Dillard's Inc (DDS) - ex Portefeuille daubasses 2

Anciennes actions du Portefeuille daubasses 2
reinanto54
84
Messages : 36
Inscription : 16/11/2019

Message par reinanto54 » 03 avril 2020, 17:33

Les rendements commencet à se tender pour les obligations Dillard's. Cela n'a rien à voir avec d'autres Retails comme JC Penney dont les rendements sont stratosphériques mais nous sommes passés de 4-5% vers 12-15%

A noter que Dillard's est toujours bien noté chez Moodys

DILLARD DEPT STORES INC
DDS3673365 Corporate Bond 7.750 07/15/2026 Baa3 BB+79.963 12.436

DILLARD DEPT STORES INC DDS3673366 Corporate Bond 7.750 05/15/2027 Baa3 BB+ 85.963 10.609

DILLARD DEPT STORES INC DDS3673360 Corporate Bond 7.875 01/01/2023 Baa3 BB+ 82.775 15.860

DILLARDS INC DDS.GI Corporate Bond 7.000 12/01/2028 Baa3 BB+ 74.850 11.696

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 07 avril 2020, 17:30

Le rapport annuel a été publié. Nous pouvons donc calculer nos ratios habituels.

Notre objectif de cours RAPP est en retrait de 4,5% à 177,49 USD.
Et notre ratio de solvabilité maison ressort à 47% en progression de +5 points.

---
Pandémie Coronavirus
Bien entendu, impossible de valoriser la crise actuelle et les conséquences sur la société. Les impacts pourraient remettre complètement l'activité de Dillard's en cause. On reste donc prudent même si le potentiel paraît très élevé sur cette action.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Tombouba
581
Messages : 86
Inscription : 10/11/2019

Message par Tombouba » 08 avril 2020, 23:53

Je ne veux pas rentrer dans les secrets daubassiens mais je ne comprends pas comment dds et civeo peuvent avoir des ratios de solvabilité aussi proche!?

bibike
5953
Messages : 1176
Inscription : 10/11/2019

Message par bibike » 09 avril 2020, 00:12

Il n'y a pas de secret, il suffit d'ouvrir les rapports et d'appliquer la formule : "fonds propres consolidés / (total du passif – liquidités et placement de trésorerie)."
IB https://ibkr.com/referral/etienne815
Saxo https://urlz.fr/l9Hh
Bourso ETPL4810
Fortuneo 12470190

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 16 avril 2020, 16:13

Le concurrent JC Penney n'a pas pu payer une échéance d'intérêt de 12 M USD hier. La société serait à 2 doigts de la faillite... :?

C'est tendu dans le secteur des retailers aux US comme partout ailleurs !
Méfiance.

Celui qui veut voir le verre à moitié plein pourrait penser que si Dillard's survit à la crise, ce pourrait être un concurrent en moins... :roll:

Souce : J.C. Penney Won’t Make a $12 Million Interest Payment Today. Bankruptcy Could Be Next. | Barron's
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

LaMeye
5
Messages : 13
Inscription : 06/01/2020

Message par LaMeye » 20 avril 2020, 17:25

Idem, leur concurrent Neiman Marcus (une cinquantaine d'établissements et les grands magasins de luxe Bergdorf Goodman à New-York) risque une faillite imminente, sur fond de sur-endettement à cause d'un LBO mené par ses actionnaires actuels...
La demande de "bankruptcy protection" est prévue pour cette semaine.

Par ailleurs, il semble que Macy's et Nordstrom utilisent leur collatéral immobilier pour lever de la dette:
Other department store operators that have also had to close their stores are battling to avoid Neiman Marcus’ fate. Macy’s Inc and Nordstrom Inc have been rushing to secure new financing, such as by borrowing against some of their real estate.

Source: https://www.reuters.com/article/us-neim ... KBN2210CW

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 21 avril 2020, 15:12

Wahou ! Le secteur est vraiment en souffrance...
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Phil
160
Messages : 30
Inscription : 10/11/2019

Message par Phil » 24 avril 2020, 21:24

Pour ce que ça vaut, Moody's a réalisé un examen de la situation financière de Dillard's et de sa note de crédit
The review was conducted through a portfolio review in which Moody's reassessed the appropriateness of the ratings in the context of the relevant principal methodology(ies), recent developments, and a comparison of the financial and operating profile to similarly rated peers. The review did not involve a rating committee. (...) This publication does not announce a credit rating action and is not an indication of whether or not a credit rating action is likely in the near future.
Résumé des conclusions:
Dillard's Baa3 rating reflects its low level of funded debt and modest leverage. Its credit profile is also supported by its excellent liquidity as it maintains a sizable portfolio of unencumbered owned real estate and balanced financial policies. Moody's expects that Dillard's excellent liquidity and modest level of funded debt provide it with the flexibility to withstand the COVID-19 related store closures and reduced consumer demand. Dillard's geographic concentration in the southern and southwestern United States, with approximately 40% of its store square footage in Texas, Florida and Arizona and its lower retail operating margins relative to its investment grade department store peers constrain its rating.
https://www.moodys.com/research/Moodys- ... -PR_420704

Phil
160
Messages : 30
Inscription : 10/11/2019

Message par Phil » 27 avril 2020, 22:27

Le gouverneur du Texas, état dans lequel Dillard's possède 57 magasins (soit 20% de ses magasins), vient d'annoncer qu'il autorisait la réouverture de certains commerces (dont les retail stores et les malls) le 1er mai (à 25% de leur capacité - à voir ce que cela signifie concrètement - puis 50% de leur capacité le 18 mai).
https://dfw.cbslocal.com/2020/04/27/gov ... -pandemic/

Plutôt une bonne nouvelle pour Dillard's a priori, même s'il faudra voir 1) si la clientèle revient rapidement et 2) si l'épidémie reste sous contrôle.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 01 mai 2020, 10:31

Deux très bonnes nouvelles pour notre vendeur de chaussettes américain préféré :

1) La société a renégocié un nouveau crédit revolving avec ses partenaires bancaires de 800 M USD avec une option pour 200 M USD supplémentaires.

Dillard's peut utiliser ces fonds comme elle le souhaite et elle donne pour exemple : financement du BFR, des investissements, le remboursement de ses dettes et même des rachats d'actions ! :D

Source : Dillard’s, Inc. Amends Revolving Credit Facility - 30 avril | Dillard's


2)
Dillard's va ré-ouvrir 55 de ses magasins le 5 mai dans les États suivants : Arkansas, Colorado, Floride, Georgia, Mississippi, Missouri, Oklahoma, Caroline du Sud, Tennessie, Texas et Utah.

Source : Dillard’s to Re-Open Stores- 30 avril | Dillard's
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Phil
160
Messages : 30
Inscription : 10/11/2019

Message par Phil » 01 mai 2020, 12:36

Je ne suis pas sûr de bien tout comprendre concernant le crédit revolving, vos lumières seraient les bienvenues :P

Si j'en crois le rapport annuel, le crédit disponible était jusqu'alors le suivant:
In August 2017, the Company amended and extended its senior unsecured revolving credit facility (the "credit agreement") replacing the Company's previous credit agreement. The credit agreement provides borrowing capacity of $800 million with a $200 million expansion option and matures on August 9, 2022. As part of our overall liquidity management strategy, the credit facility is available for general corporate purposes including, among other uses, working capital financing, the issuance of letters of credit, capital expenditures and, subject to certain restrictions, the repayment of existing indebtedness and share repurchases.
Ce crédit revolving a été utilisé le 25 mars dernier:
To increase our cash position during the COVID-19 pandemic and to provide additional financial flexibility, on March 25, 2020, we borrowed the unutilized availability of $779.0 million from our $800 million revolving credit agreement. The Company still has an option to expand the facility by $200 million.
Et ici dans le communiqué on trouve:
Concurrent with the signing of the amended credit facility, the Company repaid the $779 million borrowed under the previous agreement on March 25, 2020. Dillard’s will have no borrowings under the amended credit facility at May 2, 2020.
Si je comprends bien, le crédit précédent a été remboursé, et à l'heure actuelle Dillard's n'a pas d'emprunt en cours au titre de la nouvelle facilité de crédit ?

Du coup quelle est la différence entre l'ancien crédit et le nouveau ?

Est-ce une histoire de covenants ? Pour le crédit précédent on trouvait:
To be in compliance with the financial covenants of the credit agreement, the Company's total leverage ratio cannot exceed 3.5 to 1.0, and the Company's coverage ratio cannot be less than 2.5 to 1.0, as defined in the credit agreement.
Et pour le nouveau:
There are no financial covenant requirements under the amended credit agreement provided availability exceeds $100 million.
Ou simplement les conditions d'emprunt qui ont changé, sans plus de précisions ?

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 01 mai 2020, 14:12

La bonne nouvelle est que le revolving a été renouvelé ! Ce qui n'est pas si évident par les temps qui courent pour un retailer.

Et oui, il semble que jusqu'à 100 M USD peuvent utilisés sans covenants bancaires. De ce que nous comprenons.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

antibois
19
Messages : 6
Inscription : 10/11/2019

Message par antibois » 05 mai 2020, 05:56

Encore une faillite dans le retail US : J. Crew
On s'attend à la même chose, comme déjà évoqué ici, pour JCPenney (JCP), Neiman Marcus... et ce qui reste de Sears.

Source : https://edition.cnn.com/2020/05/04/busi ... index.html

GDE
87
Messages : 88
Inscription : 12/11/2019

Message par GDE » 14 mai 2020, 15:58

Ce n'est pas une news relative à la société mais un article en anglais sur l'intérêt de croire en DDS du fait de ses actifs et de ses FCF :
https://seekingalpha.com/article/434682 ... t-earnings

J'ai notamment appris l'existence d'actions de classe B avec un bien plus grand pouvoir de nomination du conseil d'administration. Même si on n'achète pas de daubasses pour exercer une influence sur la société, c'est une info bonne à prendre, surtout quand l'auteur indique que c'est toujours la famille fondatrice qui contrôle la société grâce à cela.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 15 mai 2020, 00:05

La société vient de publier ses résultats pour le T1 2020 arrêté au 2 mai.

Il y a actuellement 149 magasins sur 285 réouverts. 121 autres sites vont réouvrir la semaine prochaine.
Début avril, le CEO William T. Dillard a décidé de couper complétement sa rémunération. Tous les salaires des employés ont été réduits de 20%. Ainsi, sur le trimestre, la masse salariale est en baisse de 35% vs. n-1 : 168,5 M USD vs. 257,5 M USD.

Le société se veut optimiste "avec un positionnement unique aux US" et a communiqué sur la force de son bilan en plus des lignes de crédits non utilisées :

- l'entreprise détient en propre 90% des murs de ses points de vente et 100% de son siège social et de ses centres logistiques ;
- ses obligations locatives sont très faibles par rapport à ses concurrents ;
- un endettement faible avec une prochaine échéance de 45 M USD à payer en janvier 2023 ;
- une nouvelle ligne de crédit signée de 800 M USD sans covenants jusqu'à 100 M USD ;
- le e-commerce a continué à générer des cashflow même si les magasins étaient fermés grâce à la puissance logistique du groupe.

Le CA accuse tout de même une forte baisse de 47% sur le T1 à 786,7 M USD pour une perte totale de 162 M USD. Retenons en point positif une réduction du stock de 14% sur le trimestre. La société a également racheté sur le trimestre ses actions pour les annuler pour un montant de 61,8 M USD.

Notre objectif de cours RAPP est en retrait de 28,1% à 127,53 USD par action. Et le ratio de solvabilité baisse de 5 points à 42%.

Tout n'est pas rose mais l'espoir est permis !
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Alexis
24
Messages : 36
Inscription : 11/11/2019

Message par Alexis » 16 mai 2020, 09:33

antibois a écrit :
05 mai 2020, 05:56
Encore une faillite dans le retail US : J. Crew
On s'attend à la même chose, comme déjà évoqué ici, pour JCPenney (JCP), Neiman Marcus...
JCPenney : done !

Phil
160
Messages : 30
Inscription : 10/11/2019

Message par Phil » 08 juin 2020, 22:32

Belle remontée ces dernières semaines, et de beaux volumes ces derniers jours, avec de gros blocs échangés: 260 000 actions le 4 juin vers 10h15 (heure locale), 111 000 actions le 5 juin vers 10h, et surtout aujourd'hui 318 000 actions, puis 109 000, puis 358 000 dans la matinée. Ça ne sentirait pas les rachats d'actions par hasard ? :)

A part ça le 10-Q est sorti, avec un petit point sur la réouverture des magasins: "During the four weeks ended May 30, 2020 (fiscal May), we re-opened most of our full-line stores: 45 stores on May 5th, 80 stores on May 12th, 115 stores on May 19th and 20th and 8 stores on May 26th. All of these stores have been operating at reduced hours. Sales performance in these stores since re-opening and through May 30th was approximately 68% of prior year sales on corresponding days. As of June 2, 2020, all Dillard’s stores had been re-opened."

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 18 juin 2020, 11:01

Données intéressantes : le niveau de vendeur à découvert ('short') a atteint un niveau record sur la société à 7,59 millions d'actions.
Soit... 139,62% du flottant selon Yahoo Finance au 28 mai 2020. Pour information, à cette date le cours à la clôture était de 30,35 USD.
Dillard's_Short 139,62% flottant - 28.05.2020.png
Dillard's_Short 139,62% flottant - 28.05.2020.png (31.46 Kio) Consulté 6087 fois
Source : https://finance.yahoo.com/quote/DDS/key ... tics?p=DDS

Pas sûrs de bien comprendre à quoi cela correspond... Est-ce que cela signifie que du "non-flottant" (= la famille Dillard ?) a prêté des titres pour encaisser un peu de sous et qu'ils puissent être vendus à découvert ?

Ce qui est sûr, c'est que pas mal d'acteurs du marché pariaient le 28 mai dernier sur une faillite de la société.
Et vous savez ce que cela veut dire ? Que s'il n'y a pas de faillite, et qu'au contraire la société repart de plus belle et refait des bénéfices dans les trimestres à venir, ces shorteurs vont devoir racheter leur position et cela pourrait engendrer une panique à la hausse. Car les vendeurs pourraient essayer de racheter massivement le papier pour réduire leur forte perte. Le fameux short squeeze.

---
Définition d'un short squeeze selon Wikipedia :
Une liquidation forcée des positions courtes (short squeeze en anglais) désigne la période pendant laquelle des investisseurs sont forcés d'acheter un titre pour couvrir une position courte. La hausse rapide de la demande pour l'actif fait monter son cours et provoque une boucle rétro-active qui incite tous les spéculateurs à solder leurs positions courtes.

Ces périodes de liquidations forcées peuvent être déclenchée par les appels de marge ou, plus généralement, lorsque les spéculateurs décident de liquider leurs positions pour limiter le risque, quitte à encaisser des pertes substantielles

Ce phénomène concerne surtout des actifs à petites capitalisations boursières et au flottant limité, mais il peut aussi se produire sur des grandes capitalisations comme en octobre 2008, lorsqu'une liquidation massive des actions Volkswagen sur le Xetra DAX a fait grimper le titre de 210,85 € à plus de 1 000 € en deux jours, faisant brièvement du fabricant automobile l'entreprise cotée la plus chère au monde2,3.
Bien sûr, c'est le verre à moitié plein, la vision optimiste de la situation. ;)
Bref, Vous devez être quasiment en permanence devant votre écran si vous avez des actions de Dillard's. On ne sait jamais... il faudra pouvoir réagir vite si un tel événement se produit ! La fenêtre de tir pourrait être courte.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Stephane
2565
Messages : 768
Inscription : 10/11/2019

Message par Stephane » 18 juin 2020, 12:22

Update du bilan au 02 May 2020 :

On voit que la VANT de DDS a commencé à fondre durant le mois d'Avril.
En extrapolant, on peut supposer que la VANT réelle de DDS est actuellement autour de 35 USD, elle va peut être descendre à 25-30 USD avant de reprendre sa croissance de 10% ou 15% /an.
Ce qui signifierait que le marché valorise actuellement DDS proche de sa VANT, finalement assez proche de la valorisation des 4 dernières années.
Le prix actuel ne me semble pas du tout exagéré, ni dans un sens, ni dans l'autre.
Pièces jointes
DDS
DDS
Parrainage:
IB = https://ibkr.com/referral/stephane602
BourseDirect = 2019582935
Fortuneo = 13189229

Bn
732
Messages : 228
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 18 juin 2020, 13:44

J'ai du mal à comprendre votre screenshot, d'un coté il y 7.61M d'action en flottant, de l'autre 7.59 d'action shortées, ce qui est inférieur à 100%...
Par ailleurs, je crois qu'un titre peut être prêté plusieurs fois.

Le short squeeze peut mettre très longtemps à venir (surtout car lors d'un épisode avec bcp de short, les prix pour shorter sont élevé donc bcp de broker et de possesseurs d'actions gagnent bcp grâce au près de titre). Meme avec de l'activisme et de gros actionnaire qui demande à leur broker de ne pas/plus prêter de titre, ça peut mettre du temps/voir ne jamais se passer. J'en ai fait l'experience avec Gamestop (GME), le squeeze short n'est jamais arrivé.


Dans une mentalité très daubassienne, je dirais qu'il faut le voir uniquement comme la pépite sur le gateau mais ne pas compter dessus (et bien sur, si ça arrive, vendons avec joie si on estime l'entreprise surcotée)
Blog: https://lacotefrancaise.substack.com

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 19 juin 2020, 10:54

Bn a écrit : J'ai du mal à comprendre votre screenshot, d'un coté il y 7.61M d'action en flottant, de l'autre 7.59 d'action shortées, ce qui est inférieur à 100%...
Oui... il y a un trou dans la raquette chez Yahoo Finance visiblement ! Mais cela ne change pas le fond : le titre est shorté à un niveau historiquement élevé.

Bn a écrit : Dans une mentalité très daubassienne, je dirais qu'il faut le voir uniquement comme la pépite sur le gateau mais ne pas compter dessus (et bien sur, si ça arrive, vendons avec joie si on estime l'entreprise surcotée)
Bien entendu. Un short squeeze, c'est la grosse pépite en chocolat au sommet du gâteau... mais cela ferait tellement plaisir ! :mrgreen:
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

tderam
4
Messages : 13
Inscription : 26/03/2020

Message par tderam » 19 juin 2020, 13:31

Bonjour

Etant débutant je me permets de vous demander la manière dont vous fermez votre position en cas de short squeeze. Restez-vous à cours limite, fermez-vous avec un stop loss ou est-ce que vous fermez en instantané avec un ordre au marché pour être sûr de ne pas passer à côté de l'opportunité ?

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
19142
Messages : 3919
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 19 juin 2020, 15:04

Bonjour tderam,

Nous n'avons pas plus d'expérience que vous car nous n'avons jamais eu la chance d'avoir un short squeeze en portefeuille.

Que ferons-nous si un short squeeze se produit ?

Si nous sommes devant notre écran et que notre objectif de cours est alors atteint, nous vendrons.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Bn
732
Messages : 228
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 19 juin 2020, 15:48

les daubasses a écrit :
19 juin 2020, 10:54
Oui... il y a un trou dans la raquette chez Yahoo Finance visiblement ! Mais cela ne change pas le fond : le titre est shorté à un niveau historiquement élevé.
Je viens de regarder sur shortsqueez http://shortsqueeze.com/?symbol=DDS&sub ... %E2%84%A2
Screen Shot 2020-06-19 at 15.44.41.png
il semblerait que les infos soit très différent: 50% du float "seulement" (modulo les x% d'insiders je ne sais pas s'ils sont compté dans le flottant). Bref, bien loin d'un short squeeze pour le moment, et le volume de short a baissé depuis la dernière mesure (cf ligne short interest - prior)
Blog: https://lacotefrancaise.substack.com

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

22851 messages • 981 sujets