois. Cela est dû notamment à une CAF quasiment inchangée sur le S1 (175 M€ en 2020 contre 1782 M€ en 2019 et 171 M€ en 2018) et à une magnifique gestion du BFR. Sur le S1, le BFR est en baisse de 45 M€. Tout cela permet au groupe de générer 100 M€ de free cash-flow sur les 6 premiers mois de 2020.

Les capitaux propres, part du groupe, sont en progression sur 12 mois, mais en recul par rapport au 31/12/2019 en raison du paiement du dividendes. Le ratio dette nette / capitaux propres, part du groupe évolue comme suit :

• 30/06/2019 : 0,67
• 31/12/2019 : 0,47
• 30/03/2020 : 0,61

Avec un cours à 29 €, la capitalisation boursière représente 60 % des capitaux propres, part du groupe. Une décote très significative, qui ne s’observe chez aucune des comparables que j’ai regardés (Lafarge, Colas, Eiffage, Samse et Herige). Il est vrai de Vicat a un très gros goodwill au bilan qui peut refroidir les ardeurs des investisseurs : 1 523 M€ à comparer aux 2 165 M€ de capitaux propres, part du groupe. Seul Eiffage a, proportionnellement, un goodwill plus élevé.

J’ai refait tourner mes modèles pour VICAT. Je trouve une juste valeur par les DCF de 40 €. Les comparables boursiers m’indiquent une valeur de référence comprise entre 33 et 38 €.
Si je retiens 38 € comme objectif, le potentiel de hausse est de 31 %. Toujours pas tout à fait suffisant pour moi. Je reste inquiet sur le niveau du goodwill et sur l’érosion continue de la marge depuis des années.

Pour autant, je suis agréablement surpris par la façon dont Vicat traverse la crise jusqu’à présent. Pas de perte significative d’activité et un dividende maintenu. J’aimerai tant que toutes les sociétés que j’ai en portefeuille puisse en dire autant !

Je continue à suivre le dossier. Il y aura peut-être à un moment une opportunité à saisir sur ce titre.

Snowball

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1203
Messages : 438
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 22 septembre 2020, 03:21

Snowball a écrit :
03 septembre 2020, 14:33
Depuis début juillet : aucun achat des dirigeants, et notamment de Jacques Merceron Vicat ne sont pas intervenus sur le marché.
C'est reparti, et de manière très significative 300 000 titres à 28,80€ soit 8 640 000 € :!:
"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
8727
Messages : 2809
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 03 novembre 2020, 19:07

La publication du T3 2020 de Vicat est impressionnante :
Vicat a écrit : L'EBITDA s'établit à 403 millions d'euros au 30 septembre 2020, contre 373 millions d'euros sur la même période en 2019, soit une progression de +8,1% en base publiée (+11,7% à périmètre et change constants).
(...)

Le groupe s'attend désormais à une croissance marquée de son EBITDA à périmètre et changes constants sur l'ensemble de l'exercice.
:shock:

On comprend un peu mieux tous les achats d'actions récapitulés ici depuis le début de la pandémie !
Les plans de relance mondiaux annoncés tous les quatre matins devraient assurément consommer du béton non ?
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Snowball
3253
Messages : 385
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 04 novembre 2020, 16:40

Bien vu Les Daubasses,

C'est en effet une publication exceptionnelle. Le cours du jour salue cette magnifique performance avec + 9 % environ sur le journée et + 19 % sur la semaine.

Au moment où je publie ce post le cours est sous les 30 €.

A ce prix là, je vais peut-être me laisser tenter. Ça semble vraiment bon marché. La décote sur les capitaux propres est très forte et si le groupe retrouve le chemin de la croissance organique, alors, on pourrait remonter vers 45 € sous peu. C'est en tout cas mon nouvel objectif de cours.

Snowball

Avatar de l’utilisateur
Snowball
3253
Messages : 385
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 15 février 2021, 18:29

VICAT publie ce soir simultanément son CA et son résultat 2020.

CA + 5,5 % à 2 805 M€
EBIT + 17,5 % à 298 M€ (ou 10,6 % des ventes)
RNC + 16,3 % à 172 M€ dont 156 M€ part du groupe.
CAF + 8,3 % à 461 M€.

Détail de l’activité par zone géographique : le France souffre (- 3,5%), l’Europe et l’Asie sont à l’étal (+1% et 0% respectivement) alors que l’Amérique Latine et la zone Turquie / Egypte et l’Afrique cartonnent (+17 %, + 19 % et +21 % respectivement).

L’endettement net recule de 7 % à 1.202 M€. Les capitaux propres ressortent à 2.411 M€ en recul en raison d’un impact défavorable de change sur les réserves. Le gearing est désormais tout juste sous les 50 %.

Les dirigeants qui ont acheté régulièrement au cours de l'exercice ont eu raison de le faire.

Et dire que nous sortons d’une année de catastrophe sanitaire, de confinement et de ralentissement économique partout dans le monde ! Qu’est-ce que ça aurait été autrement ?

Ci-joint le communiqué du groupe.

Snowball
Pièces jointes
VICAT Resultats 2020.pdf
(925.49 Kio) Téléchargé 215 fois

rsaouli
100
Messages : 42
Inscription : 31/03/2020

Message par rsaouli » 02 mars 2021, 23:36

Vidéo de présentation du directeur financier du groupe, c'est tout frais :

Alexis
22
Messages : 34
Inscription : 11/11/2019

Message par Alexis » 03 mars 2021, 15:34

La lecture du reporting d'Indépendance et Expansion (France) laisse apparaitre que le fonds détient le titre en portefeuille.

Avatar de l’utilisateur
AntonyP
1945
Messages : 368
Inscription : 27/08/2021

Message par AntonyP » 15 février 2022, 22:57

Cours actuel = 37.60 EUR

VICAT vient de publier d'excellents résultats arrêtés au 31/12/2021 :
  • CA consolidé : 3123M€ +11.3% (et +16,2% à périmètre constant)
  • EBITDA : 619M€ +11.1% (et +14.5% à iso-périmètre)
  • EBIT : 360M€ +20.8%
  • Taux de marge opérationnelle : 11.5% (+0.9 points)
  • Résultat net part du Groupe : 204M€ (+30.9%)
  • Dividende annoncé à 1.65€ par action (soit un rendement honorable de 4.39% du cours actuel)
  • Capitaux Propres : 2606M€ (+7.7%)
  • Dette nette : 1318M€ (+9.65%)
  • Free Cash Flow : 63M€ (-72%)
Le Groupe bénéficie d'un bon dynamisme de ses marchés et d’un environnement de prix favorable, permettant de presque intégralement compenser la forte hausse des coûts de l’énergie enregistrée sur le second semestre. Avec la poursuite du phénomène épidémique en 2021 certains marchés sont restés perturbés mais les mesures mises en place ont permis au secteur de la construction de poursuivre ses activités.


Résultats par Zones Géographiques :

Image


Résultats par Activités :

Image


Perspectives :

En 2022, le Groupe s’attend à une nouvelle progression de son activité et à une amélioration de ses performances financières. Ainsi, l’EBITDA généré par le Groupe en 2022 devrait croître mais de façon moins sensible qu’en 2021.

Le Groupe pourra s’appuyer sur un environnement macro-économique et sectoriel qui devrait rester globalement favorable avec une hausse attendue des prix qui devrait permettre de compenser la forte progression des coûts de l’énergie, estimée à ce jour à environ 30%. Néanmoins, l’exercice devrait être caractérisé par une forte saisonnalité, avec :

1. une base de comparaison défavorable sur le premier semestre, essentiellement en raison de la hausse sensible des coûts de l’énergie attendue sur cette période ;
2. une nette amélioration au second semestre qui bénéficiera d’une stabilisation progressive des coûts de l’énergie et du plein effet de la hausse attendue de ses prix de vente.


Valorisation : en prenant une marge de sécurité sur un exercice 2022 sans croissance (alors que la guidance est positive) et donc en me basant sur les seuls résultats 2021 je calcule une Valeur Intrinsèque de 61.67 EUR soit un potentiel de +64%.

Image
Image
Image

Image



Communiqué officiel s/ Résultats 2021 du 15/02/2022


Déontologie : Actionnaire depuis septembre 2021
" Choisissez les bonnes valeurs et le marché en prendra soin ", Peter Lynch

Avatar de l’utilisateur
Vysse36
704
Messages : 208
Inscription : 31/07/2020

Message par Vysse36 » 16 février 2022, 08:09

Je suis actionnaire aussi et je vise 50€ par prudence, au niveau des fonds propres.
bokeh_plot 45.png

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

13254 messages • 700 sujets