Lanson-BCC (ALLAN)

Anciennes actions du portefeuille Pépites PEA
Bn
862
Messages : 243
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 06 avril 2024, 17:35

Publication du document annuel. A noter:
- 1.10 euro de dividende, soit 10% de plus que l'année passée
- la succession n'est pas en marche et plusieurs résolutions sont là pour augmenter l'âge des administrateurs et les renouveler.

Le lien (PDF): https://www.lanson-bcc.com/sites/defaul ... 20Vdef.pdf
Blog: https://lacotefrancaise.substack.com

Bn
862
Messages : 243
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 24 avril 2024, 14:19

Je vais tenter d'aller à l'AG de Lanson ce vendredi matin (26 Avril).
Je ne m'engage en rien, d'autant plus que ce sera ma première AG.
Si vous avez des questions, je suis preneur (pour les poser à l'oral si tant est qu'ils y répondent pour de vrai).
N'hésiter pas à préciser le contexte de la question et pourquoi vous la posez: 1) ça m'aidera à la comprendre si elle est pointue 2) ça m'aidera à préparer cette AG 3) d'autres gens ici peuvent en profiter et apprendre :)

Par ailleurs je suis preneur de conseil pour préparer (en 2 jours en parallèle de mon boulot = pas des masses de temps) une AG, n'hésitez pas à poster sur ma file de portefeuille si ce sont des conseils génériques et non spécifique à Lanson.
Blog: https://lacotefrancaise.substack.com

Avatar de l’utilisateur
Franck des daubasses
8801
Messages : 1089
Inscription : 07/04/2021

Message par Franck des daubasses » 24 avril 2024, 20:40

Bonjour Bn,

Ayez 0 stress, c'est que du bonheur. Surtout que là vous allez à mon avis être peu nombreux et avoir un service "champagne et petits fours". ;)

Allez-y détendu mais avec sérieux. Si vous connaissez bien la boite, c'est le moment idéal, privilégié pour questionner sur des points techniques typiques du métier qui peuvent vous intéresser. Il est aussi possible que l'équipe de direction vous fasse (à votre demande ou spontanément) une petite visite du domaine dans lequel elle vous reçoit, dans les chais et/ou les caves de vieillissement. Ce serait top ! Si c'est le cas, n'hésitez pas à nous faire parvenir quelques photos !

J'ai quatre questions.

1/ Malgré le flottant de plus en plus faible (moins de 8% et sur Euronext Growth), l'équipe de direction communique très bien au marché. Pourquoi ? Objectif de croissance externe / levée de fonds ? Ou bien ce sont des présentations financières déjà préparées pour les partenaires bancaires (il faut en effet financer le stock) ?

2/ Est-ce qu'il y a une tendance sur l'écoulement des stocks / demande actuelle ?

3/ Une fois toutes les maison montées en gamme, quelle est le prochain "plan stratégique" ? Des achats de vignes ? Nouvelles maisons de champagne ? Diversification sur d'autres vins ? Pétillants / tranquilles ?

4/ Le flottant devient de plus ne plus étroit et la cotation fait de moins en moins sens. Comme l'a rappelé plusieurs fois Bruno Paillard, Lanson est une action "luxe" et pourtant elle est valorisée moins de 0,9 les fonds propres. Ce prix bradé est décevant. Quel est selon lui le juste prix ?


Merci par avance pour votre retour. Bonne AG !
Retrouvez toutes mes transactions et positions : dans mon portefeuille

Bn
862
Messages : 243
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 25 avril 2024, 14:17

Merci Franck pour vos questions.
De mon coté j'en aurai à minima sur les résolutions d'extension d'ages et la suite du CA. Lanson ne cherche pas à le renouveler / pourquoi etc.
On verra si on a de la langue de bois ou une vrai réponse ;)
En attendant je vais relire ce soir les 2 ou 3 précédents rapport annuels.

Pour la visite on verra bien, je l'ai déjà faite à titre privé. Si on ne fait pas de visite investisseurs, je chercherai si j'ai qq photos passées.
Blog: https://lacotefrancaise.substack.com

Bn
862
Messages : 243
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 02 mai 2024, 14:12

Hello à tous, je profite d’un peu de temps calme pour vous partager mon compte rendu de l’AG 2024 (sur l’activité 2023) de Lanson-BCC.
Je m’attendais à une petite AG, et ce n’est pas le cas. Je n’ai pas compté mais il doit bien y avoir 60-80 personnes. Sans surprise, les gens sont d’un âge avancé. A vrai dire, je suis presque aussi jeune que les hôtes(sses) d'accueil. Encore un peu et l’un des actionnaires va me donner son manteau… :o

En échange de mes attestations de titres, je reçoit un bon cadeau, et je suis inscrit sur la liste des participants.
J’en profite pour dire bonjour à 3 personnes que je connais via… twitter. Même constat que le mien, nous faisons baisser la moyenne d'âge. ;)
D’après l’un d'eux, il y a à l’AG beaucoup de vignerons fournisseurs qui ont acheté (reçu?) une action.
Puis nous montons dans la salle. Il y en a en fait deux, une principale qui sera bien remplie et au cas où une deuxième avec écran et son.

L’assemblée démarre quasi à l’heure !
Nous avons comme présentateurs:
  • Brice Simphal, le directeur financier et (bientôt?) Secrétaire Général du groupe
  • Bruno Paillard, le PDG
  • François Van Aal, le DGD du groupe, précédemment à la tête de Champagne Chanoine.

L’AG démarre sur le marché champagne en général. Je ne vais pas refaire un cours complet, cela suit le document d’enregistrement. Je vous invite à la lire directement si vous voulez plus de détails incluant des graphiques sur les dernières années.
En résumé:
  • on vend moins de bouteilles mais plus cher,
  • le prix du raisin augmente,
  • il y a du stock (peut-être même trop),
  • L’export augmente et les 10 premières Maisons de Champagne dont Lanson-BCC représente 80% de l’export.
  • On exporte des bouteilles en moyenne plus cher que celles vendu pour la conso intérieure
  • Top pays: USA, UK (un marché historiquement important pour Lanson) et Japon
Sur le prix du raisin c’est l’occasion pour B Paillard de démarrer ses piques sur LVMH: LVMH tire à la hausse les prix du raisin depuis 10 ans. Pour rappel, 1kg de raisin Champagne c’est entre 6 à 10 euros pour Lanson + des primes pour les certifications environnementales, à l’origine de 20 centimes, désormais à 40 centimes.
Régulièrement B Paillard fera quelques piques sur le sujet LVMH (ils ne sont pas de la région, le champagne c’est quelques % de l’activité de LVMH et Bernard Arnault n’en bois pas :) ). A défaut d’apporter de l’information, ça détend l’assemblée. 8-)

Sur la partie stock il s’inquiète et du stock actuel et de l'éventuelle surproduction de l’année à venir. Mais il espère néanmoins une fin de surstock à la fin de ce semestre. Bref, pas très clair à mon sens.

Cette partie est bien préparée, et on sent B Paillard dans son exercice préféré: parler du champagne et du business autour.

Ensuite la second partie de l’AG est un passage rapide sur chaque maison du groupe Lanson BCC, avec, lorsqu’ils sont présents, un petit mot des présidents de chaque maison. Et on rentre dans le détail pour le groupe Lanson BCC.
J’ai noté comme informations intéressantes les suivantes.
La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est importante pour l’image. Le champagne ne doit pas être associé à une quantité importante de produits chimiques.
Ils veulent pousser les Maisons sur la partie oenotourisme. (A titre personnel, j’ajouterai que pour qui à visité des belles caves type Vranken Pommery, ou les maisons de LVMH que B Paillard, c’est un filon à ne pas louper car ça peut rapporter: via les visites et via les ventes post visite - on en reparlera à la fin, il y a du boulot pour atteindre ce niveau).
Il y a eu un gros effort de montée en gamme en général et surtout du côté de Chanoine, là où ils ont volontairement tiré un trait sur 1 million de bouteilles pour fermer une gamme mal calibrée.
La hausse des taux va continuer à avoir un impact croissant en 2024 et 2025: prévision de 15 millions de coût financier en 2024 et 20-25 millions en 2025 (Taux moyen de 2% actuellement, va grimper au moins à 3+% à partir de maintenant)
Ratio financier: ROC/CA sup à 20% pour la première fois de l’entreprise (ou de ces dernières années?)
86.6% de la dette c’est du crédit de vieillissement sur échéance 3 à 4 ans (rappel: champagne au moins 18 mois de garde et Lanson fait généralement 4 ans)
Le reste du crédit c’est pour de “l'investissement industriel” la plupart du temps. Ces investissement sont à taux fixe.
Ils font rarement du rachat de vignoble, plus de manière tactique (ex: racheter un vignoble d’un vigneron avec lequel ils bossent suite à une succession et mise en location)
Sur le surstockage, ils espèrent en voir le bout à la fin du semestre, mais ils ont peur des promotions “sauvage” de certains (en particulier grande distribution).

J’ai trouvé intéressant dans l’idée (pour le contenu c’est plus variable) qu’ils fassent intervenir des administrateurs extérieurs.
Marc Dixon, un anglophone qui prendra son plus bel accent français pour nous parler un peu de macro (volatilité importante, l’inflation devrait redescendre mais les taux et surement pas à la même vitesse).
Philippe Vidal un ancien de CIC (qui fut / est un partenaire bancaire de Lanson) parlera de banque mais sans intéret.
Enfin, Michaela Merk est une spécialiste du luxe. Comme info particulière, selon elle, les premiers achats “luxe” sont passé, en 10 ans, de gens de 25 ans à des ados de 15 ans (mais quid de la définition du luxe)

Je vous passe la lecture très protocolaire des résolutions et autres blabla résumé des commissaires aux comptes.

Enfin on passe à la dernière partie de l’AG: les questions des actionnaires.
Sans surprise, très peu de gens posent des questions.
Pour l’anecdote, un des mes compères m’informera même que ça pestait un peu à côté de lui lorsque j’ai eu le micro (“encore des questions…”).
Je me suis permis de réunir certaines questions/réponses et de filtrer les questions peu intéressantes.

Sur l’achat d’une Maison de champagne.
Les 8 maisons couvre l’ensemble du spectre (grande distribution, export, vente en direct, vente via caviste et belles tables)
Il y a une exception, le “Champagne Rap” (que LVMH couvre via Ace of Spades). B Paillard trouve ça vulgaire et en dehors de la culture champagne. Néanmoins F Van Aal regarde ce sujet et ils font des explorations avec des artistes. Rien de concluant pour le moment

Jeux Olympiques
Rien n’est fait en direct à cause de la loi Evin

Une question autour du BFR
(hausse des stocks, hausses des prix du raisins)
pas de réponse, mais retour de l’antienne sur le surstock / le risque de surproduction pour 2024/2025. Bref la réponse n’est pas fausse mais à côté de la question.

Fin de la montée en gamme et prochaines étapes

“Jamais”
Le but c’est continuer à monter en gamme et ne pas se laisser distancer par Moët (ah, je croyais que c’était le grand méchant ;) )
Pas de réponse/annonce sur les étapes suivantes si ce n’est le développement de la gamme Lanson Rosé
Effet luxe: le prix est une partie de la “valeur produit” au yeux des acheteurs. Pas de raison de s'éloigner trop de Moët

Gelée tardive et impact
Pas encore d’avis, et ils ne sont pas inquiet, ils ont 1 ans de stocks pour les non-millesimés.

Endettement de la deuxième génération
Pas d’impact prévu sur le dividende, ils veulent le garder mais modéré

Rachat d’actions, résolution(s), prochaines étapes
Pas de projet de sortie de bourse
Être coté oblige à une discipline, mais ça donne de l’info aux concurrents
Pas d’annulation prévu des 120k actions (+ ils prévoient de changer le package pour les dirigeants de maisons et pourraient utiliser une partie de ces actions)

Sur le futur du conseil d’administration avec le besoin de repousser les âges sans cesse.
Pas un problème pour lui car 3 ans seulement pour les nouveaux mandats, ça laisse le temps de voir (pas une vraie réponse :) )

Communication financière et levée de fond

Pas prévu de levée de fond
Selon B Paillard le cours est “idiot”, et “d’ailleurs j’en achète régulièrement"


Sur le prix de l’action (qu’il estime pas bon) et quel devrait être le bon prix

Pas de réponse (les questions étaient posées à la suite, il répond en vrac), si ce n’est qu’il en achète
La personne à côté de moi commente en souriant qu’il ne répond pas vraiment à ma question…

Enfin les résolutions sont votées. Pas de voix discordantes, tout est approuvé à l’unanimité des gens dans la salle. Sans surprise au vu de la composition de l’assemblée.


On finit l’AG par un buffet avec du Champagne (Lanson bien sûr :) ). Une visite est proposée, j’en fais partie.
On commence par l’espace “musée / historique”, puis la carte de la Champagne où on y cultive le champagne ;).
On continue par le Clos Lanson (un clos = un espace fermé par des murs où l'on y cultive du raisin en ville)
20240426_132438.jpg
le haut de gamme de chez Lanson. Puis retour côté production avec les cuves
20240426_133717.jpg
pour terminer dans les caves
20240426_134138.jpg
20240426_140519.jpg
20240426_140217.jpg
La visite est très agréable et bien faite mais on est très loin des maisons avec beaucoup de bâtiments historiques et/ou de belles caves.

Je profite du retour à l'espace d’accueil pour échanger mon bon contre le cadeau actionnaire de l'année: une bouteille de champagne rosé !


Point de vue perso:
  • Le renchérissement du coût du crédit va avoir un impact massif sur le résultat net (même s’il devrait rester positif) en 2024 mais surtout en 2025.
  • D’un autre côté, on cote en dessous des fonds propres et B. Paillard en achète.
  • Question ouverte: un trade “vente maintenant, rachat fin 2025 ou début 2026” à faire? Mais avec le risque d’une sortie de côté (sinon pourquoi Paillard en achèterai actuellement), ou simplement d’une revalorisation.
  • B. Paillard (ni probablement les autres administrateurs un peu âgés) ne veut pas laisser la main aux suivants. Mais il commence, à mon avis, à être à l’âge limite entre l’homme plein de sagesse et le papi qui n’est plus à sa place à la direction d’une boite.
  • F. Van Aal n’est pas skin in the game. Il a seulement 5 actions et va obtenir le reste via des actions gratuites. 2500 maintenant et je ne doute pas que l’idée de changer le package de salaire pour les dirigeants de maison vienne de lui, donc surement plus à l’avenir.
  • Par contre je le garde à l’œil il a l’air efficace.
  • La montée en gamme va être difficile. N’est pas LVMH qui veut ;). Difficile aujourd’hui de faire des belles visites, la culture locale est très ancrée dans le luxe à l’ancienne.
Bref, après réflexion j’ai décidé de sortir de ma position et gardé qq actions seulement pour le suivi (et d'éventuelles invitations :roll: pour le futur dont l’inauguration du siège social de De Venoge, aux bouteilles reconnaissables )
Si suite à l’impact du coût du financement il y a une baisse du prix des actions en 2024/2025/2026 je reviendrais… si l’entreprise est toujours coté…
Je pense que des actionnaires qui restent seront gagnant à long terme, y compris via une sortie de cote, mais qu'en attendant il y a mieux à faire ailleurs.
Blog: https://lacotefrancaise.substack.com

Avatar de l’utilisateur
Franck des daubasses
8801
Messages : 1089
Inscription : 07/04/2021

Message par Franck des daubasses » 02 mai 2024, 14:41

Merci pour le retour !

Pour se divertir :
Bn a écrit :
Pour l’anecdote, un des mes compères m’informera même que ça pestait un peu à côté de lui lorsque j’ai eu le micro (“encore des questions…”).
Un grand classique des pique-assiettes venus pour se goinfrer gratos au buffet et recevoir leur cadeau...

Pour rappel, lors de la dernière AG NRJ, certains actionnaires ont patienté 30 minutes pour picorer au buffet qui était vraiment modeste. Sans intérêt.

Après avoir récupéré le stylo et le bloc-note NRJ, s'être goinfrés de 3 mini-viennoiseries, bu un café, ils ont quitté la salle avant même le début de l'AG ! :lol:
Retrouvez toutes mes transactions et positions : dans mon portefeuille

Avatar de l’utilisateur
AntonyP
7651
Messages : 1240
Inscription : 27/08/2021

Message par AntonyP » 02 mai 2024, 19:15

Un grand merci Bn pour ce très bon compte-rendu. Pour une première AG, votre retour est très pro. Une vraie plus value pour le forum. ;)
" Choisissez les bonnes valeurs et le marché en prendra soin ", Peter Lynch

Jcd
147
Messages : 43
Inscription : 10/11/2019

Message par Jcd » 04 mai 2024, 06:49

En complément de l'excellent rapport d'ag de Bn, celui de Finance Académie (une pointure selon moi) accessible ici...
https://da32ev14kd4yl.cloudfront.net/ve ... 202023.pdf

Avatar de l’utilisateur
okavongo
8892
Messages : 1117
Inscription : 10/11/2019

Message par okavongo » 04 mai 2024, 10:49

Cours = 44,50 EUR

Le début du compte-rendu m'a fait tiquer. Il est annoncé que le Champagne représente 35% de la valeur des vins dans le monde ! Bon, c'est une (grosse) boulette, il est écrit sur la slide suivante 28% en valeur de la consommation des vins effervescents. Ce qui semble beaucoup plus raisonnable...

Pour le reste, un surstock généralisé et un marché intérieur en baisse ne font effectivement pas rêver.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20746
Messages : 4067
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 17 juin 2024, 15:06

Vente de la ligne au cours de 48,80 EUR

Au cours de 48,80 EUR, le titre n'offre qu'un potentiel de +7% par rapport à notre dernier objectif de cours (52,45 EUR). Il s'agit du plus faible potentiel dans le Portefeuille Pépites PEA.

Compte tenu de la bonne tenue du titre ces derniers jours dans un marché parisien en forte baisse, nous avons décidé de sortir la ligne du portefeuille en vue d'allouer les liquidités encaissées sur un titre à plus fort potentiel (nouvel achat ou renforcement).

La performance sur la ligne ressort à +30% dividendes inclus et net de frais en 1 an et 2 mois.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Franck des daubasses
8801
Messages : 1089
Inscription : 07/04/2021

Message par Franck des daubasses » 17 juin 2024, 15:13

Attention

Cours actuel en baisse de 8% à 45,50 € avec réservation à la baisse !

A tous ceux qui copient les opérations du Portefeuille Pépites PEA : la liquidité sur le titre est faible et c'est accentué en ce moment avec la faiblesse des flux acheteurs du fait d'un contexte politique incertain.

=> ne vous précipitez pas pour vendre à n'importe quel prix
Retrouvez toutes mes transactions et positions : dans mon portefeuille

Boucanier
10
Messages : 2
Inscription : 24/07/2021

Message par Boucanier » 22 juin 2024, 11:02

Bonjour,

Je suis un investisseur particulier qui n'ai pas le temps de suivre en intraday vos ordres. Votre position est fermée avec 31% de gain. Mais pas la mienne. Je n'arrive pas à reproduire vos performances. Comment avez-vous vendu à 48.8? C'était vers 15h Lundi. Aviez-vous mis un ordre de stop que vous ne communiquez pas à vos abonnés? La semaine dernière l'action était au-dessus de 50, proche de votre cours cible. J'ai été tenté de vendre ce week-end mais j'ai décidé de respecter votre process. Et que préconisez-vous de concret pour ceux qui sont collés à Lanson?
Si je n'arrive pas à compenser mes pertes sur Haulotte, Jacques Bogart et Unieuro par un Lanson à 31% (je suis à 15%), je fais comment?

Mais bon, je suis peu-être le plus nul des abonnés.

Très cordialement.

Csylvain
68
Messages : 87
Inscription : 06/06/2020

Message par Csylvain » 22 juin 2024, 19:05

Bonjour,
Le plus nul, je ne sais pas mais le 1er à pigner qu'il perd, certainement.
Sinon, activez les notifications ?
Cdt

Dagano
1937
Messages : 252
Inscription : 31/03/2021

Message par Dagano » 24 juin 2024, 14:45

Boucanier a écrit :
22 juin 2024, 11:02
Bonjour,

Je suis un investisseur particulier qui n'ai pas le temps de suivre en intraday vos ordres. Votre position est fermée avec 31% de gain. Mais pas la mienne. Je n'arrive pas à reproduire vos performances. Comment avez-vous vendu à 48.8? C'était vers 15h Lundi. Aviez-vous mis un ordre de stop que vous ne communiquez pas à vos abonnés? La semaine dernière l'action était au-dessus de 50, proche de votre cours cible. J'ai été tenté de vendre ce week-end mais j'ai décidé de respecter votre process. Et que préconisez-vous de concret pour ceux qui sont collés à Lanson?
Si je n'arrive pas à compenser mes pertes sur Haulotte, Jacques Bogart et Unieuro par un Lanson à 31% (je suis à 15%), je fais comment?

Mais bon, je suis peu-être le plus nul des abonnés.

Très cordialement.
L'objet des informations communiquées n'est pas de coller aux entrées et aux sorties des Daubasses. C'est de toute façon impossible à long terme où le spread par rapport à leur performance ne peut qu'augmenter (dans un sens ou dans l'autre). On n'est pas face à un fonds à qui on confie notre argent mais dans un cas où on souhaite avoir une gestion active de son patrimoine. L'objectif que vous devez avoir est de vous servir de ces pistes d'investissement pour déterminer un portefeuille avec lequel vous êtes à l'aise et non de suivre ce qui est fait par d'autres.

D'ailleurs, rien n'empêche d'acheter plus bas que les Daubasses ou de ne pas vendre quand ils vendent. Les actionnaires d'ADF Group sur ce forum peuvent (i) remercier les Daubasses pour leur avoir mis l'entité sous les yeux et (ii) remercier leur propre travail pour ne pas avoir vendu quand les Daubasses l'ont fait.

En l'espèce, vous avez envisagé de vendre quand le prix était au-dessus de 50. Si vous ne l'avez pas fait, c'est que vous avez considéré qu'il existait encore du potentiel. Aujourd'hui alors que le prix est 10% plus bas (et sauf prise en compte de nouveaux éléments (autres que la vente des Daubasses)), il n'y a donc a priori pas de raison de vendre. Sinon, c'est que vous avez commis une erreur en ne procédant pas à la vente.

Franck a d'ailleurs mentionné de faire attention sur la sortie car la liquidité est faible. Il est fréquent qu'à la suite de l'achat d'une daubasse ou de la vente de celle-ci, le cours décale de plusieurs %. C'est le plus souvent temporaire si les fondamentaux qui justifiaient la hausse existe toujours.

A titre personnel, j'ai cédé mes LANSON à 45,8 € il y a 3 mois. Je ne considère pas pour autant les avoir mal vendus au prétexte que j'aurai pu un jour les vendre 50 car je sais pourquoi je les ai vendus et que je suis donc en paix avec la réflexion qui m'a poussé à les vendre. De la même façon, je suis en perte actuellement sur Jacques Bogart mais je sais parfaitement pourquoi je les ai acheté. Si ma thèse d'investissement change, je les vendrais.

De mon point de vue, si vous voulez optimiser vos gains, cela nécessitera forcément un travail personnel que cela soit sur les pistes qui sont proposées mais aussi sur les implications psychologiques de la volatilité de votre portefeuille. Ce n'est que mon opinion mais dans une approche value, une variation de 10% du cours relève pour moi du "bruit du marché" et devrait vous laisser indifférent si vous investissez dans des thèses auxquelles vous croyez.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20746
Messages : 4067
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 24 juin 2024, 17:34

Dagano a bien résumé l'état d'esprit de notre offre.

Nous tenons également à préciser que nous ne "jouons" jamais contre nos abonnés. S'il nous arrive d'aller sur des titres peu liquides, c'est car c'est là que l'on trouve le plus d'anomalies de valorisation et c'est ce qui fait la singularité des daubasses. Pour autant, il est souvent possible de faire mieux que nous.

Pour reprendre l'exemple de Dagano, ADF Group est un 4-bagger (cours de 16,20 CAD) depuis que nous avons cédé la ligne (à 3,90 CAD). Jensen-group est sorti du portefeuille à 33,30 EUR et cote actuellement 41,00 EUR (+23%). Campine, titre peu liquide et coté au double fixing, a coté jusqu'à 83,50 EUR fin mai, plus de 10% au dessus de notre prix de vente de 75,00 EUR, ...

On l'a déjà répété maintes fois : nous disons ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons, mais pas ce que vous devez faire.
Notre offre est une boite à outils. À chacun de les utiliser au mieux.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Boucanier
10
Messages : 2
Inscription : 24/07/2021

Message par Boucanier » 24 juin 2024, 23:59

Bonsoir

Merci pour vos messages. Quelques réponses et j'arrête là.

"En l'espèce, vous avez envisagé de vendre quand le prix était au-dessus de 50. Si vous ne l'avez pas fait, c'est que vous avez considéré qu'il existait encore du potentiel. Aujourd'hui alors que le prix est 10% plus bas (et sauf prise en compte de nouveaux éléments (autres que la vente des Daubasses)), il n'y a donc a priori pas de raison de vendre. Sinon, c'est que vous avez commis une erreur en ne procédant pas à la vente."
>> En l'ocurrence, les objectifs de cours des lettres du mois de mai et de juin étaient de 52.45euros. Je n'ai pas vendu à 50 juste pour ça. Je veux suivre le process daubasses sans biais personnel. Je ne suis pas analyste financier.

On l'a déjà répété maintes fois, mais nous disons ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons, mais pas ce que vous devez faire.
Notre offre est une boite à outils. À chacun de les utiliser au mieux.

>> Ok, c'est clair. Je me débrouille, il n'y aura pas de process objectif sans biais perso. Et je comprends que les objectifs de cours ne sont qu'indicatifs.

Sinon, activez les notifications ?
>> Merci mais je n'ai le temps de ne passer les ordres qu'en dehors des heures d'ouverture de la bourse.

Après je ne dénigre pas l'offre mais je n'ai clairement pas les perfos de Pépites PEA de 2023 et 2024 parce que j'avais laissé la place à de l'interprétation. J'ai revu mon process pour être complètement rigoureux et c'est donc encore raté avec Lanson.

Bonne continuation.

Cordialement.

Viga
2667
Messages : 538
Inscription : 16/08/2020

Message par Viga » 25 juin 2024, 09:19

Rien ne dit que le cours ne va pas atteindre ou dépasser le cours de vente et même l'objectif d'ici 3-6 mois. En value, le temps est un acteur majeur.

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

24187 messages • 1005 sujets