Dekuple (DKUPL) - ex Pépites PEA

Anciennes actions du portefeuille Pépites PEA
Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 15 juin 2023, 11:14

Cours : 32,60 EUR

Le titre a repris 15% depuis l'annonce de ses résultats du T1. La poursuite de la croissance de l'activité Marketing Digital et l'amélioration de la marge brute ont visiblement rassuré le marché. Le cours a peut-être aussi bénéficié de l'entrée dans le giron du groupe de la société Synomia, active dans l'IA, deux lettres qui ont le vent en poupe actuellement.

Jérémy Lévy, managing director de Converteo, est revenu dans une interview sur les motivations à ce rachat :
Comme on nous l’avons déjà dit le rachat de Synomia s’inscrit dans une double volonté : d’une part déployer plus vite l’IA dans nos solutions et d’autre part répondre à de nouvelles attentes de marché. De manière immédiate je pense que cela va permettre – dans le contexte actuel qui a fortement évolué – de répondre à des problématiques plus centrées sur le ROI des investissements digitaux et médias des entreprises. L’offre algorithmique de Synomia permet de mettre en place un conseil fondé sur des données conversationnelles permettant la détection des tendances consommateurs, de réaliser des diagnostics, de créer des groupes d’études ou de personnes.
Il est vrai que l’IA et l’IA générative dominent dans l’actualité générale et également dans le secteur du marketing et des médias. Mais ce n’est pas une potion magique du moins pas à ce stade de développement. Synomia dispose de ses propres solutions de Machine Learning. Elles sont déjà opérationnelles et utilisées. Nos modèles sont déjà enrichis de l’expérience client. Les résultats produits nous donne des informations que nous enrichissons avec de l’intelligence humaine. La combinaison des deux me paraît correspondre à ce que les entreprises attendent dans un contexte économique et digital en forte évolution.
Espérons que les résultats seront à la hauteur des espoirs suscités par ces nouvelles technologies et que les actifs de Synomia n'ont pas été surpayés dans un secteur de l'IA en ébullition. Aux dernières nouvelles, la société avait été mise en liquidation judiciaire et les derniers résultats publiés n'étaient pas franchement porteurs d'espoir.
Synomia.png
Synomia.png (54.21 Kio) Consulté 5835 fois
Comme pour Brainsonic, je suis un peu circonspect quant à cette acquisition, mais j'attends de voir...

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 28 août 2023, 09:02

Cours : 28,50 EUR

Dékuple a fait un point sur son activité du 1er semestre.
Dékuple CA S1 2023.png
- chiffre d'affaires en hausse de +7,5% à 95,8 M EUR
- sur le T2, la croissance est de +11,4% (+4,1% au T1)
- marge brute en hausse de +9,3% à 78,6 M EUR (+8,7% au T1)

La croissance sur le Marketing digital (+22,3%) fait plus que compenser la baisse sur l'activité Magazines (-8,7%).
La marge brute de l'activité Marketing digital progresse de +35,9% à 38,2 M EUR.
Dékuple marge brute marketing digital S1 2023.png
- Conseil : +16,2% dans un contexte de digitalisation et de datafication des entreprises
- Agence et Solutions marketing - France : +96,1% grâce à l'acquisition de Brainsonic et Smart Traffik (-4,1% à périmètre constant)

Perspectives inchangées / résultats semestriels le 29.09

Avatar de l’utilisateur
Franck des daubasses
8954
Messages : 1108
Inscription : 07/04/2021

Message par Franck des daubasses » 08 septembre 2023, 10:20

Article intéressant de Zonebourse intitulé : DEKUPLE : "L'IA améliore notre productivité et favorise la conquête commerciale"

Le mot magique "IA" arrive chez Dekuple ! :)


Morceaux choisis de cette interview de Bertrand Laurioz, PDG de Dekuple:

La poursuite de la croissance externe fait partie de votre plan 2025. Quelles sont les dernières évolutions de périmètre et celles à venir ?


" La croissance externe a apporté 8,2 M€ de CA supplémentaire au 1er semestre à travers l’intégration de Brainsonic (~130 personnes), leader du marketing d’engagement et de Smart Traffik (~40 personnes), société technologique de présence management et de mesure de l’impact des investissements marketing sur le trafic et les ventes pour le secteur du retail.

L’intégration depuis avril 2023 des actifs stratégiques de Synomia, entreprise française pionnière de l'IA Sémantique, apporte une technologie propriétaire, ainsi qu’une vingtaine d’experts à Converteo, notre cabinet de conseil pure player des enjeux data qui compte désormais plus de 400 collaborateurs. (...)"
Quelle place et quels enjeux représente l’intelligence artificielle chez Dékuple ?


"Nous avons été précurseurs sur cet outil qui est révolutionnaire surtout depuis que l’IA est générative. Nous l’avons rapidement intégrée à nos offres. L’IA nous permet de gagner en productivité en interne, d’où le démarrage dès janvier 2023 d’un programme très ambitieux de formation de tous nos collaborateurs et de diffusion de ces compétences au sein du Groupe.

Exemple d’amélioration de notre productivité, l'usage de ChatGPT permet d'accélérer le processus de recherche de concepts ou d'idées créatives tandis que MidJourney permet de rendre concret rapidement des briefs créatifs.

L'IA permet également d'accélérer le codage informatique dans différents types de langages.

L’IA est également un formidable moyen de conquérir des clients et de nouveaux marchés, en particulier pour Converteo et Brainsonic qui sensibilisent et forment les marques sur ces sujets. "
Retrouvez toutes mes transactions et positions : dans mon portefeuille

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 19 septembre 2023, 08:26

Cours : 30,80 EUR

Nouvelle opération de croissance externe :

Le Groupe Dékuple prend une participation majoritaire dans l’agence conseil Le Nouveau Bélier et affirme son expertise en stratégie publicitaire pour le Retail.
Fondée avec une vision audacieuse en 2008, l'agence Le Nouveau Bélier s'est établie comme un des experts incontestés dans le domaine de la stratégie publicitaire dans le secteur du Retail. En combinant créativité et expertise pointue du marché, Le Nouveau Bélier a bâti une réputation solide en élaborant des campagnes publicitaires à succès pour de grandes marques de distribution (Darty, Gamm Vert, Interflora, Supermarchés Match, METRO, Euromaster, Florajet, Histoire d’Or, Lapeyre...).
Le Nouveau Bélier est une société rentable, qui réalise plus de 3M€ de marge brute annuelle. La société sera consolidée dans les comptes du Groupe Dékuple à compter du 1er juillet 2023.

Avatar de l’utilisateur
Clementoni
714
Messages : 137
Inscription : 19/09/2020

Message par Clementoni » 30 septembre 2023, 17:40

Bonjour,

Baisse marquée du résultat net (-23.9%) chez Dekuple malgré une hausse du chiffre d'affaire de 7.9%.

Sont en cause : des investissements commerciaux significatif et une filiale espagnol déficitaire.

https://www.dekuple.com/resultats-du-pr ... stre-2023/

pas mécontent d'avoir vendu il y a quelques mois. Je me demande comment va réagir le marché pour cette société dont le cours est un long fleuve tranquille (malgré une faible liquidité).

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 03 octobre 2023, 14:22

Cours : 27,00 EUR
DKUPL S1 2023.png
Le titre perd 12% depuis la publication de ses résultats semestriels. Le marché n'a pas apprécié la baisse de la marge opérationnelle à 9,0% contre 13,4% au S1 2022 (-4,4 points) et le recul du résultat net (-23,9%). Les raisons invoquées sont :
i) le maintien d’investissements commerciaux significatifs dans l’offre Magazines
ii) l’intégration dans les résultats des offres Marketing Digital des investissements de structuration nécessaires pour accompagner leur dynamique de forte croissance (renforcement des fonctions support et partners en Conseil notamment)
iii) une contribution négative de la filiale espagnole au résultat consolidé
Concernant le ii), on constate une envolée des charges de personnel sur ce 1er semestre à 41,0 M EUR (42,6% du CA) contre 31,8 M EUR (35,7% du CA) au S1 2022. Est-ce qu'il s'agit d'un nouveau niveau de charge normatif ou d'une hausse ponctuelle dans le cadre de la structuration du groupe ? Ce sera intéressant de suivre l'évolution de ce ratio lors des prochaines publications.

En comparant avec le S2 2022, le tableau est un peu moins sombre avec une baisse de seulement 1,1 point de la marge opérationnelle, mais la rentabilité continue de se dégrader malgré tout pour le 2ème semestre consécutif.

Côté bilan, les capitaux propres progressent de +0,4 M EUR à 37,7 M EUR. La société est toujours en situation de trésorerie nette positive à +11,6 M EUR contre +7,6 M EUR au 31.12.2022 et continue de générer pas mal de cash avec une CAF de +8,9 M EUR contre +10,0 M EUR un an plus tôt. La trésorerie a été allouée de la manière suivante :
- remboursement d'emprunts (3,9 M EUR)
- dividende (3,5 M EUR)
- rachats d'actions propres (1,6 M EUR) principalement destinées à être distribuées au management il me semble
- acquisition d'immobilisations (1,5 M EUR)

Avec un capital composé de 4 164 590 actions, la capitalisation boursière est de 112 M EUR et la VE de 101 M EUR.
Si la performance du S2 est similaire à celle du S1 (-> EBIT 2023 de 14,0 M EUR et RNPG 2023 de 10,0 M EUR), le PER 2023 serait de 11x et le VE/EBIT de 7,2x.

Surement pas l'affaire du siècle, mais pour une société en croissance, en situation de cash net + (plutôt rassurant par les temps qui courent), avec des FCF récurrents et un ROE qui pourrait avoisiner les 26% en 2023 (10 / 37,7), ça me paraît pas non plus aberrant comme valorisation.

Rapport financier semestriel

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 27 novembre 2023, 09:07

Cours : 26,70 EUR

La croissance repart au T3 :
Au troisième trimestre 2023, le Groupe enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de +16,6 % (après +4,3 % au premier trimestre et +11,7 % au deuxième trimestre), illustrant la bonne dynamique globale des activités du Groupe, pourtant pénalisées par la conjoncture économique.
DKUPL T3 2023.png
L'activité Marketing digital progresse de +38% sur le T3 et de +27% sur les 9 premiers mois de l'année.

La marge brute de l'activité Marketing digital est en hausse de +38,5% à 57,4 M EUR. Elle bénéficie de la bonne dynamique commerciale de l'offre Conseil (+17,5%) et surtout d'un effet périmètre sur les offres Agences et Solutions marketing France (+94,3% vs +4,7% à périmètre comparable) suite à l'acquisition des sociétés Brainsonic, Smart Traffik et Le Nouveau Bélier.
DKUPL Marketing T3.png
L'activité Magazines souffre toujours, mais un peu moins qu'au 1er semestre :
la poursuite d’investissements commerciaux significatifs et les lancements de nouvelles opérations de fidélisation avec de grandes marques partenaires permettent d’enregistrer au troisième trimestre un retrait plus limité de la marge brute (-5,2 %) qu'au premier semestre (-8,7 %).
Perspectives plutôt optimistes pour l'ensemble de l'exercice :
Dans un environnement économique toujours volatil, nous anticipons une forte croissance de notre chiffre d’affaires pour l'exercice 2023.
---
Dékuple - Activité des 9 mois

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 07 décembre 2023, 10:03

Cours : 28,10 EUR

IDMidCaps à l'achat sur le titre avec un objectif de 40 EUR.
- montée en puissance du marketing digital -> changement de paradigme
- valorisation inférieure à la moyenne du secteur
- publication rassurante au T3
- croissance devrait être supérieure à 10% en 2023 et +15%/an d'ici 2025

BFM Business - L'achat du jour, Dékuple (06.12)

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 26 février 2024, 08:58

Cours : 32,00 EUR

Dekuple publie un CA 2023 en hausse de +10,2% à 199,7 M EUR.
DKUPL CA 2023.png
La dynamique de croissance a ralenti au T4 (+8,4%), mais la base de comparaison était élevée.

Le marketing digital est le seul moteur de la croissance (+25,8% sur 1 an). Les activités Magazines et Assurances reculent de 7,8% et 1,1% respectivement. La marge brute progresse de 11,4% à 161,2 M EUR.

Le groupe s'attend à une nouvelle année de croissance en 2024.
Fort de solides moyens financiers, nous sommes attentifs aux opportunités de croissance externe, en France et en Europe, dans des domaines complémentaires à fort potentiel. Nous poursuivrons par ailleurs nos investissements dans l’IA Générative au service de nos prestations.
Résultats le 29.03

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 29 mars 2024, 18:49

Cours : 30,20 EUR

Dekuple publie ce soir ses résultats 2023.
Capture d’écran 2024-03-29 à 18.31.21.png
Le chiffre d'affaires était connu (+10,2% à 200 M EUR). Le résultat opérationnel courant ressort à 17,5 M EUR (+2,6%) et le résultat net part du groupe à 12,4 M EUR (+14,2%). Le taux de marge opérationnelle / MB s'est bien redressé au S2. Il ressort à 12,6% vs 9,0% au S1, mais sur l’année il reste en retrait d'1 point par rapport à 2022.

Tout de même agréablement surpris. Je n'espérais pas aussi bien :
Cyril a écrit :
03 octobre 2023, 14:22
Avec un capital composé de 4 164 590 actions, la capitalisation boursière est de 112 M EUR et la VE de 101 M EUR.
Si la performance du S2 est similaire à celle du S1 (-> EBIT 2023 de 14,0 M EUR et RNPG 2023 de 10,0 M EUR), le PER 2023 serait de 11x et le VE/EBIT de 7,2x.

Surement pas l'affaire du siècle, mais pour une société en croissance, en situation de cash net + (plutôt rassurant par les temps qui courent), avec des FCF récurrents et un ROE qui pourrait avoisiner les 26% en 2023 (10 / 37,7), ça me paraît pas non plus aberrant comme valorisation.
Au bilan :
- les capitaux propres progressent de +37% à 51,1 M EUR
- la trésorerie nette est en hausse à 19,2 M EUR (+9,5 M EUR)

Le dividende est prévu à 1,04 EUR, en hausse de +18% par rapport à l'exercice précédent. Le niveau de distribution est de 35% et le rendement de 3,4%.

PER = 10,0x
VE/EBIT = 6,0x

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 23 avril 2024, 14:37

Cours : 36,90 EUR (ATH)

Je profite de la sortie du rapport annuel pour refaire un tour du dossier.

La société est un peu difficile à suivre car le périmètre a beaucoup changé ces 3 dernières années. Pour ne rien arranger, les métiers sont assez variés (6 pôles d’activité), parfois difficiles à comprendre pour un non initié, pour certains nouveaux (IA), …

Je vais me focaliser sur les éléments financiers et sur leur évolution entre 2020 (annonce du plan stratégique à 5 ans) et fin 2023.
Dekuple 2020-2023.png
Sur 3 ans :
- le chiffre d’affaires a progressé de +43% (croissance annualisée de +12,8%)
- le résultat opérationnel a progressé de +88% (croissance annualisée de +23,4%)
- le taux de marge opérationnelle (sur chiffre d’affaires) est passé de 6,7% à 8,8% (+2,1 points)
- le résultat net part du groupe a progressé de +91% (croissance annualisée de +24,1%)

La tendance haussière n’a pas été linéaire (le S1 2023 avait déçu en raison une baisse du taux de marge opérationnelle de 4,4 points), mais en prenant de la hauteur on se rend compte que les signaux sont au vert à tous les niveaux : croissance du chiffre d’affaires, hausse des marges (baisse au S1 2023 à 7,4% mais fort rebond au S2 à 10,0%) et du ROE (assez impressionnant au passage).

Cette croissance soutenue ne s’est pas faite au détriment de la qualité du bilan. Malgré les acquisitions, le groupe disposait encore de 19,2 millions EUR de trésorerie nette au 31 décembre 2023. Ce niveau a augmenté sur 1 an (+9,5 millions EUR) et il est proche de celui de fin 2021 (18,8 millions EUR).

Le seul bémol est la hausse du goodwill. Il est passé de 11,1 millions EUR à fin 2020 à 39,3 millions EUR à fin 2023. Il me paraît cependant difficile de faire sans si l’on veut croître rapidement dans ce secteur.

Le nombre d’actions composant le capital est resté stable sur la période (4 164 590). Les stock-options ont coûté 1,23 millions EUR en 2023 (0,97 millions EUR en 2022). Là aussi, je pense qu’on est sur une pratique difficilement évitable dans le secteur. Par ailleurs, leur progression n’est pas incohérente avec la hausse des effectifs (+21% en 2023).

Je n’ai pas d’avis sur les métiers du groupe et leurs perspectives, mais je peux difficilement imaginer que la digitalisation marketing ne soit pas une tendance durable. Je note par ailleurs que Dékuple compte plus de 500 marques BtoB et BtoC parmi ses clients (2/3 du CAC 40 et 1/3 du SBF 120). Cela me semble être un gage de sérieux.


Valorisation

Au cours de 36,90 EUR, la capitalisation est de 154 millions EUR et la valeur d’entreprise de 135 millions EUR. Le ratio VE/EBIT 2023 est de 7,7.

Dans son rapport 2023, le groupe confirme son ambition de doubler son chiffre d’affaires entre 2020 et 2025, soit une cible de 279 millions EUR. Ce niveau implique une croissance de +18% sur 2024 et 2025. Pas impossible, mais tout de même ambitieux par rapport à l’historique.

Pour ma part, je fais l’hypothèse d’un chiffre d’affaires de 255 millions EUR en 2025 (croissance annualisée de +12,7% sur 2 ans) et d’un taux de marge opérationnelle de 9% (moyenne de 9,1% entre 2021 et 2023). J’estime ainsi l’EBIT 2025 à 23 millions EUR.

En retenant un multiple de 8x et en supposant une trésorerie nulle, je me fixe comme 1er objectif : 8 x 23 / 4,16459 = 44 EUR.
À 10x l’EBIT, on peut viser 55 EUR.

Ma principale crainte est que le groupe réalise l’acquisition de trop. Jusqu’à présent, l’intégration des sociétés acquises n’a pas réservé de mauvaises surprises. J’espère qu’il en sera ainsi dans le futur.

Pour finir, je note que le fonds Indépendance AM Europe s’est renforcé en mars (source Morningstar). J’imagine que ce renforcement fait suite à la publication des résultats 2023. Les fonds France et Europe détiennent à eux 2 environ 4,5% du capital (plus gros actionnaire derrière la famille Vigneron).

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 27 mai 2024, 09:38

Cours : 39,50 EUR

Nouveau trimestre de croissance pour Dékuple.
DKUPL CA T1.png
Le chiffre d'affaires progresse de +8,5% à 52,0 M EUR.

Le Marketing digital reste le principal moteur de la croissance avec une évolution de +18,6% à 32,2 M EUR. Cette activité a plus que doublé en 3 ans (15,1 M EUR de CA au T1 2021) et représente désormais 62% des revenus du groupe. La croissance au T1 2024 résulte à la fois d'une croissance organique solide (+9,0% pour le Conseil et +10,2% pour les offres Agences et Solutions marketing) et d'un effet périmètre sur les offres Agences et Solutions marketing (+14,6%).

L'activité Magazines poursuit son déclin avec une baisse du chiffre d'affaires de -5,4% à 17,6 M EUR au T1 2024 et de -16,2% sur 3 ans.

L'activité Assurances est stable à 2,1 M EUR.

Le groupe s'attend à une forte croissance en 2024 et entend poursuivre le développement de ses offres de Marketing digital par croissance organique et croissance externe :
Nous sommes très confiants dans notre capacité à réaliser une nouvelle année de forte croissance en 2024.
En particulier, des discussions sont en préparation pour des développements ou des acquisitions en France et hors de France, pour renforcer la capacité du Groupe à accompagner ses clients internationaux.
Activité du 1er trimestre

Avatar de l’utilisateur
BOSS
356
Messages : 52
Inscription : 09/03/2020

Message par BOSS » 19 juin 2024, 19:45

Bonjour Cyril,

Comme échangé lors du déjeuner avec quelques abonnés, je te partage des informations au sujet du secteur d’activité dans lequel évolue Dékuple puisque je travaille également dans ce secteur d’activité.

Le but de ce message est de compléter tes analyses financières par des éléments de contexte sur le secteur d’activité dans lequel évolue la société.
J’essaierai d’apporter des informations objectives dans la mesure du possible (pas de jugement de valeur sur la société que je ne connais pas). Pour être transparent, je ne suis pas actionnaire.


1. Quel est le périmètre actuel de la société pour l’activité « Marketing digital » ?
Cyril a écrit :
23 avril 2024, 14:37

La société est un peu difficile à suivre car le périmètre a beaucoup changé ces 3 dernières années. Pour ne rien arranger, les métiers sont assez variés (6 pôles d’activité), parfois difficiles à comprendre pour un non initié, pour certains nouveaux (IA), …
L’activité « marketing digital » se concentre sur 4 axes d’un écosystème digital classique, à savoir les technologies digitales, les contenus, les canaux d’acquisition et gestion des données.

J’ai situé les 4 axes où Dékuple est actif par rapport à un écosystème digital classique. Cela apparait dans la pièce jointe à ce message. En-dessous de chaque marque/société, j'ai ajouté un 2nd bloc de texte pour indiquer le pôle d’expertise associé.

De mon point de vue, les achats de sociétés sont cohérents avec la stratégie annoncée par Dékuple, c'est à dire "être le leader européen du data marketing". Le groupe se positionne de manière progressive sur toutes les étapes de la chaine de valeur (et dont les marges sont importantes). De plus, le groupe est positionné sur un secteur d'avenir (voici un baromètre dédié à la communication : +6,1% en 2023, en dépenses publicitaires par les annonceurs par rapport à 2022.

Pour être complet à ce sujet, voici ci-dessous une brève description de chaque marque/société :

Converteo : cabinet de conseil en data marketing qui traite des principaux sujets liés à la stratégie marketing et digitale, aux analyses de données (datas) et aux outils technologiques (systèmes d’informations pour connecter les bases de données avec les outils marketing digitaux des clients)

Le nouveau Bélier : agence communication et créative (créations de contenus éditoriaux, de slogans et messages publicitaires, etc.) avec une emphase sur le commerce de détail B2C.

Smart Traffik : solution Saas tourné vers le « web to store local ». Pour être concret, cette solution permet de communiquer auprès des prospects directement via des sms ou des notifications par le biais des applications mobiles, etc.

Brainsonic : agence de contenus créatifs pour illustrer les campagnes publicitaires, (création de slogans et des axes de communication publicitaire).

Reech : agence tournée vers l’influence marketing (influenceurs Youtube, ambassadeurs de marques, égéries, etc.).

A ce stade, cela devrait te donner une idée plus précise des activités de la société pour le « marketing digital ».


2. Comment se porte l’activité historique de la presse magazine (abonnements) ?

L’activité de presse magazine est en déclin. Selon une étude récente, il s’agit d’une tendance lourde observée depuis de nombreuses années.

En se basant sur cette étude, on remarque que l’activité décline a un rythme moyen de -5,5%/an. Or, en consultant le rapport annuel 2023 (en page 4), on peut constater que la baisse de cette activité est plus marquée pour Dékuple par rapport à la moyenne de marché (-7,8% pour 2023 et -16,2% sur 3 ans).


3. Qu’est-ce que signifie le changement de contribution des activités en matière de stratégie d’entreprise ?

L’activité « marketing digital » prend plus de poids au fil des années par rapport à l’activité de la « presse magazine ». On peut saluer la lucidité des dirigeants pour avoir effectué de façon rapide et franche cette évolution de stratégie.

Pour avoir travaillé sur le marché de la presse magazine, tous les acteurs n’ont pas vu ou pu réorienter leur activité historique. Ces acteurs sont aujourd’hui en grande difficulté pour avoir tardé à investir dans le digital ou pour ne pas avoir voulu y investir.

Pour Dékuple, cette évolution des activités ne change pas en profondeur la stratégie d'entreprise. En effet, l’activité qui consiste à vendre des abonnements de la presse magazine n’est rien de plus que l’activité qui consiste à réaliser de la gestion de bases de données. En effet, le principal enjeu dans cette activité est de « qualifier » les prospects (comprendre « identifier » avec les bonnes informations) en vue d’une exploitation commerciale (comprendre « lui vendre des produits/services »).

Avec le développement des nouvelles activités Dékuple et sa construction autour de 6 pôles d’expertises, nous retrouvons bien cette activité de gestion de bases de données, qui est en fait le cœur de l’activité du groupe. Néanmoins, le « big data » et les évolutions des IA entrainent un changement d’échelle dans la gestion et l’exploitation des données.

Donc pour moi, la stratégie d’entreprise reste identique, c'est à dire exploiter et gérer des données à des fins commerciales. Hier, la gestion des données permettait de vendre des abonnements au particuliers et aux entreprises. Aujourd'hui et demain, ce sera de vendre du conseil et de la performance aux entreprises sur la base de ces mêmes données.

D'ailleurs, l'activité "assurances" suit cette même logique (collecter des "leads" pour revendre aux assureurs ces données), même si le marché est plus étroit.


4. Le sujet de l’IA évoqué par le dirigeant (avis personnel)

Le dirigeant évoque l’intégration de l’IA dans les outils et offres du groupe. De mon point de vue, ces déclarations sont à modérer. Il s’agit d’un sujet en vogue dans tous les secteurs d’activités.

Aujourd’hui, en marketing digital, l’utilisation des algorithmes permettent l’automation et le machine learning. Ces outils permettent d’automatiser les processus (comme les workflows de campagnes publicitaires) et d’optimiser les coûts et l’efficacité de ce mêmes campagnes publicitaires. Néanmoins, il est possible dans un futur proche que les outils d’IA décuplent la puissance d’exploitation des données que possède et gère la société.

De mon point de vue, l’IA qui me semble la plus aboutie à ce jour, en matière de marketing digital, concerne la partie créative (contenus visuels) avec des outils comme Midjourney.

J'espère que ces informations s’aideront à mieux comprendre le secteur d'activité de la société ;)
Pièces jointes
Représentation des activités Dékuple dans un écosystème digital
Représentation des activités Dékuple dans un écosystème digital
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit" - Aristote

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 24 juin 2024, 14:49

Cours : 35,80 EUR

Merci @BOSS pour cet éclairage instructif ! Je comprends mieux le virage opéré par le groupe ces dernières années.

Dekuple est la pépite de la semaine par Euroland.
Selon l'analyste (associé gérant chez IDAM), la valorisation ne reflète ni la dynamique de croissance ni l'amélioration de la profitabilité.
Créé en 1993, Dékuple (ex-ADL Partner) est un groupe familial français spécialisé dans le data-marketing.

Durant près d’une décennie, il a extériorisé un taux de croissance moyen très légèrement positif (+1%) avant de changer littéralement de dynamique en 2019. Sa croissance a nettement accéléré (TCAM de +10%) grâce à la montée en puissance des activités de Marketing digital.

Initialement spécialisé dans la vente d’abonnements de magazines, le groupe s’est introduit en bourse en 1998 sous le nom d’ADLPartner (vente d’abonnements presse en marque blanche pour des partenaires). Il a réussi à diversifier son activité vers le marketing digital avec en particulier l’acquisition en 2014 de Converteo, aujourd’hui détenu à 69% par Dékuple, qui lui a permis de mettre un pied dans le segment du Conseil.

Dékuple, en constante croissance depuis 10 ans, a atteint près de 200 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2023. Si les ventes d’abonnements subissent la dégradation constante du secteur de la presse, cela est plus que compensé par la croissance générée par le marketing digital, qu’elle soit organique comme externe. Dékuple a annoncé un objectif de chiffre d’affaires de 280 millions d'euros en 2025 (soit un doublement de son activité depuis 2020).

La profitabilité de Dékuple est solide, avec un résultat opérationnel qui atteint 17.5 millions en 2023. Cette performance est le fruit d'une gestion rigoureuse des coûts, d'une optimisation des processus internes et de la mise en place de synergies entre ses différentes activités.

Dékuple dispose d'une structure financière particulièrement saine puisque le groupe présente une situation de trésorerie nette positive de 19.2M€ fin 2023. Il est ainsi en bonne position pour continuer sa politique d’acquisitions de briques métiers et/ou géographiques.

Au premier trimestre 2024, Dékuple a publié un chiffre d’affaires en croissance de 8.5% avec un mix d’activité dont l’évolution est favorable aux activités les plus rentables (la marge brute du Marketing Digital progresse de 15,8% quand celle des Magazines est en retrait de 5,4%).

Le cas d’investissement du dossier repose sur cette évolution du mix d’activité relutif pour la marge. Le Marketing Digital représente aujourd’hui 60% du chiffre d’affaires.

La valorisation du groupe est particulièrement raisonnable (PER24e de 9.8x et VE/EBITDA24e de 5.4) et ne reflète ni sa dynamique de croissance ni l’amélioration mécanique de sa profitabilité. Si on la compare aux multiples de valorisation des pure players du Marketing Digital, la valorisation de la branche Marketing Digital de Dékuple devrait dépasser à elle seule la valorisation actuelle de l’ensemble du groupe… La valeur d’entreprise du groupe ne représente que deux fois le chiffre d’affaires de Converteo.

La baisse récente du titre offre un excellent point d’entrée !

Cyril
2230
Messages : 380
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 10 juillet 2024, 09:58

Cours : 35,20 EUR

Dékuple a annoncé hier l'acquisition de 100% du capital de Ereferer.
Le Groupe DÉKUPLE, expert du data marketing cross- canal, annonce l'acquisition de 100% du capital de Ereferer, une plateforme innovante spécialisée dans le Netlinking automatisé, par sa filiale Rocket Marketing.
Lancé en 2014, Ereferer est une plateforme automatisée de Netlinking, spécialisée dans l’optimisation des stratégies de marketing digital grâce à des solutions self-service les moins chères et les plus complètes du marché. Avec plus de 65 000 blogs et médias référencés, le catalogue Français et international d’Ereferer permet à n’importe quel annonceur, quel que soit son secteur d’activité, de trouver des spots pertinents pour sa stratégie de netlinking en France et à l’international.
D'après les dernières données publiées sur Pappers (31.12.2022), la société se porte bien :
- résultat net 2022 : 842 k EUR (7% du résultat consolidé 2023 de Dékuple)
- trésorerie nette : 965 k EUR
- fonds propres : 1 305 k EUR

Le montant de la transaction n'a pas été communiqué. Pour rappel, Dékuple disposait de 19,2 M EUR de trésorerie nette au 31 décembre 2023.
EREFERER- Comptes sociaux 2022.xlsx
(97.8 Kio) Téléchargé 74 fois

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

24259 messages • 1006 sujets