STEF (STF) - Pépites PEA

Anciennes actions du portefeuille Pépites PEA
Répondre
Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 13 juillet 2020, 18:34

Stef.png
Date d’achat : 13 juillet 2020

Cours d’achat : 70,30 EUR
Nombre de titres achetés : 11

Montant total dépensé : 70,30 x 11 + 2 EUR (frais de courtage) = 775,30 EUR

Points forts de ce titre

Un patrimoine immobilier atypique constitué d'entrepôts frigorifiques comme collatéral
Une activité résiliente et en croissance
Un niveau de retour sur fonds propres historiquement élevé de 15%

Analyse complète de STEF [Juillet 2020] disponible ici :
2019.12 Stef vDEF.pdf
(968.65 Kio) Téléchargé 927 fois
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Stephane
2601
Messages : 774
Inscription : 10/11/2019

Message par Stephane » 13 juillet 2020, 21:02

J'en avait acheté en Mars dernier, puis revendu quelques semaines plus tard, en me disant qu'il n'y avait plus assez de potentiel (objectif perso de 99 EUR).
Du fait de ne pas avoir ouvert un seul rapport, j’étais passé complètement à coté de la valeur cachée.
Par contre j'avais bien détecté la super création de valeur : 18.9% sur les 4 dernières années.
.
Pièces jointes
STF.PA.png
Parrainage:
IB = https://ibkr.com/referral/stephane602
BourseDirect = 2019582935
Fortuneo = 13189229

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 17 juillet 2020, 10:42

Petit coup de bambou sur le titre. Avis aux intéressés !

Comme souligné dans l'analyse, un blocage à une valorisation plus élevée réside dans le faible flottant. En fait, en ne retenant que le flottant de Stef, on a une société avec une capitalisation boursière d'un peu plus de 200 M EUR. Selon la vision des investisseurs, c'est une small cap, au mieux une mid cap.

Pour justifier des niveaux de valorisations plus élevés, il faudrait que ce flottant augmente.
2 possibilités : 1/ céder des titres par les actionnaires actuels sur le marché ; 2/ faire grossir la société pour qu'à flottant constant la valeur absolue de ce dernier augmente. Ou un mix des deux.

Un flottant plus important = une plus grande liquidité et donc potentiellement plus d'institutionnels qui peuvent se placer. C'est également une liquidité plus importante. Bref, tout ce que "le marché" recherche. Car on a un business récurrent, en croissance et de belles parts de marché (sans prendre en compte l'immobilier). On devrait être sur des valorisations à au moins 15x les bénéfices.

C'est exactement la démarche menée actuellement par Graines Voltz avec l'élargissement de son flottant avec des cessions en cours de son premier actionnaire Serge Voltz (via le holding familial Albatros) : plus de flottant pour aller vers des multiples de valorisations plus importants.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 24 juillet 2020, 10:08

La dernière société arrivée dans le portefeuille Pépites PEA a publié son CA du T2. Il est fortement impacté par la crise sanitaire, en accusant un repli de 19,2%. Sur le semestre l'impact est de -10,5% à 1 491 M EUR.

On reste focus sur la stratégie de long terme. C'est plutôt rassurant comme le PDG :
Stanislas Lemor a écrit : L’ensemble de nos activités, à l’exception de celles dédiées à la GMS, a été impacté, et ceci dans tous nos pays d’implantation. Aussi, nous avons lancé un plan d’adaptation et avons sécurisé nos financements afin de poursuivre la mise en œuvre de notre stratégie à moyen et long terme.

---
Téléchargez le communiqué :
Chiffre d’affaires du 2e trimestre 2020 | Stef
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 24 juillet 2020, 13:58

En complément, on notera également que ce sont principalement les activités maritimes et autres (=pôles immobilier et SI) qui sont impactées avec des baisses de 60,6% et 56,3% :
Stef_T2_2020.png
Sur les activités France et International, la baisse est beaucoup plus limitée à 12,3% et 11,8%. Et ce sont ces activités qui contribuent très majoritairement aux résultats du groupe :
Stef_activites.png
Prochain rdv le 3 septembre avec les résultats du 1er semestre.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1665
Messages : 495
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 03 septembre 2020, 17:59

Comment va Stef ?

Ci-joint les résultats du semestre, on attend la présentation plus détaillée probablement demain.
On avait vu un CA en baisse de 10,5%. Les résultats restent dans le vert :

Le résultat opérationnel passe de 67,4 M€ au S1 2019 à 27,9 M€ au S1 2020 soit une baisse de 58,5%

Le résultat net passe de 39,9 M€ à 14,9 M€ soit une baisse de 62,7%

On note que le Groupe :
continue activement de préparer l’avenir avec la poursuite de sa stratégie d’investissement dans le
développement des compétences de ses collaborateurs, le déploiement de ses projets immobiliers,
ainsi que l’innovation.
2020 09 03 Communiqué STEF RESULTAT S1 2020_1.pdf
(293.7 Kio) Téléchargé 110 fois
"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1665
Messages : 495
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 04 septembre 2020, 18:16

Choses promises, choses dues, ci-joint le rapport financier semestriel.
Le lecteur y trouvera les commentaires sur chaque activité et chaque zone.
On y trouve également le détail de l'activité immobilière de Stef :
Malgré la crise sanitaire et le confinement, l’activité Immobilier du Groupe est
restée très active au cours du 1er semestre : de nombreux chantiers ont pu être livrés ou lancés
et des études ont été conduites par rapport à des développements à venir.
dont les principales constructions engagées ou livrées, et les acquisitions et cessions de terrains et d'actifs immobiliers :
Constructions livrées au 1er semestre 2020 :
- Nouveau site à Brandérion (Lorient) rassemblant les activités de produits de la mer de
STEF et de Express Marée (3 000 m²) ;
- Agrandissement du site TSA de l’Isle D’Abeau (cellule de 6 000 m²) ;
- Extension des sites Transport de Vannes et de Rennes ;
- Transformation en froid négatif d’une chambre de 22 000 m3 à Donzenac, près de
Brive, extension de 1 100 m² du site de Gap et transformation du site de Saint Pierre
des Corps (Tours) pour la BU RHD.


Principales constructions engagées au 1er semestre 2020 :
- France : agrandissements et création de cellules complémentaires à :
o Orléans Nord (Poupry), 22 300 m² dédiés à la BU TSA ;
o Saint Sever : nouvelle chambre négative de 20 000 m3
pour la BU Surgelé ;
o Pessac (Bordeaux) : reconstruction partielle du site GMS (4000 m²) ;
o Burnhaupt (Mulhouse) : nouvelle chambre négative de 36 000 m3 ;
o Sorgues (Avignon) : agrandissement de 1 100 m² du quai transport ;
- Portugal : nouvelle plateforme transport dans la banlieue Nord de Lisbonne
( Alenquer) et livraison de deux cellules complémentaires en froid négatif à Porto ;
- Italie : deux plateformes Flux Frais à Basiano (Milan Est) et à Longiano (Rimini).


IMMOSTEF mène une politique active d’acquisitions foncières et a structuré sa démarche
pour constituer des réserves foncières stratégiques afin d’accompagner au plus près le
développement du Groupe dans un contexte règlementaire en rapide évolution (notamment, le
projet ZAN en France « Zéro Artificialisation Nette »).

Au cours du 1er semestre, dans cette logique, des terrains ou des actifs ont été acquis en
Belgique (Bruxelles), en Italie (Milan) et en France (Macon et Lyon Sud).
Trois cessions ont été réalisées au cours du 1er semestre en France : Dijon, Ostwald -
Strasbourg et le site de Vire Logistique en Normandie.
Chacun pourra également parcourir tant qu'il le souhaite le compte de résultat consolidé, le bilan consolidé, les variations de capitaux propres et les flux de trésorerie !
2020_STEF_Rapport Financier S12020_0.pdf
(695.93 Kio) Téléchargé 114 fois
"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

Sly
31
Messages : 9
Inscription : 08/05/2020

Message par Sly » 05 septembre 2020, 17:23

Du nouveau dans Investir sur STEF, ils visent 81 €.
STEF.PNG

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1665
Messages : 495
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 07 septembre 2020, 08:31

Le pdg de Stef ce matin sur bfm business

https://www.bfmtv.com/economie/replay ... 055.html
"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 07 septembre 2020, 15:50

Bien vu l'interview. On apprend toujours quelque chose de ces interventions.

Morceaux choisis :
Ralentissements d'activité lié aux achats de produits secs au détriment aux produits frais (qui transitent par STEF).

Fermeture des restaurants => impact sur les produits frais.

Arrêt du tourisme surtout des étrangers => moins de demandes sur l'alimentaire.

Baisse du résultat sur le S1 car beaucoup de charges fixes.

95% de l'activité de vitesse de croisière.

A produit frais sur 2 (en France ?) transitent par les camions ou les entrepôts de STEF
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Snowball
8005
Messages : 625
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 09 septembre 2020, 17:01

Je viens de regarder les semestriels de STEF.

Avec la baisse annoncée du CA et une structure très lourde en charges fixes, il fallait s’attendre à une forte diminution du résultat. Pas trop de surprise à ce sujet.

C’est la trésorerie qui retient ici mon attention car le groupe est endetté depuis des années. En cette période de vaches maigres, il est essentiel de ne pas passer dans le rouge de ce côté-là.

Sur le S1, STEF a généré un cash-flow d’exploitation positif : + 38 M€. C’est une bonne nouvelle. On note malgré tout un net recul par rapport aux semestriels antérieurs : 87 M€ en 2019 et 68 M€ en 2018.

Le niveau d’investissement est lui resté très élevé avec notamment 102 M€ de nouvelles immobilisations corporelles, soit plus que sur le S1 précédent (86 M€ en 2019). Je crains que l’on soit ici un peu à contretemps avec des achats planifiés de longue date qu’il n’a pas été possible de différer. Le rapport semestriel du groupe confirme d’ailleurs au paragraphe « immobilier » : « Malgré la crise sanitaire et le confinement, l’activité Immobilier du Groupe est restée très active au cours du 1er semestre : de nombreux chantiers ont pu être livrés ou lancés ».

Le groupe a décidé de suspendre son dividende pour 2020. C’est une économie d’environ 30 M€ qui est la bienvenue.

Au final, la dette nette (hors IFRS 16) se monte à 701 M€ au 30/06/20, soit 90 % des capitaux propres à cette date.

Ces mêmes agrégats pour les périodes précédentes se montaient à :

• 579 M€ de dette nette au 30/12/19 ou 76 % des capitaux propres
• 592 M€ au 30/06/19 ou 84 % des CP
• 671 M€ au 31/12/18 ou 97 % des CP
• 695 M€ au 30/06/18 ou 110 % des CP
• 526 M€ au 31/12/17 ou 84 % des CP.

STEF a donc connu récemment des périodes de plus fort endettement relativement à ses capitaux propres. Au niveau actuel, on est dangereusement proche des 100 % d’endettement, limite souvent rédhibitoire pour les investisseurs… mais cette ligne jaune n’est pas franchie.

Il me semble que l’on peut faire confiance au management du groupe pour prendre les mesures nécessaires pour faire le gros dos pendant cette crise et la traverser sans trop de dommages. Cela passera par le retour au niveau d’activité antérieur à la crise (Lemor évoque pour l’instant 95 % ce qui n’est malheureusement pas suffisant), et le ralentissement du rythme des investissements.

Pour ma part, au niveau actuel du cours (68,50 €), je pense qu’il y a un potentiel de hausse intéressant. J’ai un objectif à 93 € par les DCF. L’excellente étude des Daubasses montre la très forte décote sur les comparables et l’actif immobilier « caché ». Je suis optimiste pour la suite.

Snowball

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 10 septembre 2020, 11:47

Merci Snowball pour cette analyse intéressante !

Pour notre part, l'objectif de cours est inchangé pour le moment à 126 EUR. Pour rappel celui-ci est basé sur la valeur du patrimoine immobilier.

Au passage, des nouvelles toutes fraiches de la Méridionale :
La Méridionale se lance sur le Maroc au départ de Marseille
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Snowball
8005
Messages : 625
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 12 septembre 2020, 11:59

Très intéressant l’article sur La Méridionale. Bien vu les Daubasses ! Et merci pour le partage.

La Mériodionale est devenu un foyer de perte très important pour le groupe. Il est heureux que la direction du groupe trouve des solutions en attendant :

1. d’obtenir des droits nouveaux pour le transport sur la Corse et
2. l’amélioration des conditions sanitaires ou
3. de prendre une décision plus radicale d’arrêt ou de cession de cette branche d’activité.

J’ai isolé l’impact de la Mériodionale, donc du transport maritime, sur les comptes du S1 dans le tableau ci-dessous.
STEF REX S1 2020.pdf
Semestriels S1 STEF
(32.37 Kio) Téléchargé 135 fois
On voit le poids très lourd de la mise à l’arrêt des 4 bateaux du groupe. L’évolution entre le S1 2019 et le S1 2020 fait apparaître une dégradation de 17,3 M€ du résultat opérationnel, soit près de 44 % de la dégradation totale.

On voit également que, hors transport maritime, le résultat opérationnel du groupe ne baisserait « que » de 34 % au lieu des 59 % publié. Pas fantastique, mais quand même bien meilleur.

Encore un motif d’espoir.

Snowball

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 12 septembre 2020, 14:30

En effet, quand on peut améliorer la rentabilité d'une entreprise en supprimant un foyer de perte, c'est théoriquement assez simple.

Quid du biais à l'engagement de la direction ?

Pas facile de reconnaître une erreur stratégique et d'abandonner une activité dans laquelle on a crû et on a tant investi de temps, d'énergie et d'argent... et pourtant, rationnellement, il faudrait simplement la larguer (à la mer...).
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 18 septembre 2020, 11:27

Interview intéressante su DG délégué Marc Vettard. Pour résumer : on maintient le cap coûte que coûte !

On évoque beaucoup en ce moment la présence d’un épais brouillard sur l’économie. Comment un groupe comme STEF peut-il redresser la barre dans un tel climat ?

M.V.: Oui, le brouillard est persistant car nous pensons que cette crise est loin d’être terminée. On le voit bien, le virus est en train de tourner autour de nous de façon préoccupante. Nous ne sommes pas encore en mesure d’anticiper les impacts que cette situation aura sur nos activités mais l’agroalimentaire est un secteur résilient, je reste donc confiant. Nous nous devons cependant de rester attentifs.

(...)

On ne lève donc pas le pied sur les grandes orientations ?

M.V.: Exactement. Pour autant, la croissance sera-t-elle au rendez-vous comme nous l‘avons prévue ? La réponse est évidemment« non », on l’a bien vu au premier semestre. Mais encore une fois, cela n’hypothèque pas nos projets pour 2021. Nous restons optimistes et sommes convaincus du bien-fondé des choix que nous avons faits en matière de business-model et de spécialisation.

Source : interview Marc Vettard | L'Officiel des Transporteurs
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Regnak
236
Messages : 133
Inscription : 10/11/2019

Message par Regnak » 20 septembre 2020, 21:21

Bonjour,

Merci pour le partage ! C'est top d'être à plusieurs sur cette belle valeur :P Ca aide à bien suivre et à comprendre STEF :P

Petite question niveau valorisation par les "comparables" :

SI EBITDA hors IFRS est 270 millions d'€ (voir le screenshot dans le pdf d'analyse)
ET que le ration moyen 10,7 (voir le screenshot dans le pdf d'analyse : VE/EBITDA hors IFRS 16)
Donc la VE théorique est de 2889 millions d'€
ET on sait que le nombre d'actions est de 12,4 millions d'€
Donc cela donne une valeur théorique par action de 233€/action ? ?
Même avec une marge de 20% je ne retombe pas sur les 167€ ?
Pourriez-vous me donner de plus amples explications svp ?

Par hasard, auriez-vous, svp les rapports pré 2012 ?

De mon côté ce que j'ai beaucoup aimé c'est la progression des capitaux propres de quasi 72-73% en 7 ans depuis 2012 ainsi que le moat (50% des produits frais sont passés par chez STEF France) ;) --- Sans parler d'immobilier ;)

Je conseille d'ailleurs : cette vidéo

Bonne soirée,

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 20 septembre 2020, 21:42

Regnak a écrit :Donc la VE théorique est de 2889 millions d'€
Il ne faut pas oublier d'enlever la dette nette. Elle s'élevait à 824 M EUR au 31.12.2019.
Regnak a écrit :Par hasard, auriez-vous, svp les rapports pré 2012 ?
Le rapport le plus ancien dont nous disposons est celui de 2013.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Regnak
236
Messages : 133
Inscription : 10/11/2019

Message par Regnak » 20 septembre 2020, 21:44

Hello,

Ah oui bien vu !!!

Merci pour la réponse si rapide !

Regnak
236
Messages : 133
Inscription : 10/11/2019

Message par Regnak » 23 octobre 2020, 07:37

Bonjour à tous,

Le CA du T3 a été publié : https://www.stef.com/actualites/chiffre ... estre-2020

Le maritime pèse.. (en %, -48,3%) heureusement que le poids dans le CA de cette partie est faible 😅
Le reste semble résister 😉 (-3,3% pour la France et -6/7% pour l’international)

A+

Regnak

Bino
226
Messages : 103
Inscription : 15/11/2019

Message par Bino » 13 novembre 2020, 09:42

Versement d’un acompte sur dividendes le 19 novembre de 1,5 euro / action

Avatar de l’utilisateur
Vysse36
1193
Messages : 296
Inscription : 31/07/2020

Message par Vysse36 » 13 novembre 2020, 12:03

Le Groupe STEF acquiert les activités du Groupe Nagel
en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas

Communiqué du 13 Novembre 2020 : https://www.stef.com/pub/files/2020-11/ ... mpaign=bmr

"Grâce à cette opération, le groupe Nagel progresse dans la stratégie d'optimisation de son
réseau et poursuit sa politique de recentrage sur ses marchés principaux. Le Groupe STEF
renforce, quant à lui, sa présence en Europe de l’Ouest et du Sud sur trois de ses pays
d’implantation.
Selon les termes de cette transaction signée le 12/11/2020 et soumise à l’approbation des autorités de
la concurrence allemande, le Groupe STEF fera l’acquisition de cinq sites répartis en Italie, aux PaysBas et en Belgique, qui réalisent un chiffre d’affaires de 95 M€ et emploient environ 200 collaborateurs.
Dans le même temps, le Groupe STEF et le Groupe Nagel concluront des accords de distribution
réciproques. Ils permettront au Groupe Nagel d’utiliser le réseau de distribution du Groupe STEF pour
ses opérations en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas, et au Groupe STEF d'offrir à ses clients dans ces
trois pays une meilleure couverture et de meilleurs services vers l’Allemagne, l’Europe centrale et
l’Europe du Nord.
"Ce projet s'inscrivait dans le cadre de notre stratégie européenne d’optimisation, grâce à laquelle nous
entendons nous concentrer de manière systématique sur nos principaux pays et leur développement.
Pour les pays présentant un moindre potentiel de croissance pour notre groupe, nous avons toujours
eu à cœur de choisir les meilleurs partenaires, dans l'intérêt de nos employés et de nos clients", déclare
Carsten Taucke, PDG du Groupe Nagel.
"La signature de ce protocole d’accord avec le groupe Nagel marque une étape importante dans notre
stratégie de développement. L’intégration de ces cinq nouvelles implantations nous permettra
d’apporter une plus-value supplémentaire aux clients de nos réseaux italiens, belges et néerlandais tout
en renforçant notre présence sur le transport de flux internationaux. Nous sommes impatients de pouvoir
accueillir ces nouveaux collaborateurs et leur savoir-faire au sein du groupe STEF", déclare Stanislas
Lemor, PDG du groupe STEF.
La finalisation de la transaction est prévue pour janvier 2021."

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20512
Messages : 4044
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 03 décembre 2020, 09:07

Le nouveau service Marseille-Tanger de la Méridionale (déjà évoqué ici) a démarré le 2 décembre.
La Méridionale lance son nouveau service mixte fret et passagers reliant Marseille à Tanger. Elle démarre cette nouvelle ligne sur un rythme bi-hebdomadaire au départ de chacun des deux ports. Il est prévu de la faire passer à trois départs par semaine dès le premier trimestre 2021.
On espère que ce nouveau service va permettre à la Méridionale de sortir la tête de l'eau !
Comme le notait Snowball la branche maritime a été un foyer de perte important pour le groupe au 1er semestre (perte opérationnelle de 15,9 M EUR pour un résultat opérationnel de 27,9 M EUR).

---
Article complet :
Le nouveau service Marseille-Tanger de La Méridionale en démarrage
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Arnaud Rob
10
Messages : 6
Inscription : 27/01/2020

Message par Arnaud Rob » 04 décembre 2020, 12:24

bonjour,

je connais bien cette société pour y avoir bossé et placé mes économies dans le PEE dès le début, et je ne l'ai pas regretté. Maintenant au bout de 30 ans , elle est propriétaire de tous ses dépôts , à travers de SCI, son endettement a beaucoup baissé, bref elle est en monopole (faut pas le dire ) donc son potentiel boursier est sous côté , une première génération de dirigeants est partie depuis 8 ans donc il a fallu réaligner le cours pour eux.

Le pouvoir est détenu par quelques dirigeants. Le potentiel réel est plus entre 120 et 150 € l'action, mais le trésor est bien protégé juridiquement, donc peu d'espoir qu'elle monte au pire 90 €/ 100 € suivant la politique du moment. L'exemple parfait que pour vivre heureux et riches vivons cachés. Elle donne 2% de rendement pas plus. Disons que c'est une valeur refuge à avoir.

Regnak
236
Messages : 133
Inscription : 10/11/2019

Message par Regnak » 04 décembre 2020, 13:52

Merci pour ces nouvelles les daubasses et ce retour Arnaud !

Pendant ce temps, ça bouge chez XPO :D
Peut être ces changements nous aideront à confirmer la valeur de l'immo ?

Bonne journée,

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

23915 messages • 999 sujets