Yotai Refractories (5357)

Anciennes actions du Portefeuille daubasses 2
Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 10 novembre 2019, 18:06

Yotai Refractories.png
Date d'achat : 12 septembre 2019
Cours d'achat : 600 JPY


Points forts de ce titre :

Une croissance exceptionnelle : bénéfice en hausse de 22% / an sur 8 ans !
Une trésorerie qui couvre largement l'endettement financier
Vaut 0,53x ses fonds propres tangibles


Extraits de l'analyse :
IV. Valorisation : dans cette partie sont présentés quelques éléments de valorisation de la société, avec des comparaisons historiques et comparaisons sectorielles

1. PER 2019 = 3,7x (PER moyen des 8 dernières années = 5,9x et PER du secteur en Asie = 11,2x)

2. EV / EBITDA = 1,47x (EV / EBITDA du secteur = 8,4x)

3. Rendement dividende = 2,5%

4. Price-to-book (= multiple de capitaux propres part du groupe) 2019 = 0,53x
(price-to-book moyen des 8 dernières années = 0,47x et price-to-book moyen du secteur = 0,84x)

5. Le cash net représente : 185 JPY par action, soit 31% de notre cours de référence (600 JPY)

6. Objectif de cours RAPP (ce calcul est purement quantitatif, il tient compte des derniers données financières disponibles mais absolument pas des perspectives) :

=> notre juste prix pour l’action de la société ressort à 2 102 JPY.
Soit un potentiel de +250% par rapport à notre prix de référence de 600 JPY.


VI. Conclusions

Haut de cycle ?

Cela saute aux yeux : les 2 dernières années ont été exceptionnelles au regard de l'historique. La rentabilité a explosé. Est-ce que ces niveaux sont durables (= nouveau paradigme) ou avons-nous atteint un sommet (qui appellerait donc un retour à la moyenne) ? Nous n'en savons rien.

A partir de ce constat, on peut tout de même établir 3 scénarios : l'optimiste, le pessimiste et le moyen.

> Scénario optimiste : la société va continuer à croitre (pas de fin de cycle)

Au regard des ratios actuels, si ce scénario est validé, le cours n'a aucune raison de stagner sous les 1 000 JPY. Le marché ne semble donner aucune chance à ce scénario, la société cote en effet 30% en dessous de sa valeur net-net (= actifs courants - toutes les dettes). Un niveau anormalement faible, qui signifie en gros : "tout va très mal, c'est pour ça que personne en veut et que le marché ne valorise la société pour une portion seulement de ses actifs nets".

> Scénario pessimiste : la société va connaître une baisse d'activité de 20%

Même dans ce scénario, si l'entreprise reste rentable ou pas, le cours actuel n'est pas justifié puisqu'elle est valorisée largement sous la valeur de ses actifs nets tangibles (= fonds propres part du groupe - intangibles) qui représentent 1 167 JPY au 30 juin 2019. Rappelons que la société n'a aucune dette financière.

> Scénario moyen : la société va stagner = pas de croissance, mais pas de baisse de CA non plus.

C'est notre scénario privilégié. Actuellement, le marché valorise la société à un prix ridiculement faible : PER = 3,7x et EV / EBITDA = 1,5x. Le marché devrait à terme se réveiller, car ces ratios ne sont pas tenables à long terme tant ils sont inexplicablement bas. L'élastique semble tiré au max, tendu sur le mode "valorisation à la casse". Il ne demande qu'à se détendre pour tirer le cours vers une valorisation plus raisonnable.

La problématique des stocks

Comme nous l'avons vu dans la 1ère partie sur la gestion, la rotation des stocks a fortement augmenté, en doublant de 2012 à 2019, en passant de 74 jours à 147 jours. C'est un niveau élevé, dans le sens où le niveau d'activité 2019 est déjà sur des sommets. Ce qui signifie que c'est le niveau des stocks qui est aussi élevé en absolue, comme en relatif.
À 9 193,7 M JPY, le stock représente environ 6 mois d'activité. Si ralentissement il y a, même si, a priori, les biens produits par la société ne sont pas périssables ou technologiques (risque d'obsolescence faible), ce niveau élevé représente un risque : celui d'avoir sur les bras un stock à financer si la demande repart à la baisse.

Ce n'est pas un problème majeur, mais il faut avoir connaissance d'une possible difficulté sur ce poste du bilan à moyen terme en cas de ralentissement de l'activité.

Les catalyseurs

1/ Un activiste au capital

Michael Burry, le célèbre gérant de la société californienne Scion Asset Management a pris une participation de 5% au capital de la société et compte bien faire un peu d'activisme. Le gérant est devenu une star parce qu'il avait anticipé la crise des subprimes en 2008 et a fait la fortune de ses clients dans cette période noire de la bourse. Il a d'ailleurs a servi de modèle pour le film Big Short.

Dans un article publié le 5 septembre sur le site de Bloomberg, Michael Burry explique que dans bien des cas, au Japon, le cash et le portefeuille d'actions détenues couvre une grande partie de la valorisation boursière des sociétés cotées. S'il considère comme une évidence que les sociétés doivent investir pour faire croître leur business, elles ont aussi le devoir de racheter leurs actions, d'augmenter leurs dividendes et de réaliser des acquisitions opportunistes. Il veut encourager les dirigeants à débloquer de la valeur.

C'est un allié de poids, surtout s'il est prêt à aller secouer le cocotier et faire retomber un max de noix de cocos (rachats d'actions et/ou hausse de dividendes) dans la poche des actionnaires.

2/ Business as usual

Le deuxième catalyseur pourrait être… que rien ne change au niveau du business ! Simplement, que les résultats positifs actuels se poursuivent. A force d'accumuler les bonnes publications (bénéfices, niveau de cash, hausse des fonds propres, …), comme sur les exercices 2018 et 2019, le marché, comme d'habitude, va se rendre compte au bout de quelques mois (voire années) que quelque chose cloche et il devrait réviser significativement la valorisation de la société à la hausse.

Le temps joue en faveur des actionnaires tant que les bénéfices s'accumulent (cf. les différents scénarios : "optimiste" et moyen" ci-dessus).

Analyse complète [septembre 2019] disponible ici :
2019.06 - RAPP - Yotai Refractories vDEF.pdf
(498.97 Kio) Téléchargé 141 fois
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Vauban
267
Messages : 82
Inscription : 03/12/2019

Message par Vauban » 03 décembre 2019, 21:22

Bonjour,

Je suis également actionnaire de cette entreprise. Quelques points intéressants:
* Faible endettement à 27 % du passif
* Décote sur actifs tangibles correcte
* Flux volatil avec des exercices où le FCF était négatif.
* Belle marge opérationnelle en croissance passant de 7 % en 2015 à 18 % (!) en 2019
* Croissance due chiffre d'affaires sur les 5 derniers exercices
* Capex élevés (sans distinguer les Capex de maintenance des Capex d'investissement)
* Dividende de 2 % bien couvert par le FCF moyen à 5 ans.

Et des données chiffrées détaillées:

Total assets/K: 226,1% (34186,4 M JPY)
Current assets: 77,9% Cash: 12,9% Receivables: 33,5% Inventories: 26,8%
Net properties: 15,2% Gross/K: 15,2% Depreciation/K: -0%
Total liabilities: 26,6%
Assets-Liabilities: 51,3% (A-L)/K: 116,1% (A+I(net)-L)/K: 150,4% (A+I(gross)-L)/K: 150,4%

2015-03 2016-03 2017-03 2018-03 2019-03
Ops Cash-flow / K: 10,45% 4,59% 20,31% -11,64% 20,16%
CapEx / K: 3,57% 4,64% 3,43% 5,72% 6,17%
CapEx / Ops CF: 34,19% 101,09% 16,9% -49,12% 30,61%
FCF / K: 6,88% -0,05% 16,87% -17,35% 13,99% K/FCF (5 y): 24,58 x (K+L)/FCF (5 y): 39,34 x (K+L-A)/FCF (5 y): -3,95 x (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): -12,38 x
Debt issued / K: 0% 0% 0% 0% 0% Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K: -0% -0% -0% -0% -0% Total debt repayed / K: -0% Total variation debt / K: 0%
Stock issued / K: 0% 0% 0% 0% 0% Total stock issued / K: 0%
Stock repaid / K: 0,01% 0,01% 0,01% 0,01% 0% Total stock / K: 0,03% Total variation stock / K: -0,03%
Dividend / K: 1,46% 1,46% 1,45% 1,46% 2,03% FCF (5 y)/dividend (last): 2 x FCF (last)/dividend (last): 6,89 x

2015-03 2016-03 2017-03 2018-03 2019-03
Revenue / K: 139,7% 141,96% 147,06% 160,16% 184,35%
R&D / Revenues: 0,79% 0,73% 0,62% 0,51% 0,48%
SGA / Revenues: 5,05% 5,05% 4,68% 3,49% 2,81%
Ops rev / Revenues: 7,01% 7,44% 10,17% 14,7% 18,42%
Interest / Revenues: 0,01% 0% 0% 0% 0%
Net income / Rev: 4,37% 4,36% 6,18% 10,84% 12,95%

Liabilities: 26,6%
(A-L)/K: 116,1% (A+I(net)-L)/K: 150,4% (A+I(gross)-L)/K: 150,4%
K/FCF (5 y): 24,58 x (K+L)/FCF (5 y): 39,34 x (K+L-Cash-ClientRecievables)/FCF (5 y): 13,58 x
Delta stock / K: -0,03% Delta debt / K: 0%
Ops margin: 18,42% R&D: 0,48%
Revenues growth: 1,62% 3,59% 8,91% 15,1%
Capex/Rev ops: 53,63%
Dividend: 2,03% FCF (5 y)/dividend (last): 2 x FCF (last)/dividend (last): 6,89 x

Cordialement,

Vauban

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 06 décembre 2019, 17:41

les daubasses a écrit :
10 novembre 2019, 18:06


Extraits de l'analyse :
(...)

Les catalyseurs

1/ Un activiste au capital

Michael Burry, le célèbre gérant de la société californienne Scion Asset Management a pris une participation de 5% au capital de la société et compte bien faire un peu d'activisme. Le gérant est devenu une star parce qu'il avait anticipé la crise des subprimes en 2008 et a fait la fortune de ses clients dans cette période noire de la bourse. Il a d'ailleurs a servi de modèle pour le film Big Short.

Confirmation officielle que nous avons effectivement un allié de poids avec nous au capital de Yotai Refractories.
La société d'investissement de Michael Burry Scion Asset Management détient bien 5,00% du capital : elle a communiqué ses achats aux autorités japonaises [lien vers cette information]
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Cyril
964
Messages : 261
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 06 février 2020, 10:13

Bonjour,





La société a publié ses résultats du 3ème trimestre arrêté au 31/12/2019.





Sur 9 mois, le chiffre d'affaires recule de 0,9% à 20 411 M JPY. 


L'EBIT est de 3 135 M JPY (15,4% du CA) contre 3 852 M JPY (18,7% du CA) sur l'exercice précédent.




Le bilan reste très solide : levier de 1,28 et solvabilité de 98%.


La VANT progresse de 7,2% par rapport au 31/03/2019. La société est valorisée 0,58x ses fonds propres tangibles.





Les prévisions pour l'exercice 2020 sont les suivantes : 

CA = 26,0 Mrd JPY, EBIT = 4,1 Mrd JPY, RN = 2,85 Mrd JPY



--> valorisation : 


PE = 5,4, EV/EBIT = 2,7

Quelques points forts :
- la société est valorisée sous la valeur de ses actifs courants nets (890 JPY par action au 31/12/2019)
- le niveau de trésorerie a sensiblement augmenté sur les 9 premiers mois de l’exercice (+2,6 Mrd = +119 JPY par action) avec un endettement toujours nul
- présence d’un activiste américain au capital (cf. message précédent)


cours de référence : 704 JPY



---


déontologie : actionnaire

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 10 février 2020, 09:28

Voici notre mise-à-jour pour notre spécialiste japonais des produits réfractaires suite à la publication du T3 2020. Le chiffre d’affaires s’élève à 20,4 Md JPY (-0,9% vs. 9 mois n-1) et le résultat net à 2,1 Md JPY (-21% vs. 9 mois n-1).

Le résultat attendu pour l’exercice en cours est toujours de 2,85 Md JPY. Au cours actuel, le marché valorise l’entreprise environ 5,4x son bénéfice prévisionnel.

Le ratio de solvabilité progresse de 6 points pour atteindre 98%. La société n'a toujours aucune dette financière et le niveau de trésorerie a augmenté sur le trimestre pour atteindre les 7 030 M JPY (45% de la capitalisation boursière) contre 5 242 M JPY au 30/09/2019.

En effet Cyril, avec Michael Burry, via sa société de gestion Scion Asset Management, à nos côtés (cf. ce message sur le forum) nous espérons que la société sera incitée à faire bon usage de ce beau pactole !

En fonction de ces nouvelles données, notre objectif de cours RAPP ressort en recul à 2 042 JPY (-4,1%), essentiellement en raison de la rentabilité en léger retrait.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Stephane
1642
Messages : 652
Inscription : 10/11/2019

Message par Stephane » 04 avril 2020, 17:41

Graphique de l'historique du prix de l'action par rapport à sa VANT sur les dernières années :

(Attention, ce graphique est généré quasi automatiquement et peut contenir des erreurs et/ou des approximations.)
5357.T.png
Ma stratégie d'investissement : Acheter bas et vendre haut.
(2nd actionnaire du TSE derrière la BoJ)

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 18 mai 2020, 17:35

Mise-à-jour des chiffres suite à la publication des résultats annuels 2020 au 31 mars 2020.

L'activité est en baisse de 4,4% à 26,65 Md JPY vs. exercice 2019.
Le bénéfice net est en fort retrait de 22,6% à 2,79 Md JPY.

Pour les perspectives, le CA est attendu pour l'exercice en cours à 23,50 Md JPY (-11,8%) pour un bénéfice de 2,15 M JPY l'équivalent de 97,8 JPY par action. Au cours actuel de 605 JPY, on est sur un multiple de 6,2x ces bénéfices prévisionnels.

Au niveau des flux de trésoreries, on notera un exercice record avec une augmentation de la trésorerie nette de +3,79 Md JPY correspondant à une augmentation de la trésorerie nette de +173 JPY par action !
La société n'a toujours aucune dette financière et la trésorerie nette représente 381 JPY par action, soit 63% du cours de bourse. Ce qui explique une amélioration du ratio de solvabilité en hausse de 6 points à 104%.

Notre objectif de cours RAPP progresse également de +7,1% sur le T4 à 2 188 JPY par action.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Cyril
964
Messages : 261
Inscription : 10/11/2019

Message par Cyril » 07 juillet 2020, 15:08

Yotai a procédé à des rachats d'actions propres sur les mois de mai et juin dans le cadre d'un plan portant sur un maximum de 220 000 titres et 130 M JPY :

Mai : 122 800 titres pour 78,12 M JPY
Juin : 72 600 titres pour 51,82 M JPY

soit un total de 195 400 titres (=0,76% des titres émis) et 129,94 M JPY (le maximum autorisé par le plan).

Au 30 juin, le nombre de titres auto détenus est de 3,805 M = 14,87% des actions émises.

Rapport rachat d'action 01/07/2020

Avec 8,2 Mrd de trésorerie dans les caisses au 31 mars, on espère d'autres plans comme celui là...

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 06 août 2020, 15:02

Notre spécialiste japonais des produits réfractaires a publié ses résultats du T1 2021 (30.06.2020).

L'activité est en recul avec un chiffre d'affaires qui s'établit à 5,94 Md JPY (-15%). Le résultat opérationnel ressort à 696 M JPY (-37,8%) et le résultat net à 492 M JPY (-33,5%). Un trimestre assez moyen évidemment, la crise est passé par là...

Tout n'est pas noir pour autant. La société a racheté 195 400 actions sur le T1 à un cours moyen de 665 JPY. Il faut remonter à la période 2013-2014 pour trouver des rachats significatifs. Un bon moyen d'utiliser la trésorerie pléthorique de la société et un signe plutôt positif !

Yotai n'a par ailleurs toujours aucune dette financière et le niveau de cash progresse à 8 399 M JPY (= 56% de la capitalisation boursière).

Avec la baisse du résultat opérationnel au T1, notre objectif de cours RAPP recule à 2 068 JPY (-5,5%). La solvabilité progresse de 4 points à 108%, de quoi rester serein !

Pour l'exercice 2021, les prévisions sont les suivantes : un chiffres d'affaires de 23,5 Md JPY (-11,8%), un résultat opérationnel de 3 Md JPY (-25,3%) et un bénéfice de 2,15 Md JPY (-23,1%). Le dividende est par ailleurs prévu en recul à 10 JPY contre 16 JPY pour l'exercice 2020.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 29 septembre 2020, 16:48

Nouveau site internet pour la société : https://www.yotai.co.jp/en/refractories.html
Bien plus moderne et sexy que le précédent site qui était encore plus old school que notre blog ! :D

On dirait que c'est à la mode au Japon parmi les petites sociétés cotées de revoir un peu leur communication : nouveaux sites, publication de vidéos, ...
Tant mieux, elles gagnent en visibilité ! On ne va pas s'en plaindre.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

slechart
493
Messages : 211
Inscription : 10/11/2019

Message par slechart » 29 septembre 2020, 17:24

N’hésitez pas non plus à consulter l’intégralité de leur dernière présentation : https://www.yotai.co.jp/pdf/enkessan_2020-05-28.pdf

On y retrouve la progression spectaculaire de la marge sur les 10 dernières années :
268D1154-341E-4A45-B7FC-9CCB5772F970.jpeg
Et que Yotai est n°1 au Japon avec seulement 21% de part de marché (consolidation à venir?) et la société la plus efficace en ratio / salarié :
583D4CEB-61D3-4EA5-93C4-9AA751F4A1AE.jpeg

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 16 novembre 2020, 18:11

Cours actuel = 789 JPY

Encore un trimestre sympathique pour l’entreprise. Certes, on est encore loin des records du précédent exercice mais les chiffres sont corrects. Sur le semestre arrêté au 30 septembre 2020, l'entreprise sort un bénéfice de 901 M JPY (-38,2%) pour un CA de 11,20 Md JPY (-18,7%). Soit une marge nette de 8,0%. Pas mal dans le contexte de crise mondial actuel.

La structure financière est toujours saine, la société est exempte de dette financière et sa trésorerie nette est en hausse de 1,3 Md JPY sur le trimestre et atteint 9,7 Md JPY soit 452 JPY par action.

Malgré ces bons chiffres, notre modèle sanctionne la baisse de la rentabilité par rapport à l'exercice précédent. Notre objectif de cours RAPP est en retrait de 5,8% à 1 948 JPY par action. Le ratio de solvabilité profite de la forte génération de trésorerie sur le T2 et s'améliore encore de +5 pts à 113%.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Patrokles
22
Messages : 12
Inscription : 12/11/2020

Message par Patrokles » 16 novembre 2020, 18:51

Bonsoir,
Incidemment j’ai vu que la société fait partie des top picks de Michael Burry au Japon.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 16 novembre 2020, 19:28

Incidemment ?

Nous l'avions mis en avant dans notre analyse qui date de septembre 2019.
Et c'est dans le premier message du sujet :
les daubasses a écrit :
10 novembre 2019, 18:06

(...)
1/ Un activiste au capital

Michael Burry, le célèbre gérant de la société californienne Scion Asset Management a pris une participation de 5% au capital de la société et compte bien faire un peu d'activisme. Le gérant est devenu une star parce qu'il avait anticipé la crise des subprimes en 2008 et a fait la fortune de ses clients dans cette période noire de la bourse. Il a d'ailleurs a servi de modèle pour le film Big Short.

Dans un article publié le 5 septembre sur le site de Bloomberg, Michael Burry explique que dans bien des cas, au Japon, le cash et le portefeuille d'actions détenues couvre une grande partie de la valorisation boursière des sociétés cotées. S'il considère comme une évidence que les sociétés doivent investir pour faire croître leur business, elles ont aussi le devoir de racheter leurs actions, d'augmenter leurs dividendes et de réaliser des acquisitions opportunistes. Il veut encourager les dirigeants à débloquer de la valeur.

C'est un allié de poids, surtout s'il est prêt à aller secouer le cocotier et faire retomber un max de noix de cocos (rachats d'actions et/ou hausse de dividendes) dans la poche des actionnaires.

-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Patrokles
22
Messages : 12
Inscription : 12/11/2020

Message par Patrokles » 16 novembre 2020, 19:35

Cel m’avait échappé
Incidemment : je suis tombé dessus un peu par hasard én prenant des nouvelles du genial Michael!

slechart
493
Messages : 211
Inscription : 10/11/2019

Message par slechart » 26 novembre 2020, 11:52

Petit ajout sur la dernière publication de Yotai.

Ils avaient évoqué dans leur rapport FY20 un rachat d'action de max 1% du capital avec un budget de 130M JPY et on voit dans le H1-Y21 qu'ils ont bien exécuté le programme
-> 129,977M JPY de rachats soit ~0,7% du capital (prix unitaire et nb actions non trouvés)

On a donc bien une direction qui semble avoir évolué, de 2012 à 2019, ils n'avaient racheté "que" 2% en tout.

n0mad
88
Messages : 49
Inscription : 11/11/2019

Message par n0mad » 25 décembre 2020, 08:49

Yotai Refactories.png

[les daubasses : un commentaire de votre graphique serait un plus : que présentez-vous ? Qu'en pensez-vous ?]

n0mad
88
Messages : 49
Inscription : 11/11/2019

Message par n0mad » 26 décembre 2020, 19:08

Je voulais simplement partager l'évolution de la Book Value et de la marge opérationnelle sur 10 ans. Même si la marge opérationnelle semble chuter, elle reste à 15% ce qui est très bon (selon moi). Pour ce qui est de la book value, c'est la petite bête qui monte qui monte :-D

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 04 février 2021, 11:44

Cours actuel = 902 JPY

Le spécialiste du réfractaire sort encore un très bon trimestre pour ce T3 (novembre - octobre - décembre). En cumulé sur 9 mois, l'entreprise sort un bénéfice de 1,51 Md JPY (-29,2% vs. 9 mois n-1) pour un CA de 17,45 Md JPY (-14,8%). La marge nette est en hausse à 8,7% alors qu'on était à 8,0% à l'issue du semestre.

La structure financière est toujours saine, la société est exempte de dette financière et sa trésorerie nette est en hausse de 1,3 Md JPY sur le trimestre et atteint 10,8 Md JPY (+1,1 Md sur le trimestre) soit 502 JPY par action.

On apprécie également la révision de l’atterrissage de l'exercice :

CA attendu désormais à 23,40 Md JPY vs. 22,70 Md JPY auparavant, soit une hausse de +3,1%
Bénéfice annuel attendu désormais à 1,90 Md JPY vs. 1,65 Md JPY auparavant, soit une révision à la hausse de +15,1%

Les chiffres sont "bons". Mais notre modèle est intransigeant et sanctionne fortement la baisse de la rentabilité par rapport à l'exercice précédent.
Notre objectif de cours RAPP s'affiche donc en retrait de 4,4% à 1 863 JPY par action.
Le ratio de solvabilité profite encore de la hausse de la trésorerie nette sur le trimestre pour grimper de +5 pts à 118%.

Bref, tout baigne. :)
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 22 mars 2021, 17:46

Quelques nouvelles opérationnelles issues du trimestriel japonais "Four Seasons Report" paru le 19 mars 2021.
Revue disponible sur Amazon (lien).

(traduction automatique Google du japonais vers le français...)
L'ingénierie s'est enfin stabilisée. Les piliers réfractaires ont reculé en raison de la réduction de la production des clients. Cependant, le rythme de la reprise dans la seconde moitié est surestimé. Le bénéfice d'exploitation a diminué au cours de l'exercice, l'acier et les réfractaires pour le ciment s'amélioreront. Fort pour les composants électroniques. L'ingénierie poursuit les projets liés à l'environnement. Rebond du résultat opérationnel.

[Gouvernance] Un comité consultatif volontaire de nomination et de rémunération a été créé en février, composé d'une majorité d'administrateurs externes indépendants. Envisage de renouveler et d'agrandir de grandes presses à l'usine de Nissei.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 13 mai 2021, 18:21

Cours actuel = 1 075 JPY

Notre spécialiste du réfractaire japonais a sorti ses résultats annuels 2021. C'est un exercice correct. Sans plus car le résultat net est largement en retrait par rapport à l'exercice précédent : -34%.
Dans un premier temps, on a cru que l'objectif de 1,90 Md JPY de bénéfice annuel n'était pas atteint avec un bénéfice publié de "seulement" 1,85 Md JPY (85 JPY par action). Mince...
Mais à la lecture des comptes, on remarque que sur le T4 une dépréciation d'actifs "impairment losses" (sans effet cash) pour un montant de 0,22 Md JPY. On peut donc dire qu'une fois cet élément exceptionnel retraité on aurait atteint l'objectif fixé.

Les perspectives annoncées pour 2022 sont prometteuses : un CA en croissance +2,7% à 24,20 Md JPY pour un bénéfice attendu en hausse de +19,2% à 2,20 Md JPY soit 101 JPY par action. Et le dividende de doubler en 2 ans, en passant de 16 JPY en 2020, à 17 JPY en 2021 et prévu à 32 JPY pour 2022 ! Le genre de prévisions qu'on aime. On espère qu'elles seront tenues.

Notre objectif de cours RAPP accuse le coup en prenant en compte la détérioration de la rentabilité en année pleine. Il est en baisse de 13% à 1 620 JPY. Un exercice à oublier ? Un passage à vide ? Probablement. L'exercice en cours pourrait faire repartir notre objectif de cours à la hausse.

Le ratio de solvabilité progresse de +3 pts à 121%. Il faut dire que l'entreprise n'a aucune dette et qu'elle accumule le cash. Après avoir augmenté sa trésorerie de +3,9 Md JPY sur l'exercice précédent, la hausse pour l'exerce 2021 a été de +3,2 Md JPY.

Trésorerie nette + portefeuille d'actions = 11,4 Md JPY + 2,1 Md JPY = 13,5 Md JPY soit 620 JPY par action (59% de la valo actuelle).
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 09 août 2021, 09:40

Cours actuel = 1 241 JPY

Yotai signe un très bon début d'exercice. Le chiffre d'affaires est en hausse de 6,6% à 6,34 Md JPY et le résultat net fait plus que doubler à 780 M JPY (+58,6%), un niveau supérieur à celui du 1er trimestre 2020, avant le krach (740 M JPY). Après un exercice 2021 impacté par la crise sanitaire, le pire semble donc derrière. Notre fabricant de produits réfractaires est en tout cas bien parti pour atteindre ses objectifs annuels qui restent inchangés : chiffre d'affaires de 24,2 Md JPY (+2,7%) et bénéfice de 2,20 Md (+19,2%).

Notre objectif de cours RAPP recule de 6 points à 1 523 JPY, pénalisé par une baisse de la trésorerie. Notre ratio de solvabilité perd 9 points à 112%, un niveau qui reste toutefois très confortable.

Malgré une belle progression du cours depuis le 1er janvier (+47%), la trésorerie nette et les titres de participation représentent encore 46% de la capitalisation boursière (575 JPY par action). Le business n'est pas offert ici, mais avec une marge opérationnelle de 16,7% et une marge nette de 12,3% sur le 1er trimestre on ne va pas se plaindre.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 11 novembre 2021, 11:31

Cours actuel : 1 241 JPY


CA en hausse de +10% et bénéfice en très forte hausse de +79% sur le semestre, tous les signaux sont au vert pour notre spécialiste du réfractaire :

Yotai Refractories_Résultats S1 2022 - 30.09.2021.png

L'objectif annuel de bénéfice à 2,2 Md JPY (101 JPY par action) pourrait être dépassé si on continue sur ce rythme de croissance rentable.

Autre excellente nouvelle du côté du retour aux actionnaires avec, de nouveau, 600 000 actions rachetées pendant le T2. La création de valeur pour l'actionnaire est bonifiée.
On voudrait bien que d'autres entreprises japonaises cotées - comme celles que nous avons en portefeuille - en prennent de la graine.

Notre objectif de cours RAPP profite à plein de toutes ces bonnes nouvelles avec une progression de +12,3% à 1 710 JPY.
Le ratio de solvabilité est stable à 112%. La trésorerie est toujours abondante à 10,7 Md JPY. En y ajoutant le portefeuille d'actions, on arrive à un total de placements liquides de 12,8 Md JPY soit 618 JPY par action = la moitié du cours actuel. Le tout net de dettes car l'entreprise n'a aucune dette financière.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
11964
Messages : 3213
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 09 février 2022, 10:03

Cours actuel : 1 281 JPY


Encore un très beau trimestre mais moins spectaculaire que les résultats du S1.
Résultats du T3 :

Yotai Refractories_Résultats T3 2022 - 31.12.2021.png

On écrivait en novembre dernier :
les daubasses a écrit :
11 novembre 2021, 11:31


L'objectif annuel de bénéfice à 2,2 Md JPY (101 JPY par action) pourrait être dépassé si on continue sur ce rythme de croissance rentable.
C'est désormais prévu avec de nouveau une prévision de bénéfice revue en hausse de +18% à 2,6 Md JPY soit 123,81 JPY par action.
Et le retour aux actionnaires n'est pas oublié. On avait eu le droit lors du précédent trimestre à 600 000 actions rachetés. On a cette fois une belle surprise du côté du dividende rehaussé (encore !) à 37 JPY vs. 32 JPY précédemment communiqués. C'est un rendement au cours actuel de 2,9%.

Cette RAPP remplis sa mission de croissance rentable tout en remontant de la valeur pour ses actionnaires. En devise japonaise c'est déjà un bagger depuis notre achat (hors dividendes) : 600 JPY => 1 287 JPY = +114,5%. En euros, et dividendes inclus, on s'en approche grandement ! L'histoire ne semble pas finie.


Kaijinet n'a pas encore publié les données financières du T3. Nous ajouterons notre objectif de cours RAPP et le niveau du ratio de solvabilité quand ces données seront disponibles.

---
[Ajout : comptes T3 publiés]

190 000 actions ont été rachetées durant le T3. Super nouvelle.


Notre objectif de cours RAPP accuse un repli de 2,1% à 1 674 JPY car il tient compte d'une amélioration moins importante de la profitabilité que lors du T2 ainsi qu'une dégradation de la trésorerie qui permet de reconstituer des stocks et de financer les créances clients. Ce pourrait donc être temporaire.

Le ratio de solvabilité baisse de 8 pts à 104%. Ce qui reste un niveau exceptionnel.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

15595 messages • 772 sujets