Verde Agritech (NPK) -P

Anciennes actions de la Pirogue d'Okavongo
Répondre
Tomatoketchoupy
26
Messages : 6
Inscription : 16/11/2019

Message par Tomatoketchoupy » 22 juillet 2022, 08:56

Bonjour à tous

La presse canadienne anglophone de ce matin parle d'un "ajournement" de la relocalisation à Singapour. Mais ça n'a peut-être aucune importance.
Je partage pour info
https://www.globenewswire.com/news-rele ... ement.html

Tomatoketchoupy
26
Messages : 6
Inscription : 16/11/2019

Message par Tomatoketchoupy » 31 juillet 2022, 08:56

Bonjour à tous

Il semble que le transfert de domiciliation de Verde vers la juridiction de Singapour soit effectif ce jour, après une délai d'une semaine auquel franchement, je n'ai pas compris grand-chose. Bref, Mardi 2 août au matin, sauf farce de dernière minute, Verde Agritech sera officiellement une entreprise singapourienne, ce qui me rassure.
Il n'est pas fou de penser que les perspectives du marché agricole asiatique sont très positives, sachant que la bourse de Singapour est connectée au monde chinois... Et au monde indien !
Source :
https://www.globenewswire.com/news-rele ... apore.html

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 31 juillet 2022, 11:03

Oui ce report de la domiciliation de quelques jours était un non sujet.

Je ne partage pas votre enthousiasme pour le marché asiatique de Verde. Certes Christiano a indiqué que des tests étaient faits avec des clients asiatiques. Mais je n’oublie pas que l’export a toujours été considéré par Verde comme un sujet marginal. L’inconvénient réel du volume (ou autrement dit de la faible teneur en potasse) condamne Verde à ne trouver à l’export que des marchés de niche. Comme en Amérique du Nord. L’impact ne sera donc que très limité. Bien sûr, je peux me tromper mais je crois que la domiciliation à Singapour a d’autres raisons (fiscales ?) que l’accès au marché asiatique.

Viga
2580
Messages : 523
Inscription : 16/08/2020

Message par Viga » 31 juillet 2022, 18:14

La raison invoquée était de permettre le programme Paid4Growth, soit la redistribution auprès des actionnaires. La domiciliation précédente au Royaume Uni ne permet pas de redistribution aux actionnaires tant qu'il n'y a pas de réserves distribua les. A Singapour ce sera possible immédiatement.
J'imagine que cela doit avoir également des avantages fiscaux et ouvrir des marchés ou des accords bancaires.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20365
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 01 août 2022, 12:18

Okavongo nous a présenté Verde Agritech le 22 novembre 2020 quand l'action cotait 0,72 CAD en créant ce sujet.

Le dernier cours de clôture (vendredi soir) est de 8,70 CAD.

Soit une multiplication du cours par 12 en 1 an et 9 mois. Tout simplement époustouflant :
blm-Verde Agritech - daubasses.png
(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Tout était là : analyse du potentiel, le dirigeant, la prudence, ...

Certes on peut dire qu'il y a eu l'accélérateur du conflit russo-ukrainien sur les matières premières et notamment les engrais (potasse). Mais ce serait réducteur de ne pas rendre à César ce qui est à César : une nouvelle incroyable découverte et un partage très profitable au profit de la communauté daubasses.

Surtout que notre ami Okavongo n'en est pas à ses premiers exploits en la matière (première...). :D


---
A noter que Verde Agritech reste dans la Pirogue d'Okavongo.

Nous avons simplement décidé, en accord avec Okavongo, au regard de l'incroyable parcours de l'action de rendre ce sujet public.
A (re)découvrir : plein de pédagogie et un suivi hors pair tout au long de ce voyage follement rentable.

Il est possible que l'action fasse encore x2 ou x3 dans un scénario optimiste mais pas un nouveau x12. Soyons réalistes.
Le meilleur et le plus beau de l'histoire semble être derrière nous.

Place désormais à l'industrialisation au Brésil et à la mise en production des usines 2 et 3. De nouveaux défis et tout autant de potentiel pour les actionnaires actuels.

---
Merci Okavongo !
Continue à nous faire voyager sur ta pirogue.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

matdany
2281
Messages : 886
Inscription : 11/11/2019

Message par matdany » 01 août 2022, 13:08

Petite info : ce jour toujours un seul analyste suivant la valeur, malgré un gros tour du net.

Un objectif de cours de 18,93 CAD avec cette fois une échéance : fin juillet 2023

Bien sûr, nous savons ce que cela vaut.

Aladdin
637
Messages : 177
Inscription : 30/11/2021

Message par Aladdin » 01 août 2022, 13:17

J'ai vu le titre circuler sur le forum L'investisseur heureux.
Lopazz a fait une étude du titre.
Je ne l'ai pas encore lu elle est dans mes "to do" !

NPK serait entrain de réveiller le marché ?
Je n'ai pas fait de recherche pour voir si le momentum était augmenté.
Mais aux vues de la publi des daubasses je vais m'y pencher.

J'en profite pour remercier Okavongo que je lis quotidiennement.

matdany
2281
Messages : 886
Inscription : 11/11/2019

Message par matdany » 02 août 2022, 08:06

https://www.devenir-rentier.fr/t29224

Voici le lien pour les amateurs

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1663
Messages : 495
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 10 août 2022, 08:36


L’urgence alimentaire vue par Yara


Rien de révolutionnaire mais la situation continue à se tendre…
"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

matmb
23
Messages : 5
Inscription : 02/02/2020

Message par matmb » 10 août 2022, 16:28

Rapport financier du T2 2022

https://finance.yahoo.com/news/verde-ac ... 00021.html

En résumé :
- Objectifs révisés annoncés en Mai 2022 ont étés quasiment respectés malgré augmentation des coûts plus forte que prévue (carburant).
- Objectifs sur le reste de l'année restent d'actualité
- Usine 02 mise en service ce mois-ci (aout 2022)
- Conférence organisée le 16 Aout pour présentation et commenter les résultats: on peut poser des questions jusqu'à 48h a l'avance, lien : https://bit.ly/VerdeAgriTech-Q2_2022-questions

Bref on continue sur une bonne trajectoire !

matdany
2281
Messages : 886
Inscription : 11/11/2019

Message par matdany » 11 août 2022, 11:02

La valeur chez Degiro n'est plus négociable ni à l'achat ni à la vente à la suite d'un bug informatique assez fréquent chez eux et comme d'habitude à la suite d'un split ou reverse split ainsi que changement de marché, le PRU ne ressemble plus à rien.

Je suis intervenu, mais ils ne sont pas très pressés

Ce serait bien de les inonder de réclamations.

Edco
10
Messages : 10
Inscription : 29/08/2021

Message par Edco » 11 août 2022, 16:51

pénible, surtout que ce petit dip post earning était un bon moment pour racheter
je les ai mailés aussi

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 12 août 2022, 12:28

Matmb a bien résumé 2 messages plus hauts le trimestre de Verde.

Mon indicateur principal (le volume de vente) est au top :) La marge souffre un peu mais aux cours actuels de la potasse ce n'est pas préoccupant. Le mauvais scénario serait baisse du prix de la potasse au Brésil et hausse du pétrole. Scénario peu réaliste à mes yeux pour 2 raisons : le prix de la potasse et celui du pétrole sont corrélés aux sanctions contre la Russie. De plus, le cours de la potasse au Brésil a aussi une composante transport donc pétrole. Il faut la faire venir de Russie, de Biélorussie ou du Canada. Certes la concentration est beaucoup plus forte que dans la glauconite et le transport maritime moins énergivore que le transport routier, mais les distances sont aussi sans commune mesure.

Concernant le prix de vente de Verde. Si je ne me trompe pas dans mes calculs, nous sommes à 123 CAD la tonne (contre 101 sur le Q1) soit en équivalent "potasse classique" 578 USD/t. On progresse, mais c'est bien en-dessous des cours de la potasse sur le trimestre... Commandes enregistrées très tôt (fin 2021) ou discount pour écouler les volumes et prendre des parts de marché ? Il faudra surveiller ce point sur le prochain trimestre (et voir si Christiano répond à ma question lors de la prochaine session). Le prix de vente des prévisions annuelles à 109 CAD la tonne semble moins conservateur au vu des derniers chiffres.

Christiano a été invité par Canaccord pour présenter Verde lors de leur 42ème "annual growth conference" à Boston (lien pour voir cette intervention). Bon moyen de préparer l'arrivée sur une bourse US (même si Canaccord est canadien) ? L'intérêt de Canaccord est plutôt une bonne nouvelle car Verde n'a pas de business (émission de nouvelles actions) à leur proposer.

Bret
218
Messages : 146
Inscription : 10/11/2019

Message par Bret » 14 août 2022, 22:55

Bonsoir


L'arrivée du titre sur le marché US avec son potentiel à la fois intrinsèque et avec le volume de vente qui explose semble annoncer un joli pump...

J'ai découvert un titre norvégien d'une agritech traitant du sujet de désertification ... Desert Control. Le titre a été introduit en Bourse récemment et a déjà un partenariat avec Mawarid le fond vert d’Abu Dhabi...
Vu les tristes rappels de mère nature partout dans le monde et en France, ce type de solution peut tout à fait être un 10-bagger.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 16 août 2022, 15:29

Verde semble vouloir accélérer sur les volumes avec un partenariat distributeur (Lavoro - 190 magasins au Brésil et en Colombie). Le vilain petit canard et sa "potasse du pauvre" serait-il en train de gagner une certaine respectabilité ?

Autre indice, dans cet article (traduit) Christiano ne paraît pas vouloir temporiser sur la 3ème usine et ouvre la porte à une nouvelle localisation, plus éloignée de l'extraction.

Une politique de volumes peut peser sur les marges. Mais je comprends ce choix. Au risque de me répéter, les ventes sont le voyant à surveiller en priorité ;) Un nouveau distributeur ou une usine au cœur d'un autre bassin de clients sont à priori de bonnes nouvelles sur ce front.

breakbulk
953
Messages : 181
Inscription : 28/11/2020

Message par breakbulk » 16 août 2022, 16:13

Reçu ce matin ce message du service client de Degiro au sujet de Verde
" Nous vous informons que les opérations sur ce titre sont bloquées par le département concerné en ce moment car une fusion est en cours de traitement sur ce produit.
La limite sera enlevée par le département concerné une fois que cette opération sera finalisée
"

toulouy
452
Messages : 42
Inscription : 02/05/2021

Message par toulouy » 16 août 2022, 22:56

C'est sans plaisir particulier que je prends le rôle du rabat-joie en poursuivant ici une réflexion engagée sur ma file perso. Okavongo m'avait alors questionné. Réponse sans chiffrage ni sources pour étayer, plutôt de la pratique.

Je n'ai toujours pas compris l'emballement technique sur ce produit. C'est un engrais potassique à faible concentration avec quelques oligo-éléments.

Ce sous dosage me fait le classer en amendement. Ce qui signifie amélioration au long cours du sol.

Un chaulage se fait de 250 kg à 3000 kg par ha selon les produits et les objectifs en France. Les exploitants sont déja en capacité de positionner les engrais pondéreux pulvérulents. L'épandage est facile à sous traiter pour moins de 50€ de l'ha auprès d'une entreprise de travaux agricoles.

La contrainte logistique à mon sens c'est qu'il faut extraire, broyer, ensacher le cas échéant, transporter, 1T de ce produit pour apporter 100 Unités fertilisantes.

Je ne connais pas la pratique au Brésil mais en Europe des fertilisations sur mesure sont proposées selon les cultures ( exemple classique: 15 unités d'azote, 15 unités de phosphore, 15 unités de potasse pour 100 kg). Ce "bulk" ou mélange est difficile à reproduire avec cette matière sous dosée.

Enfin, l'utilisation de cet amendement doit se faire comme un chaulage, en période hors culture c'est à dire pendant la préparation des sols. Une fois la culture en place le céréalier essaie de travailler sur une grande largeur pour ne pas abîmer la culture. (au moins 18m).
Pour cela, l'engrais doit être compacté sous forme de billes avec une granulométrie régulière. C'est la force centrifuge d'un épandeur qui le projettera.

Qui dit amendement dit augmentation de presque 6 mois des besoins en avances sur cultures. C'est de la trésorerie consommée ou du prêt court terme pour cette période...


La potasse est également utilisée par des éleveurs (AOC ou non) sur leurs prairies si les sols sont carencés et s'il sont d'humeur dépensière.
En effet, au contraire de l'azote et dans une moindre mesure du phosphore, la potasse peut être stockée dans le sol. L'exploitant peut faire une impasse.
En cas de récolte bien vendue, il peut temporiser sa plus value en achetant plus de potasse qu'il passera en charges. Il sait que quand les prix bas reviendront il pourra sans effet immédiat sur sa récolte s'abstenir d'acheter de la potasse.

De plus en plus, des impasses complètes en potassium sont pratiquées. Un des moyens est d'implanter une interculture qui va rendre disponible lors de sa destruction le potassium rétrogradé dans le sol.

Le climat semi tropical du Brésil fragilise les sols avec l'érosion. La technique du couvert permanent à été développée dans ce pays et importée en Europe.

Dernier point, oui, les micro organismes peuvent avoir un intérêt. Le souci est que lorsque ces micro organismes fonctionnent, ils se multiplient dans le sol à une vitesse exponentielle. Conséquence pratique les doses d application conseillées sur les emballages peuvent être divisées par 2 ou 10 selon l'optimisme de l'applicateur.
Les micro-organismes ne sont pas brevetables. Je précise non brevetables de façon opposable à un concurrent. Le brevet est là il me semble pour communiquer aux clients et à nous acheteurs de stocks.
La formalité du brevet repose alors sur un point de détail comme un encapsulage, un mode de mélange...

Si l'agriculteur souhaite apporter des micro-organismes cela peut se faire avec un sachet de 200g par ha au moyen d'un pulvérisateur.

Il est fort possible que Verde fasse encore ×2 et plus mais ce serait pour moi un savoir faire de communication plutôt qu'une raison technique pure.

Ou bien ai-je loupé le côté disruptif de ce produit?

Dernier point j'avais choisi dès le départ (présentation initiale d'Okavongo), de ne jamais regarder une vidéo de la boîte pour garder une neutralité.

Viga
2580
Messages : 523
Inscription : 16/08/2020

Message par Viga » 16 août 2022, 23:56

Merci pour cet apport d'un homme de l'art.
J'ignore tout de l'épandage et des méthodes de culture du soja au Brésil mais le point essentiel pour Verde me semble être la dynamique commerciale et surtout le fait que les clients soient fidélisés, ce qui a été mentionné à plusieurs reprises. Peut-être que , comme vous le sentez, la potasse sera la première chose à disparaitre de la liste de courses de l'agriculteur brésilien si les conditions financières se dégradent encore mais pour le moment il semble friand et il y revient.
La réalité du terrain dira si oui ou non, cela perdure et si c'est extensible à l'ensemble de la production (autres cultures, tailles des exploitations,...).
En ce qui concerne les micro organismes, votre expérience semble indiquer qu'il s'agit d'un argument commercial plus que scientifique. C'est dommage mais cela peut suffire parfois.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 17 août 2022, 00:09

Cours = 9,09 CAD

Merci pour ce retour terrain très instructif. Si je résume, les principaux obstacles sont les contraintes logistiques et de fabrication pour Verde, un épandage qui doit être anticipé par rapport à une potasse classique et le fait de ne pas pouvoir faire d'engrais NPK "bulk".

Sur le 2ème point (épandage anticipé) je n'ai pas d'argument à vous opposer. Ce point ne me semble pas avoir été évoqué dans tout ce que j'ai pu lire ou entendre sur Verde. Je me rassure en voyant la progression des ventes. Les agriculteurs doivent donc penser que cet inconvénient n'est pas rédhibitoire.

Pour le 3ème point (NPK "bulk"), Christiano, répond dans sa vidéo du jour : les petits agriculteurs apprécient un engrais NPK qui représente une solution de facilité. Verde ne peut pas leur proposer. Par contre, les exploitations plus importantes au Brésil (et aussi aux US) privilégient des engrais "séparés" avec une approche plus pointue et technique. Verde ne peut donc pas toucher tout le marché brésilien mais son marché potentiel reste considérable.

Pour le premier point, le volume de la glauconite, je suis rassuré de lire que la contrainte est plus pour Verde que pour ses clients. Effectivement Verde a un volume 6 fois plus important à traiter et à expédier. Mais l'exploitation est simplissime et les clients à proximité. Les concurrents doivent investir des milliards de dollars pour construire une mine, extraire la potasse en profondeur et construire ou disposer d'un chemin de fer pour rejoindre un port puis traverser les océans pour aller jusqu'à un port brésilien. Attendre ensuite le déchargement (long délai d'après la vidéo du jour) et transporter la potasse par la route jusqu'à l'exploitation. Certes 6 fois moins de volume que Verde à transporter, mais ce n'est quand même pas une promenade de santé ;)

A mes yeux, pour que le cours de Verde double encore (ou plus si affinités), il ne s'agit ni de produit révolutionnaire, ni de communication. Juste de ventes et donc de satisfaction client (point à surveiller). Si Verde parvient à écouler ses produits et à prendre ne serait-ce que 10% du marché brésilien (soit 7,4 fois le volume prévu sur 2022 et 3,7 fois le volume prévu sur 2023) alors le cours du jour devrait être largement dépassé. Même si le prix de la potasse ne reste pas sur les niveaux actuels. Cela va prendre du temps et demander de s'appuyer sur les points forts de la glauconite (pas de sel, pas de chlorure contrairement au MOP), mais ça me semble jouable. En tout cas pour le moment Verde déjoue tous les pronostics des spécialistes des engrais qui affirmaient que cela ne marcherait jamais. La bio-révolution, une part encore plus importante du marché brésilien ne représente pour moi que des cerises sur le gâteau. Car effectivement, les "greensands" ne sont pas disruptifs. C'est même plutôt un vieux remède de grand père (voir cette étude américaine de 1922). Verde est plus opportuniste qu'autre chose. En profitant des préoccupations (légitimes ?) sur l'état des sols et en tentant de prendre en marche le train des microbes. Avec l'atout d'une concentration de 10% en potasse là où les autres formes de glauconite étaient et sont plutôt vers 6%. Après si une bonne communication, un effet de mode (listing Nasdaq visé), des crédits carbone ou une nouvelle innovation accélère le mouvement, ça me va aussi :)

Moins intéressant car beaucoup de questions redondantes notamment avec des soucis sur l'OTC US, la conf call du jour est disponible. Christiano répond à ma question (formulée aussi par d'autres) sur le prix de vente. Il explique son niveau bas par des contrats long terme avec des prix négociés, des commandes anciennes (avec des cours de la potasse plus bas) et des remises pour des commandes importantes. L'usine 2 devrait permettre à Verde de vendre plus souvent au spot. Au passage, on apprend aussi que la marge des distributeurs est de 15% et fait fort logiquement baisser du prix de vente de Verde. Les agents touchent eux une commission de 5% mais ne portent pas le risque de crédit (c'est Verde qui facture). Je n'ai pas regardé la partie présentation des résultats, les chiffres bruts me suffisent :)

Phil
160
Messages : 30
Inscription : 10/11/2019

Message par Phil » 29 août 2022, 15:59

Pour ceux qui s'intéressent aux options, la volatilité implicite sur Verde est très élevée et permet d'obtenir de très bonnes primes sur la vente de put. Je viens par exemple de vendre des puts échéance 17 mars prochain, strike 8 CAD (soit le cours actuel), pour 2 CAD. Si le cours se maintient au-dessus de 8 CAD ça donne 25% de rendement en 200 jours, sinon ça permet d'obtenir des actions NPK à 6 CAD, personnellement ça me va !
Attention évidemment à s'assurer d'avoir les liquidités nécessaires en cas d'assignation, on peut vite avoir tendance à s'enflammer sur la vente de put à grosses primes.

Phil
160
Messages : 30
Inscription : 10/11/2019

Message par Phil » 31 août 2022, 13:39

C'est parti pour la deuxième usine:
https://www.globenewswire.com/news-rele ... ant-2.html

Pour rappel: "Verde's Plant 1 operates with a capacity of 0.6Mtpy. With Plant 2’s additional capacity of 1.2Mtpy after ramp up, the Company’s overall production capacity will be 2,000,000 tpy after. Plant 2 is already undergoing expansion to achieve 2.4Mtpy of capacity later in Q3 2022. With Plant 2’s total capacity of 2.4Mtpy, the Verde’s overall production capacity is expected to be 3,000,000 tpy."

Viga
2580
Messages : 523
Inscription : 16/08/2020

Message par Viga » 31 août 2022, 15:06

Le titre semble de nouveau disponible pour les transactions chez Degiro.

rsaouli
319
Messages : 82
Inscription : 31/03/2020

Message par rsaouli » 02 septembre 2022, 15:24

Veloso continue ses ventes...
Pièces jointes
Capture1.PNG

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1663
Messages : 495
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 09 septembre 2022, 15:45

"Presque" Profit Warning

De ce que je comprends, Verde revoit à la baisse ses prévisions concernant la 2e usine, ou plutôt un décalage dans le temps du fait d'une problématique liée aux accès routiers.
Les livraisons ne pourront pas se faire avant le Q4, c'est à dire après le pic de demande...
Verde a écrit : As a consequence, over the next 4 to 8 weeks, limited delivery of Plant 2's production will be possible, with an impact to the Company’s 2022 results.
...
Brazilian agricultural seasonality sees peak demand for Product in Q3 and early Q4. Plant 1 is operating at capacity to meet that demand but Plant 2’s delayed output will miss most of the 2022 season’s peak demand, thereby negatively impacting the Company’s full year volume. Verde is still in line to meet its original 2022 Guidance
...
Client’s demand for Product continues to outstrip current delivery capacity. The Company is offering discounts for Q4 2022 and Q1 2023 delivery, in order to maximise Plant 2 output in those seasonally weak months, as well as to generate more market penetration.

D'où le -17% peu après l'ouverture à 5,82 CAD... Réaction excessive de Mr Market ? On vient de toucher un plus bas de 6 mois...

Image

Espérons que ça ne cache rien d'autre...
"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

23798 messages • 999 sujets