Patrimoine et Commerce (PAT)

Idées d'actions proposées par la communauté + pistes d'investissement proposées par les daubasses hors portefeuilles
Viga
2603
Messages : 528
Inscription : 16/08/2020

Message par Viga » 16 juin 2022, 18:49

Merci Snowball pour ce résumé d'AG en mode Flash ! :mrgreen:
Snowball a écrit :
16 juin 2022, 18:32
Ici, la plus grande prudence s’impose. Ces dernières années, les taux de capitalisation utilisés tournaient autour de 7,2 %. S’ils devaient monter significativement, alors la juste valeur de l’immobilier reculerait, avec un impact sur l’actif net et sur le compte de résultat, dans une ligne ad hoc. J’ai demandé quelle était l’anticipation de hausse du taux de capitalisation avec des taux d’emprunt qui augmentent de 100 à 150 points de base. Je n’ai pas eu droit à une réponse très claire. D’une part, la direction estime que c’est la seule responsabilité de l’expert (commode ça !), d’autre part, ils se refusent à anticiper une situation à fin d’année, ce qui semble raisonnable vu le rythme soutenu des changements dans ce domaine.

Comme j’ai lourdement insisté, j’ai compris que 100 points de base de hausse sur les taux seraient loin de se répercuter par 100 points de base de hausse sur le taux de capitalisation. Duval et son secrétaire général ont évoqué un possible retour à un taux de capitalisation historique autour de 7,4 %. Si tel est le cas, je pense que l’on limitera bien la casse.
Cependant, je n'ai rien compris au paragraphe ci-dessus, notamment pourquoi une hausse du taux de capitalisation entrainerait une baisse de la juste valeur de l'immobilier. J'aurais plutôt entendu l'inverse, mais je pense que je manque de définition des concepts de base (j'ai pourtant essayé de lire les explications des Daubasses mais certains concepts ne veulent pas entrer). Pourriez-vous m'expliquer le rapport entre les 2 s'il vous plaît ?

Avatar de l’utilisateur
Stephane
2601
Messages : 774
Inscription : 10/11/2019

Message par Stephane » 16 juin 2022, 20:09

@Viga
Remarque : Je ne maîtrise pas vraiment non plus les différents termes employés ci dessus.

Ce que je comprends c'est que PAT considère que son immobilier mis en location doit rapporter 7%/an en loyers bruts. Les loyers sont connus et réactualisés chaque année, cela permet de calculer une nouvelle estimation du prix de l'immobilier en permanence.
Si l'inflation arrive et fait monter les taux des emprunts, cette valeur de 7%/an devrait être revue à la hausse, à niveaux de loyers constants cela fera donc diminuer l'estimation du prix de l'immobilier dans les comptes de PAT.
Les dirigeants de PAT n'ont pas su donner de réponse claire, peut être parce qu'en pratique ces calculs relèvent un peu de la boule de cristal, les loyers ne sont pas constants et peuvent éventuellement être réajustés eux aussi avec l'inflation, mais cela dépend du contexte.
Parrainage:
IB = https://ibkr.com/referral/stephane602
BourseDirect = 2019582935
Fortuneo = 13189229

Viga
2603
Messages : 528
Inscription : 16/08/2020

Message par Viga » 16 juin 2022, 20:22

Merci Stephane, ça semble logique en effet, mais j'ai l'impression que cela retourne le problème à l'envers : le rendement attendu débouche sur la valeur de l'immobilier au lieu de partir de la valeur d'achat pour déterminer un rendement. Ceci dit, comme c'est pour de l'immobilier en location professionnelle, c'est compréhensible.

Avatar de l’utilisateur
Snowball
8009
Messages : 625
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 17 juin 2022, 08:58

Bonjour Viga,

Désolé si j'ai été excessivement technique, en particulier dans le choix des termes.

L'enjeu est en réalité assez simple. L'immobiliser de PAT n'est pas comptabilisé à sa valeur d'achat, ou coût historique, dont on déduirait ensuite des amortissements. En application de l'IFRS 16, l'immobilier de PAT est valorisé à sa " juste valeur " et sans amortissement. Et cette juste valeur comment est-elle calculée ? Par une actualisation des flux de trésorerie futurs. Ces flux de trésorerie, dans le cas de PAT, ce sont des loyers, et je pense qu'ils sont simple à modéliser. Le problème porte donc sur le taux d'actualisation.

Si on actualise les futurs loyers à un taux de 7,2 %, on trouvera un valeur de bien sensiblement supérieure au même calcul avec une actualisation à 10 %.

Je n'ai pas encore pris le temps de finaliser un modèle pour simuler la valeur de l'immobilier de PAT et sa sensibilité aux variations de taux d'actualisation. Mais, à ce stade, j'estime que la hausse du taux d'actualisation retenu par l'expert de 7,2 % taux de ces dernières années à 7,4 % un taux plus ancien et historique (un progression de 20 points de base donc) se traduirait par un baisse du patrimoine de PAT de 3,4 %. Si le taux d'actualisation gagne 100 points de base et passe à 8,2 %, alors la réévaluation à la juste valeur de l'immobilier se traduirait par une perte de plus de 14 %.

J'essaie d'affiner ces chiffres dans la journée.

Snowball

Junior
778
Messages : 247
Inscription : 17/11/2019

Message par Junior » 21 juin 2022, 10:40

Pour les intéressés le prix d'émission des actions pour le paiement du dividende en action est fixé à 17,67 €

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 16 JUIN 2022

Versement d’un dividende de 1,25 € par action

Option pour le paiement du dividende en actions

Prix d’émission de 17,67 €

https://www.google.com/amp/s/www.zonebo ... -40744540/

Benjamin
223
Messages : 71
Inscription : 10/11/2019

Message par Benjamin » 17 juillet 2022, 11:04

Pour information, il y a eu un communiqué correctif concernant le prix d’émission pour l'option "paiement du dividende en actions". Nouveau prix = 16,78 €

Ci-dessous le communiqué.

Excellent dimanche à tous.
Pièces jointes
CP_AGM_16_06_2022.pdf
(192.94 Kio) Téléchargé 164 fois

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20533
Messages : 4046
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 08 septembre 2022, 14:29

Cours : 17,10 EUR


Notre foncière française de retail park a publié ses résultats semestriels ce jour.

Au menu : endettement en baisse + revalorisation du patrimoine = ANR par action en hausse de +2,3% à 27,29 EUR

On note également une réduction du coût de la dette à 1,97% sur le semestre contre 2,04% sur le S1 2021. 72% de la dette est à taux fixe.


Pour plus d'informations, n’hésitez pas à consulter la présentation :

lien : Présentation résultats S1 2022 - Patrimoine & Commerce
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

slechart
647
Messages : 241
Inscription : 10/11/2019

Message par slechart » 08 septembre 2022, 15:19

Je me permet de pondérer sur un point : la dette nette est en hausse il me semble, seul le ratio LTV (dette / valeur des immeubles) est en baisse.

[Oui c'est l'endettement relatif qui baisse. Merci d'ajouter cette précision]
dette_pat.PNG

elyes
150
Messages : 23
Inscription : 03/05/2021

Message par elyes » 06 octobre 2022, 08:31

Patrimoine & Commerce : les loyers bruts augmentent de 7,3% sur neuf mois

Patrimoine et Commerce fait état de loyers buts de 35,3 millions d'euros pour les neuf premiers mois de l'exercice 2022, soit une augmentation de 7,3%...

Patrimoine et Commerce fait état de loyers bruts de 35,3 millions d'euros pour les neuf premiers mois de l'exercice 2022, soit une augmentation de 7,3% sur un an. Cette progression s'explique principalement par : une augmentation à périmètre constant de 3,9%, portée par l'indexation contractuelle des baux et par la diminution de la charge d'étalement des franchises Covid-19 accordées aux locataires en 2020 ; un impact net positif de 1 million d'euros sur les mouvements d'acquisitions et de cessions ; et la prise d'effet des baux sur un actif en Martinique dont la restructuration a été finalisée.

Au cours du 3ème trimestre 2022, Patrimoine & Commerce a poursuivi sa politique de rotation d'actifs non stratégiques avec la cession d'un actif à usage industriel et de bureaux à Parigné-l'Evêque (72), ainsi que d'un actif à Bourgoin-Jallieu (38), portant à 33 ME le montant global des cessions depuis le début de l'exercice, en ligne avec les valeurs d'expertises.

Éric Duval, Gérant et Fondateur de Patrimoine & Commerce a déclaré: "Patrimoine & Commerce enregistre une croissance des loyers de +7,3% sur le 3ème trimestre 2022, fruit d'une gestion pro active du portefeuille. Nous sommes confiants dans les fondamentaux et la résilience de notre business model, et nous comptons bien renforcer notre position d'acteur de référence des retail parks low cost en France".

Source : https://www.boursedirect.fr/fr/actualit ... bfaedd60c8

Avatar de l’utilisateur
AntonyP
7560
Messages : 1227
Inscription : 27/08/2021

Message par AntonyP » 06 octobre 2022, 08:52

En image et avec le communiqué officiel du 06/10/22.

Image
" Choisissez les bonnes valeurs et le marché en prendra soin ", Peter Lynch

Avatar de l’utilisateur
Snowball
8009
Messages : 625
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 19 octobre 2022, 20:25

Achat d'initié chez PAT : Eric Duval a acheté 5 953 actions de sa société à 15,90 € pour un montant global de 95 K€.

La transaction date du 7 octobre. Elle a été déclarée à l'AMF ce jour.

C'est le premier achat par Duval sur le marché depuis octobre 2020. En appelle-t-il d'autres ?

La déclaration est jointe.

Snowball
Pièces jointes
DD_22_867193_9471328.pdf
(3.39 Kio) Téléchargé 124 fois

Warren
46
Messages : 10
Inscription : 22/12/2021

Message par Warren » 21 octobre 2022, 18:50

Bonjour à tous,

Evoluant dans le secteur de l'immobilier dans mon activité professionnelle, ce dossier m'a interpellé.
Ce qui semble intéressant à première vue, c'est le taux de capitalisation affiché dans tous les supports de présentation supérieur à 7% (7.2% au 31/12/2021 et 7% au 30/06/2022), cependant je ne parviens pas à retrouver ces chiffres.

En effet, au 31/12/2021, loyers bruts / patrimoine HD = 43.7 / 807 = 5,4%
et au 30/06/2022, 23.2*2 / 856 = 5,4%

Admettons que les vacants (6% des surfaces) soient valorisés au même loyer, on obtiendrait 5,6% en équivalent 100% loué.

Au delà du fait que parler de rendement brut hors droits (alors que les droits sont payés à l'acquisition) n'a pas de sens selon moi (car réellement payé à l'acquisition), je suis loin des 7%.

Enfin, et pour compléter l'analyse, les taux de financement pour cette typologie de retail parks/localisation en ce moment se situent vers 5,5% (3% d'EURSWAP + 2,5% de marge bancaire) donc continuer les acquisitions avec levier devient compliqué (impossible) lorsque le taux de rendement initial brut est de 5,6% (soit 5.2% brut droits inclus).

Qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Fallus
1372
Messages : 331
Inscription : 03/04/2020

Message par Fallus » 23 octobre 2022, 14:30

suite à la claque prise par tout le secteur, l'analyse sur l'ANR ne me semble plus pertinente
Sur Pat, la decote sur ANR est de 50% (+/-) donc de 30% sur les actifs (+/-) avec une LTV de 40% et c'est le cas sur toutes les autres foncières

Comme vous le dites bien avec les taux swap qui explosent et les spreads aussi, le marche des transactions se freeze et ne pourra se debloquer que quand les rendements locatifs augmenteront ie quand les actifs vont baisser.

Ceci étant dit, l'existant est bien la, est loué, la dette a déjà été levée (et généralement couverte) donc on a à perimetre constant une bonne visibilité sur les revenus et les cash flow des foncières
Les deux principaux risques que je vois sont 1/ les covenants si les expertises sont trop revues à la baisse et donc 2/ des AK dilutives

Personnellement je regarde surtout le resultat net recurrent (RNR ou AREPS etc.) et le rapporte à la capitalisation. Cela permet d'avoir un TRI théorique ou earning yield et la reduction des décôtes / augmentation des NAV n'est qu'un +

Voir mon post : viewtopic.php?p=15046#p15046
Ces TRI sont entre 7% et 20% ou des PER entre 5 et 15. Pour des activités assez défensives c'est très tentant, même en cas de recession
Environ 13.5% pour PAT (30m€ de RNR pour 220m€ de capi)

Au final je trouve que le secteur est une énorme opportunité... j'irais presque jusqu a dire "once in a lifetime opportunity" :lol: :D
Les marchés n’ont jamais tort, les opinions souvent - Jesse Livermore

Warren
46
Messages : 10
Inscription : 22/12/2021

Message par Warren » 23 octobre 2022, 19:33

Bonsoir Fallus et merci pour ce complément.

Je suis en ligne avec vous sur la décote qui est impressionnante sur le secteur, mais qui n'est pas illogique lorsque l'on impacte l'augmentation des taux sans risques aux rendements nets de ces foncières (qui n'ont fait que baisser en ligne droite durant les 10 dernières années). Même sans nouvelle acquisition, les foncières devront se refinancer à un moment ou un autre, et elles ne le feront vraisemblablement plus à 2%.

Pour avoir été confronté à l'exercice des expertises immobilières, il a toujours un train de retard et est parfois discutable, et c'est à mon avis ce qui explique que certaines décotes sur ANR persistent (et persisteront). En ce moment, les experts impactent assez peu les taux de sortie (10 bps par exemple sur un patrimoine bureau core type Paris QCA...)

Je nuancerai l'aspect "défensif" des foncières cependant - surtout sur les foncières commerces (ou l'hôtellerie) : les loyers (ou plutôt la pérennité de celui-ci) dépendent assez directement du CA des commerçants et donc de la consommation des ménages. En période de récession elle est à surveiller et dépend bien sûr des secteurs (alimentaire/loirsirs/habillement/bricolage...). Certes le loyer est dû quoiqu'il arrive mais la solvabilité des locataires de Gécina (par exemple) en période de récession n'est pas comparable à celle de PAT ou Klepierre - voir l'affaire Camaïeu.

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20533
Messages : 4046
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 24 novembre 2022, 11:53

Cours actuel : 15,10 EUR
Snowball a écrit :
19 octobre 2022, 20:25
Achat d'initié chez PAT : Eric Duval a acheté 5 953 actions de sa société à 15,90 € pour un montant global de 95 K€.

La transaction date du 7 octobre. Elle a été déclarée à l'AMF ce jour.

C'est le premier achat par Duval sur le marché depuis octobre 2020. En appelle-t-il d'autres ?

La déclaration est jointe.

Snowball
Nouvel achat le 22 novembre de la famille Duval : 6 666 actions à 15,00 EUR pour un montant total de 99 990 EUR.

source : https://www.insiderscreener.com/fr/entr ... mmerce-sca

---
Pourquoi est-ce un signal intéressant ?

La famille Duval est déjà le premier actionnaire à 27,5% du capital et le statut de commandite fait qu'elle a déjà les pleins pouvoirs.
On peut donc penser que cet achat est motivé par des considérations purement financières.

Par contre la somme en jeu est très faible au regard du patrimoine des Duval.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20533
Messages : 4046
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 09 décembre 2022, 16:51

Achat de 30 actions Patrimoine et Commerce à 14,45 EUR


Nous avions laissé traîner un ordre opportuniste constatant une baisse du cours pour renforcer la ligne conformément à notre process lorsque le potentiel augmente de plus de 40 points.

Nous ne nous y attendions pas (et nous ne nous en sommes pas aperçus tout de suite... bis) : cet ordre a été exécuté hier suite à la baisse momentanée de l'action.

Le potentiel sur notre objectif de cours (14,45 EUR) est passé de +49% lors de notre achat à +89% ( = ANR par action au 30.06.2022 / cours = 27,20 EUR / 14,45 EUR = +89%)

Il a donc augmenté de : 89 - 49 = +40 pts ; soit une hausse exacte de +40 pts dans les clous de notre process.


Nous augmentons à coups de petites opérations notre exposition à l'immobilier. Ici en France, récemment en Allemagne et en Espagne.

Coïncidence : ce renforcement est proche des achats de la famille Duval.
source : https://www.insiderscreener.com/fr/entr ... mmerce-sca

Le secteur le plus intéressant actuellement ? En tout cas, c'est ce que notre process mécanique nous fait acheter en ces périodes troubles.
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Avatar de l’utilisateur
Snowball
8009
Messages : 625
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 10 décembre 2022, 09:38

Bonjour à tous,

Je profite du renforcement de nos hôtes pour faire un point sur les rachats d’actions propres par Patrimoine et Commerce (PAT).

Voici les rachats de l’année 2022 :
Actions propres PAT 22.jpg
Et pour mémoire les rachats de 2021 :
Actions propres PAT 21.jpg
A l’étude de ces tableaux, il me semble que l’on peut dégager les tendances suivantes :

• Sur la durée, PAT rachète un titre sur six qui passe sur le marché. Ce taux est très stable. En 2022, la société a racheté moins de titres parce les échanges en bourse ont baissé de 25 %.
• La société rachète des titres sur quasiment 100 % des séances. Par exemple depuis la fin août, PAT est intervenu sur les marchés à toutes les séances sauf 4 (les 2, 6 14 et 26 septembre).
• Le niveau d’achat est insensible au prix de l’action. PAT a par exemple racheté autant de titres en juin 2022 à 18,70 € (avec 29 % des volumes totaux) qu’en octobre : 4 635 actions racheté à 15,24 € pour seulement 17 % du volume total.
• Le prix maxi d’achat est de 19,28 € le 19 mai. Je dénombre 23 journées où PAT a acheté ses titres à 19 € ou au-delà. Au cours actuel, je pense que l’on a une marge de sécurité très confortable.

Je rajoute deux éléments connus depuis longtemps :

• Les titres acheté ont vocation à être détruit prochainement. La dernière réduction de capital par destruction d’actions propres date de décembre 2021. Le groupe avait alors détruit 120 000 actions auto-détenues, soit 0,80 % du capital existant.
• Le PRU de ces actions propres étant très sensiblement inférieur à l’ANR (27,20 €), les rachats / destructions de titres sont très relutifs pour les actionnaires restant.

Bref, je partage tout à fait l’avis des Daubasses : on est revenu sur des cours d’achat sur le titre. La décote sur ANR a rarement été aussi forte. Le rendement est remarquable : 8,4 % a cours d’hier soir (14,95 €). Les semestriels étaient excellents. Tout porte à croire que 2022 sera un très bon cru. Le PER à fin d’année sera inférieur à 7, si le cours se maintient aux alentours de 15 €. L’exercice 2023 sera encore meilleur. PAT profite de l’inflation qui revalorise mécaniquement les loyers perçus alors que la société est principalement endettée à taux fixe. Les effets d’étalement des loyers durant les confinements COVID vont progressivement s’estomper. Bref, tous les voyants sont au verts pour moi.

Tous ? pas tout à fait. Il semble qu’Éric Duval n’ait pas opté pour le dividende en actions à un taux de 16,78 € cette année. C’est un petit signal négatif, qui partiellement contrebalancé par les quelques achats récents qu’il vient de réaliser sur le marché.

Snowball

Avatar de l’utilisateur
les daubasses
Administrateur
20533
Messages : 4046
Inscription : 26/10/2019

Message par les daubasses » 22 février 2023, 11:09

Cours : 16,65 EUR


Les résultats annuels 2022 ont été publiés et rassurent.

Voici quelques éléments :

Loyers bruts en hausse de +8,3% à 47,3 M EUR et un bénéfice en hausse de +51,7% à 47,8 M EUR.
Attention ce résultat intègre un effet de revalorisation (juste valeur des immeubles) de +15,1 M EUR.

Le dividende est en hausse de +4% à 1,30 EUR par action. Soit un rendement de 7,8% au cours actuel.

Si l'endettement est en hausse de +5,3 M EUR, il est en baisse en relatif du fait de la hausse de la valeur du patrimoine, le ratio Loan To Value ("LTV" pour les intimes) est en baisse sur l'exercice de 1,2 pts passant de 45,2% à 44,0%.

Sur le coût de l'endettement, la société de préciser :
Dans un contexte de forte remontée des taux d’intérêts, la Société continue de bénéficier des renégociations effectuées les années passées, et des couvertures de taux mises en place. Le taux moyen ressort sur l’année 2022 à 2,07% (contre 2,04% en 2021) et 79 % de la dette brute est à taux fixe ou à taux variable couvert.
Nous voilà rassurés. A voir lors des prochains exercices si la protection sur la hausse des taux est efficace et surtout si la foncière arrive à effectivement indexer ses loyers sur l'inflation tout en maintenant un taux d'occupation stable (94,3% au 31.12.2022). Dans l'affirmative, l'action Patrimoine & Commerce pourrait sortir en meilleure santé de l’environnement inflationniste actuel et continuer à distribuer de généreux dividendes sans mettre son bilan en danger.

L'ANR (hors droits) par action continue doucement mais sûrement de progresser de +4,4% par rapport à juin 2022 à 28,48 EUR. C'est notre nouvel objectif de cours.


Pour le taux de capitalisation, il ressort à 7,0%. Ce qui semble prudent.

---
On en profite pour tenter de répondre à la question légitime de Warren sur ce taux de capitalisation "élevé" (et donc prudent) :
Warren a écrit :
21 octobre 2022, 18:50
Bonjour à tous,

Evoluant dans le secteur de l'immobilier dans mon activité professionnelle, ce dossier m'a interpellé.
Ce qui semble intéressant à première vue, c'est le taux de capitalisation affiché dans tous les supports de présentation supérieur à 7% (7.2% au 31/12/2021 et 7% au 30/06/2022), cependant je ne parviens pas à retrouver ces chiffres.

En effet, au 31/12/2021, loyers bruts / patrimoine HD = 43.7 / 807 = 5,4%
et au 30/06/2022, 23.2*2 / 856 = 5,4%

Admettons que les vacants (6% des surfaces) soient valorisés au même loyer, on obtiendrait 5,6% en équivalent 100% loué.

Au delà du fait que parler de rendement brut hors droits (alors que les droits sont payés à l'acquisition) n'a pas de sens selon moi (car réellement payé à l'acquisition), je suis loin des 7%.

Enfin, et pour compléter l'analyse, les taux de financement pour cette typologie de retail parks/localisation en ce moment se situent vers 5,5% (3% d'EURSWAP + 2,5% de marge bancaire) donc continuer les acquisitions avec levier devient compliqué (impossible) lorsque le taux de rendement initial brut est de 5,6% (soit 5.2% brut droits inclus).

Qu'en pensez-vous ?
Nous aussi on calcule un taux de capitalisation différent. En prenant les loyers bruts de 47,3 M EUR et la valorisation des immeubles (hors droits) de 841,3 M EUR, on arrive à : 47,3 / 841,3 = 5,6% pour 2022 bien inférieur au taux de 7,0% annoncé.

Alors si on regarde la petite note sur le taux de capitalisation, elle précise :
Calculé comme le rapport entre les loyers bruts annualisés (ou la valeur locative de marché en cas de vacance) pour la totalité du portefeuille et la valorisation hors droits du portefeuille, hors actifs destinés à être cédés
Et le communiqué de préciser :
Au 31 décembre 2022, la valeur d’expertise du patrimoine (hors droits et y compris actifs consolidés par mise en équivalence et actifs destinés à être cédés) s’établit à 841,3 M€, en hausse de +4,3% par rapport au 31 décembre 2021. Le taux de capitalisation des actifs en exploitation s’établit à 7,0% au 31 décembre 2022.
Le delta serait donc dans "les actifs consolidés par mise en équivalence et actifs destinés à être cédés" ? Il semblerait que oui par déduction, car nous n'avons pas d'indications précises sur la valeur retenue du patrimoine pour le calcul du taux de capitalisation présenté...


---

Terminons avec les mots optimistes d'Eric Duval (gérant et commandité) :
Les solides résultats de l'exercice 2022, tant sur la performance opérationnelle que financière, confirment l'attractivité du modèle de développement du groupe en tant que première foncière cotée de retail parks low cost en France. Les plus de 50 M€ d’acquisitions et 40 M€ d’actifs arbitrés sur l'exercice démontrent notre capacité à réaliser des acquisitions ciblées mais également la bonne liquidité de nos actifs en adéquation avec les valeurs d'expertise. Portés par notre saine structure financière, et notre confiance à poursuivre une croissance durable, nous proposerons une distribution d'un dividende de 1,30 euro par action, en hausse de +4,0% par rapport à l'exercice précédent.

---
lien : Résultats 2022 | Patrimoine & Commerce
-- Chasseurs de décotes depuis 2008 --

Julien Col.
1140
Messages : 147
Inscription : 11/11/2019

Message par Julien Col. » 25 février 2023, 11:28

Cours: 17 EUR

Suite à la publication des résultats annuels, petit encart du magazine Investir (n°2564 du 25/02/2023) concernant la foncière.

C'est surtout le dernier paragraphe de l'article qui a retenu mon attention et qui traite d'une éventuelle opération de croissance externe (ATTENTION tout de même, beaucoup de conditionnel dans les propos rapportés).
Celle-ci devra se faire "sans fragiliser le bilan, donc en payant en actions, à condition que le cours [de la cible] ne soit pas loin de son de son ANR" selon les propos d'Eric DUVAL.

Les critères sont assez restrictifs, mais le profil de la cible semble identifié: une foncière de même taille ou plus petite que PAT, qui cote proche ou en dessous de son ANR et qui accepte une opération en actions, donc une opération a priori "amicale".
L'idée serait de profiter des difficultés et des décotes importantes du secteur des foncières pour grandir à moindre coût et sans endettement excessif.

A voir s'il s'agit d'un simple coup de communication pour mettre en avant la société et attirer les investisseurs, ou si la direction a déjà identifié des cibles potentielles.
Pièces jointes
PAT.png
"Acheter aux pessimistes, vendre aux optimistes"

Avatar de l’utilisateur
Snowball
8009
Messages : 625
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 27 février 2023, 08:20

Merci au journal Investir de donner un peu de visibilité à cette foncière peu connue du grand public. Comme souvent en pareil cas, la cours a apprécié cette publication… beaucoup plus que les excellents résultats annuels parus quelques jours auparavant.

Je lis dans l’article qu’Éric Duval envisage une opération de croissance externe. Il souhaiterait trouver une cible « dont le cours ne soit pas loin de l’ANR ».

J’avoue ne pas être du tout enthousiaste à cette idée. Même si cela me désole, force est de constater que la marché applique à Patrimoine & Commerce une décoté assez sévère sur son ANR : 40 % à ce jour avec un ANR de 28,48 € pour un cours de 17,00 €. Cette décote est d’ailleurs la règle dans le monde des foncière cotée actuellement.

Si Patrimoine & Commerce paie une cible à la valeur de son ANR, alors qu’en bourse sa propre capitalisation présente une décote de 40 %... alors l’opération de croissance externe va détruire de la valeur pour les actionnaires.

J’espère qu’Éric Duval, qui ne nous lit pas et qui a très peu d’égard pour les minoritaires, réfléchira à deux fois avant de signer un tel deal.

Snowball

Dwight Schrute
488
Messages : 83
Inscription : 30/12/2020

Message par Dwight Schrute » 27 février 2023, 09:27

Cher Snowball,

Pour ma part, je lis ceci d'une manière différente : Si le cours de notre action est proche de notre ANR, alors nous pourrons réaliser une acquisition payée en actions.
Et donc Éric Duval refuse de payer en actions PAT, aujourd'hui décotées, une croissance externe. Cette lecture élargit aussi l'acquisition à des cibles non cotées...

Avatar de l’utilisateur
Snowball
8009
Messages : 625
Inscription : 21/11/2019

Message par Snowball » 27 février 2023, 10:28

Merci Dwight Schrute,

J'ai relu l'article et c'est à l'évidence toi qui as raison.

Le défi pour Éric Duval consiste donc à faire accepter à un cédant d'être payé en titres PAT qui vaudront 28,48 € dans la cadre du deal... mais seulement 17,00 € sur le marché.

Sacré tour de force s'il y parvient.

Snowball

Bn
861
Messages : 243
Inscription : 11/11/2019

Message par Bn » 27 février 2023, 12:37

Je vois une troisième possibilité:
- PAT décote sur son ANR
- les foncières décotent sur leur ANR
- ils trouvent une cible avec la meme décote d'ANR ou du non coté qui accepte le fait que s'ils étaient coté, la valorisation serait inférieur à l'ANR.

Hors cible coté, pas sur que ça passe sur du non coté...
Blog: https://lacotefrancaise.substack.com

Avatar de l’utilisateur
Franck des daubasses
8431
Messages : 1053
Inscription : 07/04/2021

Message par Franck des daubasses » 16 mars 2023, 10:28

Cours : 18,40 EUR


Signal intéressant que l'achat de 6 468 actions par la famille Duval le 14 mars (mardi dernier).

Le cours annoncé de 13,87 EUR pour des achats sur le marché n'est pas bon ou alors il doit y avoir une explication car l'action n'a jamais touché ce cours.
Soit une erreur dans la saisie, soit c'est une opération hors marché.


Source : https://www.insiderscreener.com/fr/entr ... mmerce-sca
Retrouvez toutes mes transactions et positions : dans mon portefeuille

Répondre

Connexion

Statistiques

____ membres / 2 000 max (___ places disponibles avant la limite)

23930 messages • 999 sujets