Ecora Resources (ECOR) [ex Anglo Pacific Group (APF)] - ex Pirogue Okavongo

Anciennes actions de la Pirogue d'Okavongo
UmBerZohan
180
Messages : 58
Inscription : 10/11/2019

Message par UmBerZohan » 24 mars 2020, 13:18

Bonjour Okavongo,

j'ai découvert un titre en regardant qui avait pris des parts dans LIF. Il s'agit d'une compagnie basée exclusivement sur les royalties dans les pays politiquement stables diront nous (Australie / Canada majoritairement).

https://www.wsj.com/market-data/quotes/ ... financials

Qu'en pensez-vous ? Je n'ai malheureusement pas encore votre expertise en minière ;)

Bonne journée,

UmBerZohan.


Complément par Okavongo : le titre est embarqué dans la pirogue le 24/07/2020 à un cours de référence de 1,16 £

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 25 mars 2020, 13:23

AngloKestrel.jpg
J'ai jeté un œil à Anglo Pacific Je trouve l'entreprise difficile à analyser. Je ne sais pas si c'est mes capacités qui sont affectées par le confinement ou Anglo Pacific qui présente les choses d'une façon qui me parle peu, mais j'ai ramé...

Commençons pas les points négatifs. Ils sont très subjectifs donc à prendre avec des pincettes. Je n'aime pas la multiplicité des sous-jacents. Ça rend l'entreprise plus difficile à comprendre et il me semble difficile pour eux d'avoir une expertise dans tous les domaines. A cela il faut ajouter le profil "royalty de croissance" qui présente plus de risques qu'une royalty de bon père de famille comme LIORC.

Par contre coté avantages, le risque est un peu dilué entre différents sous-jacents. Même si avec plus de 50% sur le charbon métallurgique et le minerai de fer, le marché de l'acier est de loin le secteur à surveiller. Pour l'instant, les cours des 2 sous-jacents tiennent plutôt bien vu le contexte actuel. Les juridictions (Australie, Canada) sont très bonnes.

Les critères quantitatifs sont les plus importants dans notre approche. Anglo Pacific doit être en situation de cash net depuis l'été 2019. Un bon point. Ils viennent cependant d'annoncer un financement de 20 m$ pour un projet de carbonate de calcium (contre une redevance de 1,23%). Je ne sais pas s'ils auront assez de cash au moment de la mise à disposition des fonds ou s'il devront emprunter un peu (ils annoncent avoir accès à des financements pour de l'achat de royalties).

Pour calculer l'EV/EBITDA à la serpe, je vais partir de leur présentation de décembre 2019. Au 27 novembre 2019, l'EV/EBITDA 2019 évalué était de 6,9. Le cours de l'action Anglo Pacific était à 186 £. Avec un cours de 105 £ cela signifie un EV/ EBITDA 2019 évalué ramené à moins de 4 (je néglige d'éventuels effets de change entre le cours en £ et les revenus en différentes devises et je considère que l'EV est directement proportionnelle au cours de bourse ).

Si on compare avec LIORC, les Daubasses ont calculé un EV/EBITDA de 9 alors que le cours était à 22,43 CAD. Avec un cours de 15,37 CAD hier cela donne un EV/EBITDA à la grosse louche d'environ 6 (je considère que l'EV est directement proportionnelle au cours de bourse ).

Anglo Pacific semble donc plutôt bon marché par rapport à LIORC avec l'avantage d'être plus diversifié mais l'inconvénient d'être moins « lisible ». Le dividende est plus faible mais peut-être plus stable (plus de redevances et donc la part des dividendes IOC est dilué) que celui de LIORC.

Merci pour cette idée. Pour être transparent, je viens d'initier une ligne à titre personnel. Cela me permet de diversifier mon exposition au charbon métallurgique et de renforcer le pole Royalty de mon portefeuille. Comme expliqué dans la présentation de LIORC, j'apprécie le profil défensif de ce type de sociétés. Nous sommes plus exposé aux chiffres d'affaires des mines qu'à leur marge. Et dans le contexte actuelle où des mines peuvent fermer pendant plusieurs semaines, cela va impacter un peu le CA, mais beaucoup les marges.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20367
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 25 mars 2020, 15:32

Merci à UmBerZohan pour la recherche, l'idée et le partage et à Okavongo pour son expertise !

VE / EBITDA de 4x c'est pas cher en comparaison avec les sociétés concurrentes canadiennes. Ok, on est pas du tout sur la même taille...
Ni sur les mêmes produits sous-jacents. Il y a ici une forte exposition au met coal, le charbon qui sert à produire de l'acier. Rien à voir avec le charbon qui est brulé pour produire de l'énergie dans les centrales à charbon. Ce dernier est aujourd'hui en forte concurrence avec le pétrole d'un point de vue intérêt économique du fait de la baisse importante des cours du baril (qui est passé en quelques semaines de 60 USD à 24 USD actuellement !).

Pour ajouter notre petite pierre à l'édifice, petit plus de ce titre : il est éligible au PEA car cote à Londres !
Avec le brexit en cours, on ne sait pas combien de temps encore cette éligibilité va tenir... Les français peuvent donc en profiter dans leur enveloppe fiscale préférée ! :D

Est-ce que Anglo Pacific Group est la seule société cotée de royalties éligible au PEA ? :?:

Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à partager.

---
A toutes fins utiles, le cours de Anglo Pacific Group est de 109,00 pences lors de l'écriture de ce message.


---
Téléchargez la dernière présentation ici :
Anglo Pacific Group - Présentation - février 2020.pdf
(999.71 Kio) Téléchargé 328 fois
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

UmBerZohan
180
Messages : 58
Inscription : 10/11/2019

Message par UmBerZohan » 30 mars 2020, 15:01

Merci à vous deux pour l'analyse surtout, je n'ai pas produit beaucoup de travail par rapport à vous deux ;)

Pour être honnête aussi je vais ouvrir une ligne en complément de LIOF sur mon CELI ici au québec (Compte Epargne Libre d'Impot), un PEA améliorer en quelque sorte :D

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20367
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 22 avril 2020, 17:11

Très bons résultats 2019 :

> bénéfice par action en hausse de +13% à 20,4 pences
> dividende de 9 pences par action en hausse de +12,5% (8 pences au titre de l'exercice 2018)
> une dette nette de 28,8 M GBP suite à des investissements de 62,6 M GBP en 2019. Le free cashflow était un peu trop juste pour financer tout cela. On a levé un peu de dettes.
Anglo Pacific Group_Résultats 2019 en hausse.png
Avec l'acquisition récente du royalty sur le carbonate de calcium récente, la société a 8 actifs productifs sur 16 (4 en développement et 4 autres dans la toute première phase de démarrage). Ce qui signifie que seulement la moitié des actifs génèrent du cash pour le moment.


A toutes fins utiles le cours actuel est de 139 pences par action.


Pour plus de détails, vous pouvez consulter la présentation des résultats :
Anglo Pacific Group_Résultats 2019 - Présentation.pdf
(1015.12 Kio) Téléchargé 243 fois
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20367
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 30 avril 2020, 12:29

Des dirigeants et membres du board ont acheté en début de semaine quelques dizaines de milliers de titres entre 157 et 160 pences.

Les membres du Conseil d’Administration détiennent désormais 3,5% du capital de la société. Plutôt des bons signaux.

Lien vers le communiqué : Directors, PDMR and PCA Share Dealings in Company - 30 avril 2020 | Anglo Pacific Group
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

jpp
22
Messages : 21
Inscription : 06/04/2020

Message par jpp » 29 mai 2020, 10:38

Bonjour Les Daubasses ,

Pour info, comme vous le craigniez sur un message précédent. APF n'est plus éligible au PEA en raison du Brexit.
En tout cas c'est la réponse que j'ai reçu de Bourse direct

Belle journée à vous. JPP

cedru
296
Messages : 139
Inscription : 23/02/2020

Message par cedru » 29 mai 2020, 10:48

Grosse vente du CEO... Comment dire.... l'ex demande sa part du gateau. :D
Capture d’écran 2020-05-29 à 10.47.02.png

banane
128
Messages : 74
Inscription : 06/11/2019

Message par banane » 29 mai 2020, 10:52

Oui, j'ai lu ça aussi. Pour ne pas alerter le marché sur un mauvais signal du genre "vente = management pense que c'est trop cher" le CEO a bien précisé que la vente est liée à son divorce.
Pas mal transparent. Dommage pour lui par contre ! :roll:
Toujours garder la pêche !

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 28 juin 2020, 10:36

Je me suis replongé dans le royalties d'Anglo-Pacific qui est une des anciennes sociétés du secteur (créée en 1967, cotée depuis 1996)

Quelques remarque concernant les royalties en production :

Kestrel : attention encore 2 ans où le cash va déferler mais après la mine va glisser hors de la zone couverte par la royalty (-50% de revenus puis la source devrait se tarir (d'après le plan encore une petite zone couverte dans le sens de l'exetnsion de la mine). Ceci explique que cette royalty pèse 62% de revenus sur 2019 mais seulement 26% de la "book value".

McClean Lake Mill : pas sensible au cours de l'uranium (redevance sur le traitement).

Four Mile (uranium Australie) : procès en cours car la redevance serait minimisée par l 'opérateur

El Valle (Orvana) : 2 ou 3 ans de durée de vie si pas de nouvelles découvertes. Le royalty est sur l'usine pas sur la mine, c'est positif car ce offre plus de possibilités d'extension.

Donc à moyen terme attention car la "vache à lait" Kestrel va changer de champ... Grosse chute de revenus prévue.

Concernant les royalties en développement :

Brazilian Nickel : ça a l'air très sérieux avec notamment un pilote qui tourne depuis 2016 et le projet a déjà certains permis en poche apparemment. Ils envisagent si le cours du nickel est bon (>11 000 $/la tonne) une phase intermédiaire avant la construction de la mine (24 000 t nickel /an) en multipliant par 10 la capacité de l'usine pilote (pour arriver à 1400 t nickel / an) pour seulement 16 millions de $. Pour la mine elle-même, il faut trouver le financement 465 million US$. Je remarque qu'Anglo a sécurisé la possibilité de faire grossir son royalty. Fort logiquement il faudra alors sortir le carnet de chèques (70 m$) mais ce pourrait alors être la 2ème source de revenus d'Anglo-Pacific.

Groundhog : d'après Anglo le projet à plutôt à l'arrêt car le propriétaire Atrum Coal a un autre projet de met coal qui a sa préférence. Je les comprend car l'Anthracite est un bon vieux charbon... Un projet adjacent est partagé entre Atrium et Japan oil gas metals etc, mais je ne sais pas si Anglo a un royalty sur cette partie. Pas sûr que de nouveaux projets charbon soit dans l'air du temps...
Edit 30/12/20 : informations contradictoire sur l'anthracite. D'après wikipedia ce n'est plus utilisé dans les haut fourneaux car moins résistant que la coke et d'après un article de presse l'anthracite peut au contraire être utilisé plus facilement que la coke du fait d'une forte teneur en carbone. Utile pour la fabrication d'électrodes, je me demande si l'anthracite n'est pas aussi un concurrent du graphite dans certaines applications (aluminium).

Salamanca : projet de mine d'uranium qui a besoin des permis pour avancer vers la construction.

En ce qui concerne les projets les moins avancé ("early stage"), rien devrait se passer avant une dizaines d'années. Ce qui n'empêche pas certains de ces projets de valoir plus en terme de "book value" que des projets en développement (car les revenus potentiels seraient plus élevés). Attention toutefois car dans le domaine miniers la valeur des actifs est très volatils (et les sociétés en jouent).

Petit focus sur Ring of Fire (chromite) : le premier dépôt (Eagle Nest) a le soutien de Franco Nevada (mise en production 2024). Black Tor serait le 3ème gisement à être exploité (évaluation : 2034). Franco Nevada est partenaire du futur exploitant Noront Resources ( https://www.franco-nevada.com/our-asset ... fault.aspx ). Voilà un gros concurrent pour Anglo Pacific qui semble en retrait sur ce dossier.

Reste une grande inconnue : la royalty sur la mine d'Amapa (Minerai de Fer) (+ le projet Tucano mais celui-ci me semble ne plus rien valoir). Classée en royalty en développement sur le site internet, celle-ci n'apparait pas dans le rapport annuel 2019 ! Je n'ai réussi à trouver aucune explication... Et c'est dommage car cette mine a l'histoire tourmentée (exploitée par Anglo-American elle est revendue après un grave accident à un nouvel opérateur qui finit par faire faillite) était un royalty en production et pourrait le redevenir si j'en crois la volonté de Cadence Minerals. Manque de transparence, négligence ou volonté de dissimulation de la part d'Anglo-Pacific ? Ça ne fait pas très sérieux...

Je m'interroge également sur le niveau de frais et salaire de l'entreprise. 11 employés pour gérer 8 royalties en production (dont 1 pour juste des actions LIORC...), 4 (ou 5 si Amapa réapparaît) en développement et 4 "early-stage" ou le principal travail est... d'attendre, ça me paraît beaucoup. Certes, il faut aussi travailler sur de nouveaux deals, mais avec 2 ou 3 opérations par an nous n'avons pas me semble-t-il besoin d'une armée mexicaine. Il faudrait essayer de comparer les niveaux de rémunération / dépenses par rapport à des sociétés comparables mais c'est un gros boulot (pour moi en tout cas).

Je suis toujours actionnaire d'Anglo-Pacifiq et j'ai racheté la moitié de ma ligne allégée il y a quelques semaines. Je trouve les projets de qualité, bien diversifié (ce qui est à la fois un avantage et un inconvénient) et le deal sur le nickel brésilien me semble bien construit en prévoyant une future montée en puissance. Par contre, je me pose des questions sur le projet "fantôme" Amapa et sur le manque de frugalité du management.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20367
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 12 juillet 2020, 18:34

Franco-Nevada serait à la recherche de streams / royalties à acheter pour 1 Md USD selon le site mining.com, et pourquoi pas sur la partie "métaux précieux" coproduits par certaines mines lors de la production de métaux de base (= non précieux). Par exemple, il n'est pas rare que les producteur de cuivre coproduisent de l'or, que les mines de plomb coproduisent de l'argent, ...


Source : Franco-Nevada eyes $1 billion deals as base metals lag gold | mining.com


[les daubasses : correction du texte explicatif d'origine qui était erroné]
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 20 juillet 2020, 20:36

Le service investisseur d'Anglo Pacific m'a répondu très vite (mais après une relance). Il me confirme être 11 employés ce qui fait guère plus d'un royalty par personne. Il faut ajouter une acquisition par an sur les dernières années. Ça doit être plutôt cool de bosser pour Anglo :)

Plus sérieusement la redevance sur Amapa est toujours là et si elle a disparu du rapport annuel c'est parce qu'elle a été valorisée 0 suite à la faillite de l'opérateur précédent. Voilà un point clarifié et j"accepte" les explications. L'absence du dernier royalty (carbonate de calcium) est aussi argumenté par le fait que le dossier n'est pas complètement finalisé. Explication acceptable même si je crois surtout qu'ils se sont un peu endormis...

Rassuré sur Amapa et sur la considération pour les petits actionnaires, il reste le challenge d'anticiper la décroissance de Kestrel (dans 2 ans) et la question de la taille de la structure.

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1663
Messages : 495
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 24 juillet 2020, 12:43

Pour ceux qui cherchent un point d'entrée, le titre perd plus de 10% aujourd'hui, à 115,25 il se rapproche du plus bas de mars...
"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 24 juillet 2020, 12:50

Anglo Pacific fait un point sur le 1er semestre : https://www.anglopacificgroup.com/half- ... ng-update/

Beaucoup de mauvaises nouvelles mais rien de surprenant non plus : nous savons que nous sommes très dépendants des cours du charbon métallurgique. Et l'épidémie a pesé...

Coté positif, Anglo s'est renforcé dans LIORC en réinvestissant le dividende et pèse maintenant 7% de notre société de redevances préférée.

Je considère que le cours actuel de 1,16 £ est un bon point d'entrée et propose à Anglo Pacific d'intégrer la pirogue. Cela nous permettra une exposition au charbon métallurgique et, de manière plus anecdotique, à d'autres sous-jacents qui étaient jusqu'à maintenant absents de notre aventure : uranium et vanadium.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20367
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 28 juillet 2020, 11:23

Quelques achats d'actions entre 117 et 119 pences par le CEO et 2 administrateurs quelques jours après Okavongo !
Signal positif envoyé au marché.
Anglo Pacific Group_Achats insiders 117 à 119 pences -27.07.2020.png
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20367
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 17 août 2020, 18:43

Berenberg est à l'achat avec un objectif de cours de 160 pences.
We believe that the company will maintain its quarterly dividend of 1.75p per share, with the stock currently yielding 8%, given its balance sheet flexibility and expectations of improving commodity prices.

Source : Anglo Pacific shares are cheap says Berenberg
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 27 août 2020, 13:36

Anglo Pacific publie ses résultats pour la première moitié de l'année et ils ne sont pas bons : https://www.anglopacificgroup.com/inter ... june-2020/

Le charbon métallurgique est de loin le premier sous-jacent contributeur. La baisse de son cours pénalise les résultats avec des revenus pour Kestrel en baisse de 47% par rapport au premier trimestre de 2019. Dans ces conditions, les revenus totaux baissent de 43%. Dans le détail, on remarque aussi un effet Covid sur les revenus liés Mc Lean Lake (uranium). Sans surprise (voir file dédiée), la baisse du dividende de LIORC impacte aussi un peu les rentrées mais ce ne devrait être que passager (investissements IOC et production moindre de pellets) car le cours du minerai de fer se tient bien.

Par contre, ce qui me surprend ce sont les royalties négatifs de la mine de Maracas Menchen (Vanadium – Largo Resources). Ils sont expliqués par un paiement de 1,2 mUSD du fait de la fin du contrat de fournitures avec Glencore. J'ai repris le communiqué de 2014 lors de l'achat de ce royalty et je ne vois pas trace d'information de ce genre... Plus loin dans le communiqué d'aujourd'hui un paiement final de 1,5 mUSD est évoqué. Celui-ci je le comprends, c'était prévu. Confusion entre livres et dollars US pour la première information ? Ou y-a-t-il eu 2 paiements ? Ce n'est pas clair...

La bonne nouvelle c'est que sur le prochain semestre les royalties vanadium devraient à nouveau remplir les caisse d'Anglo-Pacific d'autant qu'à priori Glencore achetait plus bas que le spot. Coté positif nous avons aussi le projet Salamanca de mine d'uranium en Espagne qui avance et par conséquent le cours de Bekerley Energia s'apprécie (Anglo possède 6,8% de la société).

Le futur proche d'Anglo Pacific dépend beaucoup du cours du charbon métallurgique. A moyen terme, il faut espérer que les projets en développement avancent bien.

Le dividende trimestriel de 1,75 p est inchangé et offre un rendement de 6,8% (cours actuel 1,026 £)

Pour finir une devinette : savez-vous pourquoi le royalty de Kestrel est si élevé ? Réponse : il est aligné sur celui de la province du Queensland et il a profité des relèvements de celui-ci. Le pourcentage est d'ailleurs dépendant du cours du « cocking coal » australien. Plus le cours est élevé plus le taux est important. Voilà pour Anglo un levier supplémentaire. Mais il fonctionne dans les 2 sens et surtout il ne sera pas éternel puisque d'ici 2 ans la production de la zone sous redevance va beaucoup baisser.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 12 septembre 2020, 10:55

Anglo Pacific a profité de la forte hausse du cours de Berkeley Energia sur ces derniers mois pour vendre des actions : https://polaris.brighterir.com/public/b ... ry/xzn7glx

Voilà qui devrait faire rentrer un peu plus de 4,5 millions AUD (soit 2,5 m£) dans les caisses d'Anglo.

Ne chercher pas cette information sur le site d'Anglo car vous ne la trouverez pas... Pas de réponse non plus à mon dernier mail demandant des explications sur les paiements de Maracas Menchen. Je vais donc refaire un mail pour cette fois-ci les informer de cette transaction, ça devrait les intéresser de savoir qu'ils ont vendu des actions...

Leur communication m'énerve. Leur mise en avant des critères ESG aussi. Si j'ai bien compris ceux-ci vont être pris en compte dans la rémunération des dirigeants. Pratique de ne plus avoir un intéressement au CA ou à la marge sachant que d'ici 2 ans les 2 vont baisser vu l'évolution de Kestrel...

Mais si on est pragmatique, on remarque le cours du "cocking coal" arrive dans la zone des 150 AUD la tonne. Et au dessus de ce cours la redevance sur la production de Kestrel passe à 15% au lieu de 12,5%. Ce double effet (hausse des cours + potentielle hausse du taux de la redevance) ne se retrouve pas dans le cours de l'action. Ça m'étonne.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 13 septembre 2020, 18:34

La transparence ne me semble pas le fort d'Anglo Pacific puisque malgré ses 136 pages le rapport annuel n'évoque pas les actions Berkeley Energia détenues par l'entreprise. Je ne l'ai pas mentionné dans le message précédent mais, grâce au communiqué de Berkeley Energia, on constate qu'Anglo pacific détient encore 4,96 % (valeur environ 10 mAUD). Nous voilà sous les 5% de détention, donc pas sûr que d'éventuelles prochaines ventes soient visibles.

En ce qui concerne les achats d'actions par le management nous avons par contre l'information de manière régulière. On constate que le CEO achète quelques actions (20 000 le 27-28/09/20, 30 000 le 24/07/20) et possède maintenant 2,52 % de la société.

Puisqu'il faut faire une partie du boulot de l'équipe communication d'Anglo, voici une vidéo récente du CEO :



Elle date de juillet 2020 donc n'est pas encore sur la page "vidéos" du site qui s'arrête en avril...

Je n'ai parcouru que la partie questions / réponses mais voici quelques points qui me semble digne d’intérêt :
  • Julian Treger a la même analyse que les Daubasses sur les sociétés de royalties : la taille est un facteur de valorisation. Plus l'entreprise est grosse, meilleurs sont les ratios de valorisation. Logiquement Anglo devrait essayer de grossir
  • Les matières premières qui lui semblent attractives actuellement sont le cuivre, le nickel et le zinc. Sont aussi cités la potasse, le phosphate et les diamants mais ces 3 sous-jacents sont considérés en dehors du périmètre d'Anglo.
  • Il travaille sur des opérations d'acquisition de royalties sur les terres rares (bof), le cobalt et le cuivre qu'il espère pouvoir boucler dans les mois à venir.
Plus anecdotique, il conclut en disant que si on veut les contacter ils seront contents de répondre aux questions. On verra. Pourtant, même si j'ai une réponse à mon dernier mail, le score sera seulement de 50% de réponse...

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 14 septembre 2020, 14:19

Réponse d'Anglo ce matin. Donc le process est maintenant connu : premier mail pas de réponse, et au 2ème mail réponse utra-rapide :)

Rachel Dare me confirme qu'ils n'ont pas pour politique de divulguer les participations détenues. Plus intéressant, cette phrase "Our shares continue to be extremely undervalued but we have been "on the road" the last few weeks marketing the story and are working hard on getting new deals across the line in the second half of the year."

J'ai rebondi sur cette phrase pour lui donner mon point de vue. Ne mettre en avant que les critères ESG me semble une erreur. Surtout que coté environnement, la meilleure mine est celle qui n'existe pas... Sur la page 20 de leur présentation, ils précisent les projets qu'ils souhaitent financer : ESG, ESG, ESG... Rentabilité (prix d'acquisition, cash-flow), stade de maturité (en production ou "early stage"), sous-jacents ciblés sont relégués à des critères annexes. C'est ma perception mais elle est peut-être erronée. Ils me donnent l'impression d'être des "bisounours" alors que lorsque on achète une action c'est pour gagner de l'argent. Peut-être leur cible est-elle des fonds axés ESG. On verra, mais pour l'instant leur histoire tourne au vinaigre et Anglo Pacific semble effectivement sous-évaluée. A cause de leur "ESG story" ?

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20367
Messages : 4033
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 25 septembre 2020, 09:18

Excellente nouvelle puisque le management a décidé d'allouer 5 M GBP à un programme de rachat d'actions jugeant que le cours actuel ne reflète pas la valeur de la société.

Ce programme commence tout de suite et terminera dans 2 mois, soit le 25 novembre 2020.

Source : Announcement of £5m share buyback programme | Anglo Pacific Group PLC [25.09.2020]
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 25 septembre 2020, 12:44

Bonne nouvelle et le marché apprécie. De mon coté, j'aime voir que les actes rejoignent les paroles. Ils pensaient leurs actions extrêmement sous-évaluées (voir message plus haut de la responsable relations investisseurs) et ils décident d'en acheter, c'est cohérent. Bravo :)

Une anecdote sur la communication financière et les royalties. Royal Gold a publié par erreur un communiqué sur son site web concernant un deal pas encore signé pour un stream argent avec une entreprise indienne active dans le zinc (l'argent est souvent un sous-produit du zinc). Bien sûr on a droit à un démenti ( https://www.royalgold.com/investors/pre ... 4fe1cbd108 ) mais si le communiqué était prêt, la signature ne devait pas être loin... Facteur aggravant, cet épisode intervient en plein milieu d'un très forte correction du cours de l'argent !

Victime collatérale, Sandstorm Gold qui partageait le deal avec Royal Gold et dont les actionnaires découvrent sans précaution un deal qui est très gros par rapport à la taille de l'entreprise et sur un métal qui n'est pas sa spécialité.

Moralité : la communication c'est important et la fiabilité des équipes en charge de ces sujets aussi.

cedru
296
Messages : 139
Inscription : 23/02/2020

Message par cedru » 26 septembre 2020, 08:18

Il y a quand même des achats des insiders & des ventes.
Capture d’écran 2020-09-26 à 08.17.25.png

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8695
Messages : 1099
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 26 septembre 2020, 11:08

Informations intéressantes à décortiquer. Nous avons notamment la grosse vente (727 665 actions) de Julian Treger (CEO) du 22 mai. Pour celle-ci, il avait été indiqué qu'elle était liée à son divorce (https://www.anglopacificgroup.com/direc ... company-8/ ). L'importante vente (270 000 actions) du 3 juin avait la même justification ( https://www.anglopacificgroup.com/direc ... company-9/ ).

Les autres ventes sont le fait de William Blyth et elles sont non significatives car les jours des ventes nous avons des achats pour des montants comparables.

Donc le seuls mouvement significatifs concernent le CEO. Sa justification se tient et on peut remarquer qu'il a plutôt bien vendu (à 1,58 et 1,60) et que ces achats plus récents et plus modestes (sinon l'excuse du divorce n'aurait pas tenue) se sont fait à des prix beaucoup plus bas (1,18 et 1,05). A court de liquidités, il fait racheter maintenant des actions par la société. Ça se tient et ça permet à tous les actionnaires d'en profiter :)

Je préfère des rachats d'actions sous-évaluées à un deal au prix du marché. Mais il faudrait malgré tout qu'ils finalisent une ou 2 opérations car sinon leurs salaires et la taille de l'équipe ne sont pas justifiés.

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

23811 messages • 999 sujets