Graines Voltz (GRVO) - ex Pépites PEA

Anciennes actions du portefeuille Pépites PEA
Répondre
bibike
3474
Messages : 834
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 19 septembre 2022, 18:38

La communication du CA du T3 est avancée au 21/09, au lieu du 28/09, pour l'équité des actionnaires dixit la société.
Road show prévu en amont / communication institutionnelle ?

bibike
3474
Messages : 834
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 24 septembre 2022, 12:25

Graines a publié son T3.

T3 d'avril à juin de 38.6 M€ pénalisé par la météo (printemps trop chaud déficit de précipitation de 45%) + conflit Ukraine + inflation.
CA 9 mois 114.5 M€ soit +3.1% organique, +10.2% courant et +13.2% hors Maghreb. Les ventes internationales font +33.5% courant sur les 9 mois, + 8% constant. Confirmation du potentiel européen (Allemagne, Autriche, Italie) et des jeunes plants.
Du fait du T3 et des tensions sur le T4 l'entreprise émet un sales warning et abaisse sa guidance annuelle à 6.5% à 8.5% vs +10% de croissance initialement.
Dans son excès habituels le marché sanctionne le titre de -28% depuis la publication et on retrouve des cours plus vu depuis l'été 2020. 72.40 € soit 107 M€ de capitalisation.
La société était bien trop chère récemment (jusqu'à 180 € PE de 25 !!) là on retombe sur du PE de 10/11 c'est beaucoup mieux et cela offre un point d'entrée intéressant pour le long terme avec une activité en croissance structurelle, avec un probable moat sur une partie de ses marchés. Sur cette entreprise on est typiquement dans le cas de difficultés conjoncturelles qui ne remettent pas en cause les perspectives à long terme de la société. Mister Market pourrait être encore plus généreux d'ici la fin de l'année, qui sait ?
À moyen terme, le choc qui a affecté la demande depuis le mois de mars devrait progressivement s'estomper. Le secteur est résilient et les conditions climatiques peuvent freiner temporairement l'activité mais pas de manière structurelle. La recherche permet de développer des variétés qui s'adaptent aux aléas (augmentation de température ou excès d'humidité). Par ailleurs, le verdissement du cadre de vie est un des moyens les plus efficaces pour atténuer les effets des excès climatiques. La plupart des politiques publiques et des projets d'urbanisme intègrent désormais le verdissement du cadre de vie dans leurs hypothèses de travail. Sur le plan alimentaire, la baisse tendancielle de la consommation de viande en Europe au profit des légumes devrait se poursuivre. La production maraichère dans le cadre des circuits de proximité, qui constitue le cœur de la stratégie de Graines Voltz, bénéficie de faibles coûts de transport et d'un apport alimentaire et gustatif sensiblement supérieur aux autres types de production. Il n'y a aucune raison à ce jour de penser que la demande pour ces produits pourrait cesser de croître sur moyenne période.
Bravo pour le timing de l'AK en début d'année en tout cas.
CA annuel le 14 décembre.

Bret
68
Messages : 65
Inscription : 10/11/2019

Message par Bret » 27 septembre 2022, 19:02

Incroyable un véritable soufflé au fromage...
Je ne sais pas si on reverra des niveaux à 150€+ de sitôt...

Vu le contexte d'internationalisation, le point d'entrée me semble intéressant aussi

kaptainkarott
109
Messages : 32
Inscription : 01/01/2022

Message par kaptainkarott » 08 octobre 2022, 20:10

volz est retombé à 66 euros.

c'est intéressant de rentrer à prix.

Avatar de l’utilisateur
Vysse36
938
Messages : 255
Inscription : 31/07/2020

Message par Vysse36 » 08 octobre 2022, 20:25

Effectivement ça se rapproche des fonds propres.
Si la croissance continue c’est sans doute un bon prix non ?
bokeh_plot 103.png

kaptainkarott
109
Messages : 32
Inscription : 01/01/2022

Message par kaptainkarott » 08 octobre 2022, 22:36

Le dernier communiqué du 30 septembre indique une croissance du chiffre d affaire entre 6.5 et 8%
Après +40% en 2021.

bibike
3474
Messages : 834
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 09 octobre 2022, 16:05

C'est à surveiller, mais il y a des risques sous-jacents.

Typiquement, les maraichers qui font de la production sous serre, chauffées au gaz ou à l'électricité. Exemple dans cet article.

Cette crise énergique (multi énergie...) est vraiment une catastrophe économique.
Avant la guerre en Ukraine, les prix du gaz représentaient 25% du coût de revient des tomates. Avec les cours actuels de l’énergie, il faudrait multiplier le prix de vente des tomates par 2 ou 3 pour que les maraîchers rentrent dans leur frais. "Impossible", selon Christophe Rousse.

Couper le chauffage dans les serres
Alors pour tenter de "stopper l’hémorragie" et de sauver son exploitation, il a coupé le chauffage dans ses 3,5 ha de serres. "On aura beaucoup moins de production, mais c’est une question de survie."

Installé depuis 27 ans à Nouvoitou, à une quinzaine de kilomètres de Rennes, Christophe Rousse, regrette d’avoir lancé une production cette année. "Si on avait su [qu’il y aurait un conflit], on aurait laissé les serres vides. On aurait perdu de l’argent mais pas beaucoup.

bibike
3474
Messages : 834
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 09 novembre 2022, 22:07

Quelqu'un a lu un truc qui explique le +10% à la clout de ce soir ?

Rien reçu du newsflow officiel, ni d'alerte Google, pas de déclaration AMF... rien vu de mon côté! 135 KEUR échangés +10% ???

Chiffre d'affaires annuel le 14 décembre..

bibike
3474
Messages : 834
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 21 novembre 2022, 21:38

Et encore +16% en séance sur 300 keur de volumes affichés.

Ca fait +40% sans en deux semaines, sans newsflow, sans déclaration AMF avec des dernières news peu encourageantes sur les marges sur un dossier qui était devenu bien trop cher et qui le redevient à mon goût (PE 2022e 37x PE 2023e 34x).

J'ai manqué le train de peu (j'attendais 50/55 €). Mais je ne comprends pas pourquoi il a démarré. On verra dans quelques semaines/mois si certains avaient de bonnes infos..

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
12596
Messages : 3296
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 23 novembre 2022, 09:48

Serge Voltz a vendu 1500 actions à 73,30 EUR pour un montant total de 109 950 EUR.

source : https://www.insiderscreener.com/fr/entr ... s-voltz-sa

Peut-être voulait-il changer de voiture ?

Il n'avait pas vendu d'actions Graines Voltz depuis octobre 2020.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

bibike
3474
Messages : 834
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 18 décembre 2022, 20:10

Graines Voltz a publié son CA annuel arrêté à fin septembre 2022.

132.2 M€ soit +8.1% publié.
Sur le périmètre stratéiguqe (européen = hors Maghreb= croissance organique de 1.09%, +9.1% publié en France et +14.4% dans les autres pays d'europe.
Sur ce périmètre les jeunes plants progressent de 21.3% (acquisition début 2022 d'André Briant) et recul de 4.3% sur les semences, pénalisées par la canicule.
Perspectives : T1 bien orienté mais pèse moins de 10% du CA annuel, dans les conditions macro éco actuelles le groupe considère toujours possible une croissance organique de 5 à 10% sur l'année en cours.

Résultats annuels le 31 janvier.

Le Mexicain
6
Messages : 6
Inscription : 19/11/2019

Message par Le Mexicain » 01 février 2023, 10:45

Bonjour, je laisse en pj le communiqué résultats 21/22. bonne analyse.
Pièces jointes
23.01.31-Graines-Voltz-resultats-FY-2021.2022_CP.pdf
(330.1 Kio) Téléchargé 11 fois

bibike
3474
Messages : 834
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 01 février 2023, 18:28

Cours 69.20 € (-1.70%)
Résultats
Malgré un CA au 30/09/22 publié en croissance de +8%, Graines Voltz publie un ROC divisé par 2 à 6.3 M€ -51%.
La marge tombe à 4.7% vs 10.6% l'an dernier.
Les raisons sont multiples :
L'augmentation des frais de recherche et de développement de la station de recherche située en Allemagne, mise en place courant 1er semestre 2021
Les charges plus importantes dans l'outil de production de plants
Les primes distribuées au 1er semestre reflétant la volonté de récompenser les salariés sous forme d'une prime de résultat complémentaire
L'augmentation des coûts, en particulier les frais de transport sur ventes et de l'énergie, qui n'a pas pu être répercutée sur les clients compte tenu de la politique de ne pas modifier les grilles tarifaires en cours de campagne
L'augmentation des effectifs et de la structure engagée dès fin de l'exercice précédent pour accompagner le changement de dimension du groupe et dont le coût n'a pas pu être absorbé du fait de la dégradation brutale de la conjoncture,
Le don en nature d'un stock de semences à destination de l'Ukraine pour un montant de 1,4 M€ au 1er semestre.
Les charges non récurrentes (1,8 M€) et le don en nature d'un stock de semences à destination de l'Ukraine impactent le résultat opérationnel courant à hauteur de 3,2 millions d'euros.
Le RNPG tombe de 5.2 M€ vs 9.4 M€ soit 3.9% de marge nette vs 7.7%.
BNA 3.68 € PER 18.80
Aucun dividende ne sera versé pour ces résultats.
Comme présagé dans ma file portefeuille, ça me semblait cher actuellement avec les hausses de coûts liées à l'inflation. Espérons que ce ne soit qu'un exercice de transition, impacté par de nombreux facteurs conjoncturels. Je suis étonné de la résilience du cours ce jour malgré ces mauvais résultats.
NB : rappelons que Serge Voltz vendait pour plus de 200 KEUR de titres entre 73 et 80 € fin 2022.... Sûrement pour verser des étrennes.
Niveau bilan le BFR consomme 27 M€ de plus que l'an dernier, dont 20 M€ de stock (politique de gérer un stock de 3 ans + acquisition ABJP.
Néanmoins vu le niveau élevé de stock actuellement la société ne souhaite pas reproduire cette anticipation... le BFR devrait dégonfler (comme le CA?).
Endettement net non précisé, le rapport fi est dispo, à voir.
Le groupe espère 5/10% de croissance sur l'exercice en cours mais averti que cela dépendra surtout du niveau de confiance des producteurs au S2 et de leur niveau de réachat de fin de saison.
Le groupe est attentif aux rachats de concurrents en cette période difficile.

28 mars AG et T1

Le Mexicain
6
Messages : 6
Inscription : 19/11/2019

Message par Le Mexicain » 04 février 2023, 10:09

Je me pose quelques questions sur cette société et son modèle:
Quel est l'intérêt d'avoir 3 ans de stocks pour un société qui à besoin de financer sa croissance internationale et sa volonté de développer ses propres variétés? 3 ans de stocks pour un distributeur (en moyenne sur toutes les lignes)?
Le don de semences est-il un indicateur de l'état du stock (de sa gestion)? Pas de d'aides fiscales pour ce don?
Le modèle est il exportable aussi facilement (ok, ce n'est pas le sujet lors d'une évaluation value)
Le bilan actuel me rappelle la dipiresification de P. Lynch.

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

16403 messages • 796 sujets