Verde Agritech (NPK) -P

Anciennes actions de la Pirogue d'Okavongo
Frirglish
52
Messages : 26
Inscription : 21/05/2021

Message par Frirglish » 20 juin 2021, 12:22

okavongo a écrit :
20 juin 2021, 00:01
Le forum que vous citez est un beau capharnaüm avec des discussions souvent pas intéressantes. Pour la clarté de la file, ce serait mieux de ne pas en citer de trop longs passages ;)
C'est pas faux en général, et oui, c'était peut-être un peu plus long que nécessaire...
okavongo a écrit :
20 juin 2021, 00:01
Le nombre d'annonces ne correspond pas à des postes à pourvoir tout de suite. Elles sont aussi là pour augmenter un vivier déjà consistant. Car plus de 30 000 personnes ont déjà passé des tests pour devenir employés de Verde ! (vers 57 minutes). Les postes d'analystes ou d'encadrement dans les domaines marketing et commercial sont nombreux, mais il faut rappeler que Verde compte environ 180 agents commerciaux indépendants et que ceux-ci représentent 50% des ventes. Evidemment, cela demande de l'encadrement. Et penser qu'une entreprise de la "vieille économie" peut soutenir une croissance aussi importante sans embauche me semble illusoire. Car, pour mémoire, Verde n'est pas une minière de matières premières mais une entreprise d'engrais. Ça demande beaucoup plus d'efforts au niveau commercial et marketing.
C'est clair, mais c'est aussi un risque. Vous savez qu'ils ont déjà eu des problèmes des relations client, et les embauches sont une bonne chose si elles sont bien maîtrisées. Peut-être je n'étais pas très clair dans le message, mais j'ai l'impression qu'il y a des gens qui ont des interrogations sur la capacité de Christiano Veloso de bien gérer cela. Une augmentation du nombre des employées de cette taille pourrait entraîner une modification dans la culture de la boîte, etc.
okavongo a écrit :
20 juin 2021, 00:01
  • Un point jamais évoqué à ma connaissance. En réponse à une question, Christiano Veloso indique qu'ils vont essayer de monétiser des crédits carbone (ou quelque chose de ce style) car leur produit est effectivement bon pour les sols et l'environnement. Mais, comme il l'indique, ce sera très difficile à faire. Pas de garantie de succès de ce coté là, juste une nouvelle cerise potentielle sur le gâteau.
Pour les crédits carbone c'est possible :
https://registry.verra.org/app/projectDetail/VCS/1246
https://registry.verra.org/app/projectDetail/VCS/1225
https://modernfarmer.com/2016/04/carbon-sequestration/
https://www.agrocares.com/2020/11/24/ho ... estration/

Ça serait plus pour les agriculteurs, que pour Verde...mais si Verde aide les agriculteurs dans les démarches...Ou peut-être mieux, Verde crée une fondation ou filiale pour aider les agriculteurs demander les crédits carbone..?

Avatar de l’utilisateur
okavongo
3493
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 20 juin 2021, 16:13

Christiano Veloso ne prend personne en traitre. Il veut une croissance très forte pour sauver le monde ! Donc, il ne faut pas jouer "petit bras". Moi qui souvent défend des approches prudentes avec rachat d'actions, distributions de cash plutôt que croissance externe, il m'a convaincu. Après avoir mal compris le dossier au début (je croyais que Verde était une simple minière potasse), j'adhère complètement à sa stratégie.

Et pourtant, elle est un peu paradoxale (c'est peut-être pour cela que je m'y retrouve). Christiano Veloso veut une croissance ultra-rapide car il pense que son produit est bon pour la planète (pour les sols notamment). Mais il ne veut pas diluer et il est à un coté radin assumé pour les dépenses. Donc ça peut retarder la croissance... Mais ça correspond parfaitement à ma façon de raisonner. Prudence et ambition. Cocktail peut-être bizarre mais assez "value" je trouve.

Sur Stockhouse certains vont reprocher à Verde de trop embaucher, d'autres de ne pas lever de capitaux ou de dettes pour grandir plus vite. Encore une fois peu de qualité dans les échanges que je lis là-bas. Je ne suis donc pas assidu à ce forum même si c'est le seul endroit où Verde est évoqué (excepté le nid douillet, ergonomique et qualitatif du forum Daubasses).

Je ne me permettrai pas de remettre en cause la façon dont Christino gère sa boite. Il est passionné, investi (au propre comme au figuré), on voit qu'il réfléchit à beaucoup de sujets et va en profondeur, il n'hésite pas à penser différemment. Il m'impressionne même si je peux peut comprendre qu'il agace certains. Il a aussi une vraie capacité à faire passer les messages.

Un point par contre me gêne : je n'aime pas le paradoxe entre son discours où les actionnaires prennent tous les risques et sont prévenus (voir encouragés à aller ailleurs) et sa rémunération très élevée. Certes il a connu des périodes de vaches maigres et semble vouloir se rattraper. Mais ce coté "ONG pour les actionnaires" et "capitaliste pour sa rémunération" m'ennuie. C'est le seul point noir du dossier à mes yeux. Justifie-t-il que je limite la taille (déjà conséquente) de ma ligne ou l'action parfaite n'existant pas (sauf chez Lynch) est-ce que je dois passer outre ? Je m'interroge...

Pour être transparent, avant d'avoir le détail de la rémunération, j'avais prévu de faire de Verde une de mes 2 ou 3 plus grosses lignes. Au taquet de ce que je m'autorise (3% du portefeuille à l'achat). Mais comme le cours a progressé très vite, je n'ai pas pu (ou voulu) renforcer. Vu la baisse récente la question se pose à nouveau. Par contre, le point noir de la rémunération me perturbe un peu. Pour le reste, on a tout ce qu'il faut. Une activité en démarrage déjà rentable, un marché domestique important, des innovations, des réserves très importantes, une exploitation simplissime, un CEO brillant, un produit en phase avec son époque. Il faudra embaucher pour développer les ventes et l'activité, mais c'est le (petit) prix à payer pour faire de Verde une "success story".

Frirglish
52
Messages : 26
Inscription : 21/05/2021

Message par Frirglish » 22 juin 2021, 18:31

Nutrien, un producteur canadien de potasse (je crois le plus grand producteur au niveau mondial) a augmenté hier leur prévision de ventes de 13,3 à 13,8 millions tonnes pour 2021 ; ils avaient déjà fait une augmentation de 0.5 million tonnes le 7 juin 2021. https://www.nutrien.com/investors/news- ... e-increase

Leurs rapports "Crop Input Fundamentals" et "2020 Fact Book" pourraient être d'intérêt pour la vision du marché de potasse par un compétiteur de Verde , ainsi que leur "rapport sur le marché 2020"

Avatar de l’utilisateur
okavongo
3493
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 31 juillet 2021, 10:47

Les cours de la potasse sont bien orientés :
Potash-07-21.png
Potash-07-21.png (99.42 Kio) Consulté 1619 fois
Source : https://www.dtnpf.com/agriculture/web/a ... ce-8-years

Peut-être l'occasion pour Verde de récupérer une partie des profits des cultivateurs brésiliens ?

Hausse des volumes (si le plan est respecté) + hausse des prix (si les cours de la potasse se maintiennent) = cocktail favorable aux actionnaires :) malgré le gros chèque à faire au CEO.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
3493
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 16 août 2021, 18:30

Le dernier trimestre de Verde est bon. Le volume des ventes est en hausse de 35% par rapport à l'année dernière mais avec l'aide des cours de la potasse (et aussi un peu de BAKS je pense) le CA grimpe de 116%. Tout serait donc pour le mieux si après le gros bonus du CEO, ce n'était pas au tour des employés de se voir attribuer un plan d'incentive de 887 kCAD... C'est du non-cash mais cela signifie une dilution à venir. La bonne santé récente de Verde a permis de récompenser le CEO, les employés mais il va falloir maintenant penser aux actionnaires ! Car Mr Market n'apprécie pas vraiment avec une baisse de presque 9% en ce moment...

Je peux comprendre l'approche de récompenser ceux qui travaillent au succès de Verde. Mais j'espère ne pas avoir une nouvelle surprise du genre le prochain trimestre. Celui-ci sera le meilleur de l'histoire de Verde. Il ne faudrait qu'ils soit plombé par un nouveau tour de passe-passe... A surveiller sans oublier le plus important : en partie grâce aux cours de potasse, la croissance rentable de Verde se confirme. Il faut maintenant aller plus haut. Coté ventes, coté marges, coté résultats et coté... cours de bourse.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
3493
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 27 septembre 2021, 18:38

Le cours de l'action Verde est en forte progression ce jour (+19%) et l'explication se trouve du côté de Sedar (communiqué pas encore publié sur le site Verde).

Le chiffre d'affaires 2021 est revu à la hausse (90 millions de Reals contre 50 millions lors de la première prévision). C'est bien sûr l'effet de la hausse du prix de la potasse, peut-être aussi de l"inflation au Brésil, mais surtout plus encourageant encore, de la hausse des volumes. Verde annonce ne plus pouvoir livrer avant mi-novembre 2021 (la fin de la haute saison et période où le site s'arrête habituellement si je ne me trompe pas). La hausse des ventes se confirme. C'est un point crucial pour l'avenir de Verde et de sa forme originale de potasse.

On apprend aussi dans le communiqué que la construction de la nouvelle usine va commencer avant la fin de l'année. C'est la condition indispensable pour pouvoir continuer à vendre plus. Elle devrait être opérationnelle au 3ème trimestre 2022 soit au moment de la haute saison. Il ne faudra pas subir de retard... Côté financement Christiano Veloso tient ses engagements. Pas d'augmentation de capital. Verde va piocher dans le cash qui en train de garnir les caisses (6 millions de Réals) et prendre de la dette (16 millions de Réals).

J'ai aussi appris un nouveau mot en anglais : "blitzscaling" (croissance éclair). On reconnait là le sens de la formule de notre CEO qui justifie ainsi (un peu seulement) ses confortables émoluments...

Avatar de l’utilisateur
Ravana
1360
Messages : 459
Inscription : 07/03/2020

Message par Ravana » 01 octobre 2021, 19:20

"Le prix c'est ce que tu payes, la valeur ce que tu obtiens"

Avatar de l’utilisateur
okavongo
3493
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 08 novembre 2021, 18:46

Nous savions déjà que Christiano Veloso s'était offert un confortable package :
le 15 mars 2021 okavongo a écrit :
15 mars 2021, 23:36
On ne va pleurer sur son sort car il vient aussi de recevoir 750 000 options pour un prix d'exercice de 1,22 CAD. Le plus surprenant ? S'il exerce ses options et que le cours de l'action est inférieur à 6,45 CAD, elles seront mises de coté et il ne pourra en disposer que lorsqu'elles vaudront 6,45 CAD ! Veloso et Paolucci vont aussi recevoir 399 000 et 100 000 actions. Là aussi, ils ne pourront disposer de 50% de leurs actions que si le cours est à 6,45 CAD et 50% si les ventes sont 10 fois supérieures à 2020.
Ce cadeau royal n'apparaissait pas dans les comptes vu les conditions qu'il fallait réunir pour qu'il en profite vraiment (nous en sommes encore loin). Cela devait être limite comme interprétation car Verde publie aujourd'hui un correctif et nous voilà avec un tableau bien négatif (+ 609 000 CAD de pertes sur le 2ème trimestre 2021). Ça ne change rien au fond de l'affaire, mais cela renforce le malaise et pèse sur le cours de bourse (-7% au moment où j'écris).

Toujours décidé à enfiler mes lunettes roses quand il s'agit de Verde, je vois plutôt cela comme un évènement positif. Plus la rémunération et les bonus que Christiano Veloso s'accorde seront visibles, mieux c'est. En espérant que cela l'incite à la modération...

Avatar de l’utilisateur
okavongo
3493
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 15 novembre 2021, 13:59

Les chiffres du 3ème trimestre sont sortis. Comme prévu, ils sont excellents. Si l'on se concentre sur ce qui dépend de Verde, on note la hausse du volume des ventes de 45% par rapport à l'année dernière. Certes les coûts de vente et marketing augmentent en conséquence, mais la hausse des volumes est toujours la clé du succès pour Verde. D'autant avec l'indispensable (Verde a été en rupture de stock) nouvelle usine qui va être construite.

Croissance des ventes en volume (+45%) + croissance des ventes en valeur (+169%) + marge au plus haut (77% de marge brute) = scénario idéal ?

Attention, rien ne dit que les cours de la potasse vont rester aussi haut mais le cash qui va remplir les caisses arrive à point nommé pour financer en partie la nouvelle usine. Et le profil de Verde avec son extraction simplissime est toujours aussi attractif.

Pour ne pas brosser un tableau trop idyllique voici les rémunérations de Christiano Veloso en dollars canadiens au fil des années (merci au contributeur sur StockHouse qui a fait la recherche) :

Code : Tout sélectionner

                   Base Salary         Annual Bonus     Total Annual       Stock Options Granted

2012               382,000                   320,000            702,000                      500,000
2013               418,000                   158,000            576,000                      250,000
2014               420,000                   158,000            578,000                   1,500,000
2015               420,000                        nil                420,000                         nil
2016               420,000                        nil                420,000                         nil
2017               420,000                        nil                420,000                      492,308
2018               420,000                        nil                420,000                   1,092,308
2019               420,000                        nil                420,000                      150,000
2020               420,000                   550,900            970,900                      150,000
2021               420,000                   486,780            906,780                      750,000
Membre d'une famille apparemment fortunée, Christiano a été payé uniquement en actions jusqu'en 2019 et non en cash (= sa rémunération a été systématiquement convertie en actions). Ce qui lui permet de contrôler aujourd'hui presque 20% de Verde.

Devenu récemment résident fiscal en Grande Bretagne, espérons qu'il continue à construire une entreprise d'engrais à la croissance forte et aux marges élevées (mix pas si fréquent). J'ai l'impression que sa rémunération est un peu élevée, mais s'il réussit, les actionnaires devraient être largement gagnants. Et la planète aussi :)

Tallinn
29
Messages : 28
Inscription : 11/03/2021

Message par Tallinn » 15 novembre 2021, 22:55

Vu sur Twitter :



Marso
18
Messages : 3
Inscription : 15/04/2021

Message par Marso » 29 novembre 2021, 10:10

Le Brésil lance un plan de production national des engrais.

https://www.poder360.com.br/agronegocio ... cao-local/

L'article est en portugais mais je vais résumer.
Aujourd'hui 85% des engrais sont importés au Brésil et le pays a vu une inflation énorme alors que l'agro-industrie est primordiale pour son économie. Pour la potasse en particulier la hausse des prix est liée à l'embargo Biélorusse (2è exportateur de potasse vers le Brésil).
inflacao-fertilizantes-2048x2048.png
Le but de ce plan est de réduire à 60% la part d'importation sur les 30 prochaines années.
  • Avantages fiscaux pour les producteurs
  • Cartographie et évaluation des zones contenant des réserves
  • Simplification des processus administratifs, notamment pour l'attribution de licences pour les mines de phosphates et potasse
  • Crédits spécifiques pour les investissements dans le secteur
  • Focus de la recherche sur des alternatives, et nouvelles technologies de nutrition végétale pour réduire l'utilisation des engrais traditionnels
  • Campagne nationale pour l'optimisation de l'usage des engrais au champ
Concernant la potasse (95% d'importations), l'article mentionne la réserve d'Autazes dans l'état d'Amazonas qui pourrait subvenir à 20% des besoins du pays (la composition chimique n'est pas mentionnée mais il s'agit sans doute de KCl). Le détenteur des droits d'exploration de cette réserve est Potassio do Brasil qui prévoit une entrée en production pour 2025.

Avatar de l’utilisateur
okavongo
3493
Messages : 638
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 13 décembre 2021, 17:50

Les plus attentifs auront remarqués que le symbole de Verde est NPK. Ce n'est pas un hasard ;)

Espérons que Verde profite du plan engrais brésilien même si à ce stade c'est plutôt le projet amazonien (et ses problèmes environnementaux) qui semble avoir la préférence des autorités. Si Verde monte fort en régime, un coup de pouce étatique sur les infrastructures pourrait être bienvenu.

Le cours de l'action Verde est bien très orienté. J'en ai profité à titre personnel pour alléger ce jour ma position d'1/6 à 2,61 CAD (c'était un renfort de septembre). Car la hausse est aussi alimentée par les cours de la potasse. Et ceux-ci dépendent en partie de la politique et des sanctions envers la Biélorussie. Christiano Veloso pense d'ailleurs que le prix de la potasse baissera en 2022. Vu la taille importante de ma ligne, il m'a semblé prudent de prendre quelques bénéfices. L'effet yoyo du printemps 2021 peut se reproduire... A chacun de faire ses propres choix pour son portefeuille.

Pour la pirogue, je garde le cap de ce dossier de long terme. La nouvelle étude de faisabilité permettra d'y voir plus clair sur la vision chiffrée de l'avenir de Verde tel que l'imagine son CEO. Le développement en 3 phases devrait être abandonné au profit d'une montée progressive en puissance au fur et à mesure de la hausse des volumes de vente. Le titre de cette file est : "une belle histoire ?" avec un cours d'achat à 0,72 CAD. A ce stade, le point d'interrogation est de trop ;) Pourvu que ça dure...

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

14577 messages • 735 sujets