NovaGold Resources (NG)

Sociétés dévoilées une fois vendues ou avec un potentiel réduit, suite à la forte hausse du cours par exemple

Les 340 autres sujets du forum sont réservés aux abonnés !
Répondre
Michael
11
Messages : 36
Inscription : 11/11/2019

Message par Michael » 26 juin 2020, 02:50

Bonjour,

Merci les daubasses ! Et votre article date d'octobre 2009 :o

Aucun rapport, une analyse intéressante de la société minière Novagold par un gérant d'Amiral Gestion:
https://youtu.be/THrCheJw7Zc

Michael

[les daubasses : sujet déplacé pour mieux suivre ce titre "sulfureux"]

NovaGold - ruée vers l'or.png
NovaGold - ruée vers l'or.png (275.65 Kio) Consulté 484 fois

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
902
Messages : 1282
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 26 juin 2020, 11:34

Bien positif Etienne sur l'exploratrice Novagold.

Il ne faut pas oublier que acheter une société de ce type, c'est acheter des perspectives et surtout des incertitudes. Il faut faire confiance au management, à la bonne exécution, respect des plannings, se fier aux seuls résultats de forages actuel et ensuite qua toute se passe bien lors de la production. Sur ces fortes hypothèses, il faut ajouter la dépendance, bien entendu du cours de l'or.

Bref, attention à ne pas acheter du rêve.

Pour archive, on note le prix actuel de Novagold : 8,59 USD.

Encore une fois, on dirait qu'Amiral Gestion essaie de copier Okavongo et ses critères stricts pour acheter des matières première à moindre risque pour les faire monter à bord de sa Pirogue. ;)
Sauf que Novagold n'a certes pas de dettes, mais sa trésorerie nette représente moins de 1% de la capitalisation actuelle, quand Okavongo trouve des situations où la trésorerie nette couvre plus de 80% de la capitalisation boursière, et parfois plus de 100% !

Enfin, il faudra noter le gros potentiel dilutif à venir. Qui dit projet en cours, dit besoin de financement pour investir. Et comme toute bonne minière, Novagold va devoir lever des capitaux. Fort à parier que ce sera par le biais d'augmentations de capital (nouvelles émissions d'actions) et / ou dans le meilleur des cas, par de la dette (= détérioration du bilan).

On reparle de ce titre dans quelques mois ou années.
Si l'or continue de pousser, le titre pourrait fortement progresser. Mais... un peu comme n'importe quel titre finalement. Sinon, il y a de fortes chances que le soufflet retombe. D’ailleurs, l'action a perdu près de 30% sur ses plus hauts d'avril 2020 dans une tendance fortement haussière des cours de l'or. Étrange non ? Les acheteurs de rêves qui ont enlevés leurs lunettes roses ?


En fin d'entretien, on envoie encore du rêve sur les besoins de métaux liées à la mode du véhicule électrique / batteries.
En réalité, les liens entre éléments macro économiques, prévisions, réalité et la sélection d'actions ne sont pas aussi évidents.

On salut quand même Amiral Gestion, une boutique de gestion généraliste, connue et reconnue, d'essayer d'évangéliser les investisseurs actions sur le monde des métaux et des mines. :)

---
A noter, 2 graphiques intéressants issus de cet échange qui appuient la thèse d'une décote historique des valorisation des valeurs aurifères (mines d'or) par rapport au reste du marché :
décote - surcote historiques des mines d'or junior en Amérique du Nord.png
actions mines d'or vs. bulles - décote historique.png
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Michael
11
Messages : 36
Inscription : 11/11/2019

Message par Michael » 26 juin 2020, 12:14

Bonjour,

Tout à fait, c'est instructif de comparer Novagold avec les investissements aurifères de la Pyrogue.
Je viens de me rendre compte que c'est "notre" Etienne qui est maintenant chez Amiral Gestion. Bravo à lui !
En tout cas, on reconnait bien sa fougue :)

Michael

okavongo
281
Messages : 180
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 26 juin 2020, 18:11

Quelques remarques « brutes » sur l'interview d'Etienne :
C'est positif pour le secteur de voir une boite comme Amiral s'y intéresser.
Le critère décote sur valeur d'actifs pour des minières me semble peu pertinent. La valeur d'une mine, surtout en exploration ou en développement, peut bouger très vite dans des proportions considérables.
« Marge de sécurité » est un terme à manier avec précaution avec les minières (à moins d'avoir la capitalisation couverte par du cash) car si l'or plonge... Sans compter tous les risques opérationnels...

Novagold est pour moi une vieille connaissance. Une de mes premières lignes achetées en 2007 ou 2008. J'ai du vendre avec profit une partie de la ligne en 2009, mais le point dont je suis sûr, c'est que je suis sorti mi-avril 2020 (avec un profit mais lissé sur 12 ans ce n'est pas formidable). Le sauvage dénommé Okavongo sort, la porte claque et l'Amiral rentre. Ça sonne comme un vaudeville :)

La présentation d'Etienne est très bonne, pédagogique et pleine de vérités (ex : la teneur élevée pour une mine à ciel ouvert). Novagold y est bien vendue (sur-vendue ?). Elle pêche plutôt par omission... Nul mention, si je n'ai rien raté, du coût faramineux nécessaire à la construction de la mine (dont 500 km de pipeline pour le gaz). Il faut mettre sur la table 6,7 milliards de $, ça mérite d'être mentionné, non ? Novagold est donc un « gros machin » qui était le symbole de l'optionnalité dans le secteur. C'est ce qui m'a fait conserver la valeur si longtemps (qui a le courage de déchirer un billet de loto joué depuis des années ?) et c'est ce qui me l'a fait larguer sur une poussée de fièvre (à 11,55 $) car depuis quelques années j'essaye, comme dans la pirogue, d'obtenir plutôt des options gratuites (ou pas chères). Le titre d'un article d'IKN de 2010 résume bien ma pensée : c'est (c'était ?) une « call option » pour mégariches. Paulson y est d'ailleurs scotché depuis des années.

Avons-nous quitté l'optionnalité pour entrer dans une phase qui va mener à construire rapidement une mine ? Je ne sais pas. Je note quand même que dans une présentation de 2013 la mine devait produire en 2020... Et l'Alaska est peut-être une bonne juridiction, mais au niveau logistique y construire une méga mine est un sacré challenge. Voir le transport par barges vers 3'30 dans la vidéo de 2013 ( https://www.youtube.com/watch?v=eE2FTvFvpsA ).

Afin de contrebalancer l'enthousiasme d'Etienne, vous pouvez explorer le coté obscur avec la thèse des shorters : https://www.jcapitalresearch.com/upload ... _28_ng.pdf (ou le résumé : https://www.jcapitalresearch.com/ )

Pour conclure, tout n'est pas rose et Novagold n'est pas une cible pour la pirogue qui préfère les cours d'eau bucoliques aux autoroutes pour barges ;)

gamchi
25
Messages : 38
Inscription : 12/11/2019

Message par gamchi » 08 juillet 2020, 08:33

Merci Okavongo pour ces précisions.
Etienne est convaincant, mais vous l'êtes encore plus :).

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
902
Messages : 1282
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 16 octobre 2020, 23:01

les daubasses a écrit :
26 juin 2020, 11:34

Pour archive, on note le prix actuel de Novagold : 8,59 USD.
Cours actuel : 11,00 USD

Même si le cours a progressé de +22,9% en dollars US depuis qu'on appelait à la prudence sur ce titre, nous continuons à demeurer extrêmement prudents sur l'avenir de cette société et de son cours.

Il est vrai que Novagold porte un projet d'une qualité incroyable sur la papier avec ses 39 millions d'onces sous terres. Il faut quand même tout contextualiser.

On est déjà aujourd'hui sur une valorisation de plus de 3,6 Md USD alors qu'on est encore très loin de la production. Il faudra d'abord dépenser près de 7 Md USD d'infrastructures (dont le pipeline gazier sur 500 km !) et obtenir les permis sur l'exploitation de l'eau, entre autres, pour commencer à miner un peu d'or...

Plus de détails sur les coûts estimés sur le site de la société : "operations & infrastructure".

En attendant, pour les amateurs d'or "encore sous terre", Okavongo propose plutôt cette société. Au programme : beaucoup de cash par rapport à la valorisation boursière et surtout plusieurs projets en cours, autant de potentielles bonnes (parfois mauvaises...) surprises.
On achète ici aussi du rêve, certes, mais dans des proportions mesurées en comparaison avec Novagold !

Et pour les amateurs de sociétés productrices d'or bien gérées et qui crachent déjà de gros cash flows, vous connaissez notre préférée... : celle-ci. :)
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
902
Messages : 1282
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 18 octobre 2020, 22:03

Et le CEO qui vend coup sur coup pour un total de 2 millions de dollars d'actions en 2 semaines...
Grosse confiance dans le projet qu'il vend ! :roll:
CEO Recent Trades:

o President and CEO Gregory A. Lang sold 91,723 shares of NG stock on 10/15/2020 at the average price of $11. The price of the stock has increased by 0.91% since.

o President and CEO Gregory A. Lang sold 89,214 shares of NG stock on 10/02/2020 at the average price of $11.11. The price of the stock has decreased by 0.09% since.
source : Yahoo Finance
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Répondre

Connexion

Statistiques

1541 membres • 4631 messages • 367 sujets